Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

15/04/2018

La louve

premier roman, monde agricole,

 

La Louve

Paul-Henry BIZON

Gallimard (Blanche), 2017, 256 p., 20€

Dans ce premier roman, Paul-Henry Bizon aborde un sujet d’une actualité brûlante : le monde agricole et ses violentes mutations.

A la suite d’un drame familial, Camille retrouve goût à la vie grâce à l’amour de sa femme Victoire et à la rencontre d’Anne-Marie, une pionnière qui l’initie à la permaculture. Il rompt les liens avec sa famille et notamment avec son frère Romain à qui il reproche de pratiquer une agriculture basée sur le productivisme, et destructrice de la terre.

Cet idéaliste rêve de changer le monde ; il crée La Louve un groupement de producteurs passionnés et convaincus du bien-fondé de leur démarche mais fragile. Il est impératif pour eux de se développer pour être viable. Pour cela il faut investir et les banques refusent de prêter…

C’est alors qu’arrive Raoul Sarkis, un escroc qui a vu tout le potentiel qu’il pourrait tirer de ce renouveau dans l’agriculture et du goût des consommateurs pour cette nouvelle tendance bio. Bluffeur au verbe facile, sûr de lui, menteur sans scrupule, il réussit à convaincre financiers et investisseurs de lui prêter de l’argent pour monter un projet gigantesque à deux pas du Louvre, une sorte de cité du bien manger, mêlant restaurants (bio), commerces, culture et art pour attirer une clientèle désireuse d’être toujours au top de la mode. Cet imposteur est prêt à toutes les arnaques pour s’enrichir aux dépens de gens trop crédules.

Camille fonce tête baissée dans cet Eldorado malgré les conseils de prudence de Victoire et d’Anne-Marie. L’auteur nous plonge alors dans les méandres des combinaisons financières frauduleuses (il a été lui-même associé à un projet similaire, celui de la Jeune Rue et a été victime, avec d’autres, de Cédric Naudon initiateur de ce concept), ainsi que dans le monde de l’argent facile, de la drogue et du sexe.

L'intrigue sert de prétexte pour illustrer les forces qui s'agitent autour de l'agriculture biologique et de la quête de bons produits. Paul-Henry Bizon s'y révèle un bon connaisseur du monde agricole et un fin observateur des mœurs parisiennes.

Ce récit est aussi celui d’un amour plus fort que tout, celui de Victoire pour Camille. Un amour qui sauve de tout.

Un bon roman qui se lit d’une traite.

Annie

06/04/2018

Rencontre avec Bruno Liance

rencontre d'auteur, illustration, atelier créatif

En matinée, Bruno Liance rencontrera les classes de CM1

l'après-midi, venez tous à sa rencontre.

Pirate des caramels, site de l'auteur

Son album Nina est sélectionné pour les CE2-CM1 au prix des incorruptibles.

03/04/2018

Les délices de Tokyo

roman étranger, feel good, comité de lectureLes délices de Tokyo

Durian SUKEGAWA

Albin Michel, 2016 / A Vue d’œil 2016

Traduit du japonais An par Myriam Dartois-Ako

 

Sentrô Tsujii travaille depuis quatre ans sans prendre le moindre jour de congé, pour rembourser ses dettes à celui qui lui a donné sa chance à sa sortie de prison. A Tokyo, dans la rue commerçante des Cerisiers, il passe toutes ses journées debout derrière les plaques chauffantes de son échoppe, et confectionne les dorayaki efficacement mais sans passion.

C’est alors que survient madame Tokue Yoshii, qui lui fait découvrir des saveurs inattendues avec sa pâte « an », la pâte de haricots confits dont on farcit les crêpes dorayaki. A 76 ans bien comptés, elle souhaite ardemment travailler avec lui dans l’échoppe, et remet totalement en question sa façon de travailler. Les descriptions sont si précises qu'on croirait la voir choisir avec soin les haricots azuki et "écouter leur voix" à la cuisson !

Elle transmet à Sentro son plaisir de bien cuisiner, redonnant un sens à son travail quotidien. A son tour, il s’attache à la confection de bonnes pâtisseries, et imagine même d’innover.

