Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Rechercher : bruit de tes pas

Bouillon coups de coeur de mai 2015

Je refuse.gifJe refuse

Per PETTERSON

Gallimard (Du monde entier), 2014

Traduit du norvégien Jeg nekter par Terje Sinding

Roman polyphonique au milieu des paysages de Norvège, avec ses contrastes de lumières, cette histoire retrace les souvenirs d’une amitié profonde entre deux hommes, qui ne se sont pas vus depuis longtemps. Ils ont grandi dans la même communauté -même si leur milieu familial était très différent- mais ont suivi des chemins très différents.     Ginette

 

Lire la suite

22/06/2015 | Lien permanent

Palmarès du concours de création des Nuits de la Lecture

Un très grand merci à tous les participants au concours des Nuits de la Lecture pour leurs merveilleuses propositions pour réenchanter le monde!

Ce fut un très grand plaisir de découvrir les très nombreuses créations qui nous sont parvenues des quatre coins de la COPAMO.

Découvrez les enregistrements audio en cliquant ici

 

 

nuits de la lecture; concours; créations,illustrations,écriture

Les lauréats ont eu le plaisir de recevoir en cadeau des chèques-lire offerts par le Ministère de la Culture, ainsi que des petites surprises concoctées par les bibliothécaires du réseau et la librairie LULU.

Un cadeau de participation attend également les non-lauréats de Soucieu!

BRAVO!!!!!!!!!!!

nuits de la lecture; concours; créations,illustrations,écriture

nuits de la lecture; concours; créations,illustrations,écriture

 

 

 

Lire la suite

27/01/2021 | Lien permanent

Vent de magie sur les hôtels de luxe

20190127_165923.jpgNevermoor Tome 1

Les défis de Morrigane Crow

Jessica Townsend

Traduit de l’anglais par Juliette Lê

Pocket Jeunesse, octobre 2018, 17.90€

 

En raison de sa date de naissance, Morrigane Crow mène une vie bien morne, condamnée à écrire des lettres d'excuses à tous les accidentés de sa ville. Maudite, elle est rendue responsable de toutes les mésaventures qui surviennent autour d’elle : qu'elle fasse une remarque sur le beau temps, et on lui attribue la prochaine averse de grêle ! Qu'elle souhaite bonne chance à un écolier, et son devoir sera truffé de fautes d'orthographe.... Le pire, c'est que sa famille mal-aimante a déjà préparé son cercueil, puisque les enfants maudits sont condamnés au prochain Merveillon (soit la nuit de ses onze ans). 

Alors que la cavalerie d’ombre et de fumée s’apprête à l’emporter, elle est sauvée in extremis par un homme extravagant, qui l'emmène dans le royaume magique de Nevermoor...  Jupiter l’abrite à l’hôtel Deucalion, lieu protecteur et magique, aux résidents originaux, et la sponsorise pour entrer dans l’exclusive société Wundrous qui regroupe les plus grands talents des royaumes. Mais la sélection est redoutable, et Morrigane doit faire face à trois défis difficiles. Pour se faire accepter, et éviter de se faire renvoyer comme une vulgaire sans-papiers, il lui faudra découvrir quel don caché Jupiter a pu déceler chez elle... si elle en a un !

Les premiers chapitres demandent un petit effort pour entrer dans l’ambiance fantastique, puis le lecteur se régale dès l’arrivée à Nevermoor,  univers plein de merveilleux, où l'intendant de l'hôtel n'est autre qu'un gros chat grincheux, tandis qu'un parapluie se révèle le plus beau des cadeaux.  C’est frais, farfelu, plein de suspense… et à suivre !

 

Winterhouse hôtel.jpgWinterhouse Hôtel

Ben Guterson, ill. Chloe Bristol

Traduit par Anne-Sylvie Homassel

Albin Michel, octobre 2018 15.90 €

 

Envoyée à l'hôtel Winterhouse pour les vacances de Noël, Elizabeth croit rêver : à l’opposé de son quotidien sordide d’orpheline élevée par une famille pauvre et étriquée, Winterhouse est un hôtel fabuleux niché au milieu des montagnes. Elle y est accueillie avec une extraordinaire bienveillance par le directeur, et rencontre bientôt Freddy, un garçon à l’esprit aiguisé, amateur comme elle d’anagrammes, échelles et énigmes en tous genres. Bien que Freddy ne partage pas son goût du risque, les deux enfants s’accordent pour partir à la découverte des mystères de l’hôtel. Au programme des vacances : des jeux de mots, de délicieux loukoums, un secret de famille, un livre magique, un tableau codé... mais aussi quelques pensionnaires lugubres et une menace magique.