Si le roman s’arrêtait là, ce serait déjà un grand plaisir de lecture, une histoire positive de transmission entre générations et d’amour du travail bien fait. Deux sujets qui me tiennent à cœur. Mais le récit acquiert une profondeur supplémentaire avec le secret des doigts tordus de la vieille dame, en lien avec sa vie dans le quartier clos de Tenshoen. Et là, c’est à une page tragique de l’histoire du Japon que l’on s’intéresse, avec compassion. Je ne vous en dirai pas plus, à vous de lire ce roman pour découvrir peu à peu la vie de ces héros du quotidien.

Un roman touchant, qui a donné lieu à un beau film éponyme en 2015.

Aline

26/03/2018

Ailleurs

roman étranger,feel good,comité de lectureAilleurs

Dario FRANCESCHINI

L'Arpenteur, 2017, 233 p., 19 €

Traduit de l'Italien Daccapo par Chantal Moiroud

 

Quand un notaire endormi dans sa triste routine se réveille à la vie et à l'amour...

Digne et respectable, Iacopo a toujours tout fait dans les règles. S'il ne file pas le parfait amour avec sa femme, il respecte les usages et mène l'étude paternelle avec conscience. Lorsque son père mourant le charge d'aller dans le quartier populaire de Ferrare retrouver ses 52 frères et sœurs, fruits de ses amours tarifées avec autant de mères différentes, il est abasourdi ! Il s'offusque, il s'affole, mais mène son enquête en fils obéissant.

Dans le quartier joyeux et sans faux semblants de Ferrare, il rencontre lui aussi des personnages qui l'aident à changer son regard sur les gens, et transforment sa vie.

Ce roman pétillant et positif est empli d'un grand respect pour les "petits", les sans-gloire. A Ferrare, on peut afficher fièrement sa condition, que l'on soit plombier, putain ou voleur. Certaines scènes sont tellement imagées que l'on s'y croirait : le cimetière aux pierres tombales originales, l'état-civil parallèle (mais chut!... c'est un secret !), le banquet des bandits... Un régal vivifiant, une Italie qui danse et qui chante, avec une chute... pas aussi convenue qu'on pourrait le croire.

Aline

24/03/2018

soirée jeux

jeu

Jeux de société, jeux de plateau…
Vous pouvez apporter vos jeux préférés, pour les apprendre aux autres joueurs
Nous vous attendons nombreux, avec vos enfants –autonomes et encadrés-
Soirée gratuite

16:01 Publié dans Animation | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : jeu

23/03/2018

Un parfum d'écriture

atelier d'écriture

A l’occasion du printemps des poètes, les participants à l'atelier d'écriture ont jeté quelques rimes au vent sur le thème du parfum. Certains mots, certaines phrases, extraites de leurs créations ont trouvé une place sur les vitres de la bibliothèque.

atelier d'écriture

Les enfants du TAP leur ont emboîté la plume pour écrire en couleurs ce qu’est la poésie.

atelier d'écriture

20/03/2018

Bouillon Feel Good

Les "Feel Good Books", ou "livres qui font du bien" sont à la mode, mais que recouvre cette appellation ? Les livres qui procurent à leurs lecteurs un sentiment de bien-être. Pas facile d’insister sur les côtés positifs de la vie sans donner dans la bluette sentimentale ou le superficiel. A rebours des nombreux livres « kleenex » publiés (sitôt lus, sitôt oubliés, voire jetés), chacun d’entre nous a cherché un livre qui lui donne le sourire… tout en présentant un réel intérêt.

Après les très médiatisés Anna Gavalda (Ensemble c’est tout), Laurent Gounelle (L’homme qui voulait être heureux), Grégoire Delacourt (La liste de mes envies), Gilles Legardinier (Complètement cramé)… voici notre sélection, évidemment subjective et personnelle.

 

comité de lecture,romanMonsieur Origami

Jean-Marc  CECI

Gallimard (Blanche), 2016, 15 €

Court roman zen. A 20 ans, Kuroshiku quitte son village à la poursuite d’une femme aperçue, dont il suit un fantasme jusqu’en Toscane. Héritier de la tradition familiale du papier washi, il a emporté avec lui un plant de mûrier, qu’il implante sur une colline de Toscane. Seul, il médite, fabrique son papier et en utilise les plus belles feuilles pour plier et déplier inlassablement son origami. Après des décennies, l’arrivée inattendue d’un jeune horloger le pousse à l’échange. Dans ce roman apaisant et philosophique, écrit en courts chapitres au présent, le temps semble aboli.

 

comité de lecture,romanLes filles bien ne vont pas au pôle sud

Liv ARNESEN

Interfolio (Lire et voyager), 2017, 22 €

Après avoir lu les récits d’explorations polaires (Amundsen), Liv Arnesen et ses amies partent en expédition au Groenland. Sportive de haut niveau, ayant besoin de relever des défis, cette Norvégienne décrit ses préparatifs minutieux, entraînement, recherche de sponsors,… pour une expédition transantarctique. C’est en 1994 qu’elle devient la première femme à atteindre le Pôle Sud sans asistance. Une histoire vraie dynamisante !

 

comité de lecture,romanMa reine

Baptiste ANDREA

L’Iconoclaste, 2017, 17 €

Shell, un garçon un peu simple, vit avec ses parents qui tiennent une station-service. Son plaisir : être pompiste. Pour « devenir un homme », il décide de partir seul sur le haut-plateau. Sa rencontre avec une fille fantasque, à l’imagination merveilleuse, donne lieu à une amitié hors norme. Tout l’été, Shell est heureux dans la nature, avec les visites de sa « reine ». Construit autour de personnages cabossés, ce roman plein de tendresse a obtenu le prix 2017 du premier roman.

 

comité de lecture,romanTa deuxième vie commence quand tu comprends que tu n’en as qu’une

Raphaëlle GIORDANO

Eyrolles, 2015, 14.90 €

« Je rêve que chacun puisse prendre la mesure de ses talents et la responsabilité de son bonheur. Car il n’est rien de plus important que de vivre une vie à la hauteur de ses rêves d’enfants.» Un « routinologue » rencontré par hasard encourage une jeune femme à reprendre sa vie en main… Un roman facile, parmi les plus demandés en bibliothèque cette année.

 

comité de lecture,romanLa librairie de la place aux herbes

Eric de KERMEL

Eyrolles, 2017, 14.90 €

Nathalie et son mari quittent Paris pour s’installer à Uzès. Nathalie ouvre une librairie sur la fameuse place aux herbes, et la gère avec passion, n’hésitant pas à s’immiscer dans la vie de ses clients. Chaque chapitre est un parcours de vie d’un client, à partir de son rapport au livre. La librairie vue comme un confessionnal, et le livre comme une thérapie. Sans être un chef d’œuvre, ce premier roman -partiellement autobiographique- se lit avec plaisir, et offre surtout de très beaux passages sur la lecture.

 

comité de lecture,romanLa vie princière

Marc PAUTREL

Gallimard (L’infini), 2018, 10.50 €

Le narrateur évoque la rencontre avec la femme aimée. Ensemble, ils parlent, se promènent, s’inventent. Description de l’état amoureux et déclaration d’amour à l’amour.

 

comité de lecture,romanNature morte aux miettes de pain

Anna QUINDLEN

Belfond, 2016, 20.50 €

Une artiste has-been et ruinée doit quitter son appartement de Manhattan pour s’installer dans un vieux cottage à la campagne. Pour rénover sa maison, elle emploie un jeune charpentier, qui lui fait partager sa passion de l’ornithologie, et l’ouvre à de nouveaux horizons.  

 

comité de lecture,romanLe livre que je ne voulais pas écrire

Erwan LARHER

Quidam, 2017, 20 €

L’auteur, blessé lors de l’attentat du Bataclan, écrit son histoire, et y insère des textes de ses amis. De l’humour (éloge de la biscotte) dans ce récit sans pathos et sans haine, qui appelle à un sentiment de fraternité humaine. Michèle a beaucoup aimé… tandis que Nicole s’est ennuyée (témoignages redondants).