La bibliothèque se révèle le lieu central de l’hôtel, et la bibliothécaire un puits de science, dans ce roman qui se distingue par sa promotion assidue de la littérature jeunesse et ses nombreux jeux de  vocabulaire et de décodage. Les personnages caricaturaux à la Roald Dahl sont bien rendus par les illustrations en noir et blanc. Au total, un premier tome épais, mais facile à lire et attachant. Petite présentation du livre ici.

Lire la suite

11/02/2019 | Lien permanent

Bouillon de lecture de Novembre 2022

Bouillon de lecture  Novembre  2022

Thème : les auteurs japonais contemporains

 

Ito OGAWA

Ito OGAWA née en 1973 à Yamagata.

« Le restaurant de l’amour retrouvé » 2013

Rinco, jeune fille de 25 ans, perd la voix à la suite d’un chagrin d’amour et revient vivre chez sa mère fantasque qui vit avec un cochon.

Elle découvre alors ses dons insoupçonnés pour cuisiner des plats inédits et préparés comme une prière qui rendent les gens heureux.

Ses plats uniques réveillent les émotions de ses convives qui les dégustent avec lenteur.

 

« La papèterie Tsubaki » 2018

Hatoko, jeune fille de 25 ans revient dans la petite papeterie de sa grand-mère à Kamakura. Grand-mère exigeante et sévère qui lui a appris l’art difficile d’écrire des lettres pour les autres.

Le choix des mots, la calligraphie, le papier, l’encre, l’enveloppe, le timbre, tout est important dans une lettre.

Les demandes de ses clients vont de la carte de vœux aux condoléances pour le décès d’un singe en passant par les lettres d’adieu et d’amour bien sûr.

Elle répond à toutes leurs exigences et crée dans sa papeterie un lieu de partage avec les autres et de réconciliations inattendues.

 

« Le goûter du lion » 2022

Dans ce roman, Ogawa Ito nous entraîne dans une réflexion sur l'approche de la mort.

L’île aux citrons dans la mer intérieure du Japon. La maison du lion. C’est dans ce lieu de paix où des personnes chaleureuses entourent ceux qui vont partir que Shizuku, 33 ans, a choisi de venir pour vivre pleinement ses derniers jours en attendant la mort. Shikuzu et les autres pensionnaires - devenus ses camarades, sa nouvelle famille - sont entourés et choyés par leurs hôtesses qui leur préparent des goûters liés aux souvenirs.

 

 

 

Autres romans :

« Le ruban » en 2016

« Le jardin arc en ciel » en 2016

« La république du bonheur » en 2020

Elle est également l’auteure de livres et de chansons pour enfants.

Ses livres sont empreints de partage, de don, de délicatesse …

 

 Akira MIZUBAYASHI

 Akira MIZUBAYASHI est né à Sakata en 1951. C’est un écrivain japonais d'expression japonaise et française et traducteur.

 

« Ame brisée » 2019    Prix des libraires 2020

L’âme du titre est celle du violon : placée à l’intérieur de la caisse de résonance, près du chevalet, elle transmet les vibrations des cordes. Et le violon – un Nicolas François Vuillaume datant de 1857 – est celui de Yu, que, sous ses yeux, des soldats ont fracassé et désossé, à Tokyo, en 1938, parce que, en pleine guerre sino-japonaise, il avait osé constituer un ensemble avec trois jeunes musiciens chinois pour jouer « Rosamunde », le quatuor à cordes en la mineur opus 29 de Schubert.

Yu fut embarqué par les militaires, accusé de comploter avec l’ennemi et de trahir sa nation, d’être un « hikokumin ». Il disparut à jamais. Caché dans une armoire, Rei, le fils de Yu, âgé de 11 ans, orphelin de mère, assista à cette scène traumatisante et ne dut d’avoir la vie sauve qu’à la compassion d’un lieutenant mélomane. Le jeune homme cherche à ressusciter le violon de son père, désossé en pleine guerre sino-japonaise.