 

comité de lecture,romanLe plus beau reste à venir

Hélène CLEMENT

Albin Michel, 2017, 20 €

Le narrateur, Raphaël, alterne entre deux époques : ses années de lycée, dans la fin des années 1990, avec un père professeur d’histoire extrêmement dévoué envers ses élèves en difficulté. Dans les années 2010, à la mort de son père, il reprend contact avec les élèves de celui-ci. Sur une bande son des années Goldman « Il changeait la vie… » l’auteur évoque le passage à la vie d’adulte, et la façon dont les ados exploitent leurs faiblesses pour en faire quelque chose de positif.

 

comité de lecture,romanL’échappée belle

Anna GAVALDA

Le Dilettante, 2009, 10 €

Afin d’échapper à un mariage corseté et à une belle sœur étriquée, quatre jeunes adultes se retrouvent entre frères et sœurs, pour une parenthèse dans leur vie ordinaire. Court roman plein d’humour et d’humanité.

 

comité de lecture,romanLa bibliothèque des coeurs cabossés

Katarina BIVALD

Denoël, 2016, 21.90 €

Traduit du suédois Läsarna i Broken Wheel rekommender par Carine Bruy

Sara Lindquist, libraire, échange des lettres avec Amy, lectrice de l’Iowa (lettres intégrées au texte). Lorsque sa boutique ferme, elle rend visite à son amie aux Etats-Unis… mais arrive le jour de sa mort. Les gens du village la prennent en charge. En échange, elle aménage avec les livres d'Amy une librairie... qui ressemble furieusement à une bibliothèque, et tente de trouver pour chacun le livre qui lui convient et lui fera du bien. Beaucoup de réflexions sur ce qu’apportent les livres... tout en se moquant gentiment des excès auxquels Sara est poussée par sa passion de la lecture. Une bibliothèque... ou comment insuffler une âme et revivifier une commune qui dépérit.

 

Voir aussi les critiques des livres suivants, en ligne sur ce blog :

comité de lecture,romanAilleurs

Dario FRANCESCINI

L'Arpenteur, 2017, 19 €

 

comité de lecture,romanLes délices de Tokyo

Durian SUKEGAWA

A vue d'Oeil, 2016, 18 €

 

 comité de lecture,romanMa vie de pingouin

Kararina Mazetti

Gaïa, 2015, 21 €

Déjà critiqué ici.

 

13/03/2018

Rencontre sur le pouce

Le programme de vendredi soir était bien chargé, mais une cinquantaine de lecteurs a pris le temps d'une rencontre avec Olivier Courtois, journaliste et co-auteur (texte) de la bande dessinée La France sur le pouce.

prix des lecteurs, rencontre d'auteur, bande dessinée

Olivier Courtois présente ses 3 mois d'autostop en une BD qui tient du carnet de route et du portrait de la diversité française, en une trentaine de tableaux. Au volant, à côté de quelqu'un qui sait les écouter, les conducteurs se taisent parfois, mais  souvent se racontent jusque dans leur vérité intime.prix des lecteurs,rencontre d'auteur,bande dessinée

Aux questions sur sa sécurité, Olivier répond par le portrait d'une France bienveillante. Les dessins de Phicil ont su s'écarter des heures passées en voiture pour présenter aussi bien des portraits que des planches de paysages, ou des extrapolations à partir du récit des conducteurs.

 

02/03/2018

Rencontre avec Davide Cali

rencontre d'auteur

Davide Cali

en "tournée" dans les collèges de la Copamo,

autour de son album Cours !

rencontre d'auteur

Il fera aussi quelques escales dans les bibliothèques du secteur.

Mercredi 7 mars de 10h à 12h

Venez à sa rencontre à la bibliothèque Eclats de Lire !

Bien qu'Italien, cet auteur a publié de nombreux albums et romans jeunesse en France. Les enfants de Soucieu aiment ses albums Marlène la baleine, Piano piano, Léopold chien de divan, Electrico 28, La vie de chapeau,... et bien d'autres encore...

Résidence subventionnée par le Département du Rhône

28/02/2018

Sur le pouce

Première étape du prix M.O.T.S

Rencontre avec Olivier Courtois

La France sur le pouce

bande dessinée, prix des lecteurs