 

« Reine de cœur » 2022

En 1939, Jun est étudiant au Conservatoire de Paris. Mais le conflit sino-japonais le contraint à rentrer au Japon. En quittant la France, il laisse derrière lui son grand amour, sa "reine de coeur", la jeune Anna. L'épreuve de la guerre sera d'une violence monstrueuse.

Des années plus tard, Mizuné, une jeune altiste parisienne, découvre un roman qui lui rappelle étrangement le parcours de ses grands-parents, Jun et Anna, qu'elle n'a jamais connus. Bouleversée par la guerre et la folie des hommes, leur histoire d'amour, si intimement liée à la musique, pourrait bien trouver un prolongement inattendu.

 

 

Akira Mizubayashi a également écrit :

« Une langue venue d’ailleurs » en 2011 (nombreux prix littéraires)

« Mélodie, chronique d’une passion » en 2013 (Prix littéraire 30 millions d’amis et de la Société Centrale Canine).

 

 

 

 

Keigo HIGASHINO

 Keigo Higashino, né en 1958 dans l'arrondissement d'Ikuno-ku à Osaka sur l'île d'Honshū, est un écrivain japonais, auteur de romans policiers. Considéré comme un des meilleurs auteurs japonais de roman policier actuel, il a remporté de nombreux prix littéraires dont le prestigieux prix Edogawa Ranpo pour les romans policiers, et a vu plus d'une vingtaine de ses ouvrages adaptés au cinéma et à la télévision. Il a également écrit beaucoup de mangas.

 

« Les sept divinités du bonheur »  2022

 Aoyagi Takeaki, un homme d’une cinquantaine d’années, est assassiné au pied de la statue du dragon ailé qui orne le pont de Nihonbashi, à Tokyo. Une enquête apparemment simple pour l’enquêteur Kaga, fraîchement arrivé au commissariat d’un quartier d’affaires prospère de la capitale. Mais les apparences sont parfois trompeuses : comment servir la vérité lorsque le suspect numéro un s’avère innocent ?

 

Roman policier qui traite de la précarité, la solitude, la religion …

 

« Le nouveau »  2021

Muté depuis peu au commissariat de Nihonbashi, au cœur de Tokyo, Kaga Kyoichiro enquête sur le meurtre d’une femme retrouvée étranglée dans son appartement. Fidèle à ses habitudes, il s’interroge sur des détails anecdotiques. Comme cette gaufre fourrée au wasabi retrouvée chez la victime. ...

 

Un roman policier à tiroirs un peu lent mais où le moindre détail est important.

 

« Le dévouement du suspect X »  2011

Ishigami, un professeur de mathématiques, est amoureux de sa voisine, Yasuko Hanaoka, une divorcée qui élève seule sa fille. Mais son ex-mari a retrouvé sa trace et la harcèle. Elle le tue en cherchant à protéger sa fille qu'il a attaquée. Ishigami, qui a tout entendu, y voit l'occasion de se rapprocher d'elle et lui propose son aide. Il entreprend alors de maquiller le crime en le considérant comme un problème de mathématiques à résoudre...

 

Roman à énigme dans lequel la réflexion, la logique et l'esprit de déduction priment sur les effusions de sang et les actions spectaculaires : le déroulement de l'enquête relève plus ici d'un « Columbo » que d'une série policière aux interrogatoires musclés.

 

 Haruki MURAKAMI

 Haruki Murakami, né à Kyoto en 1949 est un écrivain japonais contemporain. Auteur de romans à succès, mais aussi de nouvelles et d'essais, Murakami a reçu une douzaine de prix et autres distinctions. Traduit en cinquante langues et édité à des millions d'exemplaires, il est un des auteurs japonais contemporains les plus lus au monde.

Murakami est rapproché de la littérature postmoderniste. Ses récits sont appréciés pour leur forme de réalisme magique teinté de romantisme ou de surréalisme, parfois même de fantastique ou de science-fiction ; y affleurent la poésie et l'humour, malgré la dimension mélancolique de leurs narrateurs qui évoquent obliquement des thèmes existentiels tels que la solitude, l'incommunicabilité et l'aliénation au sein de la postmodernité des sociétés capitalistes.

 

« Abandonner un chat - Souvenirs de mon père »  2022

Dans ce texte court illustré, Murakami prend comme point de départ un souvenir d'enfance, celui de l'abandon de son chat alors qu'il était encore enfant, pour tisser peu à peu le fil de sa mémoire et nous conter sa relation particulière avec son père et par-là, des épisodes tragiques de l'Histoire du Japon.

Un roman très personnel.

 

« Des hommes sans femmes »  2017

Nouvelles sur les rapports hommes / femmes.

Une de ces nouvelles, « Drive my car », a été adaptée en film en 2020.

 

 

Yoko OGAWA

 Née en 1962, Yôko Ogawa vit au Japon. Elle est incontestablement l’un des plus grands écrivains de sa génération. Ses livres, traduits dans le monde entier, récompensés par de nombreux prix littéraires, ont fait l’objet de plusieurs adaptations cinématographiques et théâtrales.

 

« La marche de Mina »  2008

Après le décès de son père, alors que sa mère doit s'éloigner pour parfaire sa formation professionnelle, la petite Tomoko, douze ans, est revenue pour un an chez son oncle et sa tante à Kobe dans leur très belle demeure familiale. Pour Tomoko, tout est ici singulièrement différent. Sa cousine Mina passe ses journées dans les livres, collectionne les boîtes d'allumettes illustrées sur lesquelles elle écrit des histoires minuscules ; un hippopotame nain vit dans le jardin, son oncle a des cheveux châtains, il dirige une usine d'eau minérale et la grand-mère se prénomme Rosa.

Au cœur des années soixante-dix, Tomoko va découvrir dans cette maison l'au-delà de son archipel.  A travers la littérature étrangère, les récits de Rosa sur son Allemagne natale et la retransmission des Jeux olympiques de Munich à la télévision, c'est un tout autre paysage qui s'offre à elle.

Dans ce roman, Yôko Ogawa aborde le thème de l'étranger et des origines, de l’initiation avec beaucoup de tendresse.

 

« Le petit joueur d’échecs »  2013

Un petit garçon né avec les lèvres scellées vit aujourd'hui avec un léger duvet sur la bouche, une hypersensibilité à tout déplacement d'air. Après la disparition de ses parents, il vit chez ses grands-parents, mais il est très seul.

Un matin, le gamin rencontre un gardien d'usine, un être obèse installé avec son chat dans un autobus immobile et magique. Dès lors se dessinent entre eux une confiance quasi filiale, une vraie relation familiale si bien que, l'homme, passionné par les échecs, va faire du gamin son héritier de coeur. Il va lui enseigner la stratégie du jeu, tout un art auquel le jeune garçon ajoute une spécificité : il joue tel un aveugle, sans voir son adversaire, sans voir les pions...

Presque un conte fantastique, très bien écrit, très émouvant et poétique.

L’auteure aborde ici le lien issu d’une passion partagée, l’attachement éternel à ceux qu’on aime.

 

 

Takuji ICHIKAWA

 Ecrivain japonais né à Tokyo en 1962, auteur de romans et

Lire la suite

13/12/2022 | Lien permanent

Présentation de la rentrée littéraire de septembre 2022

Samedi 19 novembre 2022, j'ai présenté à la bibliothèque une soixantaine des romans de la rentrée littéraire de septembre 2022 achetés par la bibliothèque Eclats de Lire. 

Vous trouverez ci-contre le fichier avec les livres présentés : Les romans de la rentrée littéraire de septembre.pdf

Le document est également imprimé et disponible en consultation sur place à l'entrée de la bibliothèque. 

Bonne lecture. 

Claire

Lire la suite

21/11/2022 | Lien permanent

Bouillon de lecture de janvier 2023

Vous trouverez ci-après le compte-rendu du dernier Bouillon de lecture qui s’est tenu à Saint-Laurent-d’Agny le lundi 16 janvier 2023 à 20h, sur la thématique des adaptations cinématographiques ou théâtrales de romans :

Information: Le samedi 28 janvier 2023 à 11h aura lieu à la bibliothèque Thurins le lancement du Prix VALPAMO, auquel participent les bibliothèques de Soucieu, Orliénas et Taluyers ainsi que plusieurs bibliothèques du réseau Médi@val. La séance du dernier Bouillon de l’année, prévue le jeudi 08/06/2023 à Saint-Laurent-d’Agny, sera l’occasion d’échanger sur la sélection et les lauréats de ce prix (5 BD et 5 romans en lice, dont le public va découvrir les titres par le biais de jeux lors de l’inauguration.)

 

Au cours de cette soirée, nous avons échangé autour des œuvres suivantes (Les liens mènent vers notre catalogue, si les œuvres se trouvent sur le réseau.):

 

-Les Illusions perdues/ Honoré de Balzac, 1843

Adapté au cinéma par Xavier Gianolli en 2021

 

-Le village de l’Allemand ou Le village des frères Schiller/ Boualem Sansal, 2007

Adaptation en mars 2023 au Théâtre de l’Iris à Villeurbanne

 

-D’après une histoire vraie/ Delphine de Vigan, 2015

Adapté au cinéma par Roman Polanski en 2017

 

-Cartographie des nuages/ David Mitchell, 2004

Adapté au cinéma par Lana Wachowski et Tom Tykwer en 2012 sous le tire de Cloud Atlas

 

-Seules les bêtes/ Colin Niel, 2017

Adapté au cinéma par Dominique Moll en 2020

 

-Là où chantent les écrevisses/ Delia Owens, 2020

Adapté au cinéma par Olivia Newman en 2022

 

-La vérité sur l’affaire Harry Quebert/ Joël Dicker, 2012

Adapté en série télévisée par Jean-Jacques Annaud en 2018

 

-Le quai de Ouistreham/ Florence Aubenas, 2010

Adapté au cinéma par Emmanuel Carrère en 2021

 

-Autant en emporte le vent/ Margaret Mitchell, 1936

Adapté au cinéma par Victor Fleming en 1939

 

-Eugénie Grandet/ Honoré de Balzac, 1834

Adapté au cinéma par Marc Dugain en 2021

 

-Au-revoir là-haut/ Pierre Lemaitre, 2013

Adapté au cinéma par Albert Dupontel en 2018

 

-Couleurs de l’incendie/ Pierre Lemaître, 2018

Adapté au cinéma par Clovis Cornillac en 2022

 

-Le vieux qui ne voulait pas souhaiter son anniversaire/ Jonas Jonasson, 2011

Adapté au cinéma par Felix Herngren en 2014

 

-En attendant Bojangles/ Olivier Bourdeaut, 2016

Adapté au cinéma par Régis Roinsard en 2021

 

-Walter Tevis :

L’Arnacoeur, 1959, adapté au cinéma par Pascal Chaumeil en 2010

L’homme tombé du ciel, 1963, adapté au cinéma par Nicolas Roeg en 1976

La couleur de l’argent, 1984, adapté au cinéma par Martin Scorsese en 1987

Le jeu de la dame , 1983, adapté en série par Scott Frank et Allan Scott en 2020

 

-La montagne d’Eden/ John Steinbeck, 1952

Adapté par Elia Kazan en 1955

 

-Les huit montagnes/ Paolo Cognetti, 2017

Adapté au cinéma par Charlotte Vandermeersch et Felix Van Groeningen en 2022

 

-Le nom de la rose/ Umberto Eco, 1982

Adapté au cinéma par Jean-Jacques Annaud en 1986

 

Le prochain Bouillon aura lieu à la bibliothèque d’Orliénas le jeudi 23 février sur le thème des auteurs britanniques contemporains (vivants).

Lire la suite

24/01/2023 | Lien permanent

Coups de coeur du bouillon

La soirée était fraîche, mais l’accueil chaleureux et les tartes, moelleux et chocolats, délicieux. Les livres évoqués ont été d’une grande variété : vécu, histoire, biographies.

 

3 biographies

Un long chemin vers la liberté, Nelson MANDELA

Ginette était bouleversée par cette autobiographie, et a su nous faire partager son émotion : la lecture n’est pas facile à cause de nombreux détails, évènements, noms, mais 30 ans d’une existence très riche. Coup de cœur d'Hélène également.

Mémé, Philippe

Lire la suite

27/05/2014 | Lien permanent

Sélection de janvier

Livres présentés par Ginette, Martine, Chantal, Muriel, Claude, Marie-Claire, Annie P., Annie B., Jacqueline, Maryvonne et Aline.

 

Khaled Hosseini

Ainsi résonne l’écho infini des montagnes

Belfond, 2013, 22.50 €

Histoires de famille et de migration d’Afghans simples. Malgré des évènements difficiles, l’écriture de Khaled Hosseini est toujours lumineuse.

 

Rokhaya Diallo

Comment parler du racisme aux enfants

Le baron perché, 2013, 16 €

Préface de Lilian Thuram

Très bon support pour parents et enseignants.

 

Frédérique Hébrard

Les châtaigniers du désert

Plon, 2005, 19 €

Beau roman, sur les Cévennes et l’importance des racines familiales, par l’auteur de nombreux bestsellers.

 

Pierre Lemaître

Robe de marié

Calmann-Lévy, 2009, 17.25 €

Très bon suspense psychologique, déstabilisant. Sophie semble perdre la tête…

Par l’auteur du Goncourt 2013, unanimement apprécié : Au revoir là-haut.

 

Beyrouk

Et le ciel a oublié de pleuvoir

Aux confins du Sahara, une héroïne libre provoque la tribu, en refusant de suivre la destinée tracée par les traditions.

 

Franck Maubert

Le dernier modèle

Mille et une nuits, 2012, 12.50 €

Prix Renaudot Essai

Caroline, modèle-muse-amante d’Alberto Giacometti, revit son histoire avec lui, de 1958 à 1966 (dernières années de l’artiste).

 

René Guitton

L’entre-temps

Calmann-Lévy, 2013, 16 €

Né en 1943 d’une mère d’origine italienne, dans un  camp d’internement au fond du Maroc, Alexandre fait un voyage de mémoire, hommage d’un fils à son père mort jeune.

 

Troy Blacklaws

Un monde beau, fou et cruel

Flammarion, 2013, 19 €

Afrique du Sud, 2004. Lutte pour la survie de 2 hommes, Jiro et Jabulani, dans un pays en butte à la criminalité et à la violence, mais également empreint de poésie.

 

Jean Paul Feuillebois et Nicole Blondeau

Victoria la scandaleuse : vie extraordinaire de Victoria Woodhull (1838-1927)

Le livre de poche, 1980

Biographie romancée d’une femme politique américaine en avance sur son temps. Première femme agent de change à Wall Street, militante pour les droits des femmes (de l'amour libre au droit de vote). Elle fut en 1872 la première femme à se présenter à l'élection présidentielle américaine.

 

Georges Fenech

Apocalypse imminente ? Les sectes en ébullition.

Calmann-Lévy, 2012, 18.50 €

L’auteur rend compte du travail de vingt ans d’une commission sur les sectes et manipulations en tous genres.

 

Les autres livres évoqués ont des critiques extensives sur le blog : Les Reflets d’argent de Susan Fletcher, Princesse Bari de HWANG Sok-Yong, N’entre pas dans mon âme avec tes chaussures de Paola Pigani, Le cas Eduard Einstein de Laurent Seksik, Oradour le verdict final de Douglas W. Hawes, un océan de pavots d'Amitav Ghosh.

Lire la suite

14/02/2014 | Lien permanent

Troc de livres

En février, tes livres tu troqueras...

troc

 

Du 7 au 28 février

Déposez, prenez, échangez...

autant de livres que vous voulez !

 

Samedi 22 février 10h-12h

 Détourner les livres

atelier pour tous : découpage, pliage...

ou quand les livres se transforment en œuvres d'art !

Lire la suite

26/01/2014 | Lien permanent

Bouillon de rentrée 2013

Coups de cœur de l'été

 

Les saisons de Giacomo

Mario Rigoni Stern

L'auteur, originaire du Nord de l'Italie, côté Autriche, s'est mis à l'écriture sur le tard. Il situe le récit sur le Haut plateau d'Asiago, cadre de sa jeunesse, et décrit une vie de montagnard, ouvrier-paysan, depuis les années 20 jusqu'à la seconde guerre mondiale, y compris  sous Mussolini.

Claude

 

La servante du Seigneur

Jean-Louis Fournier

Nous avions aimé "On va où, papa ?", regard très humain, drôle et triste à la fois, sur la vie des deux fils handicapés de l'auteur. "Veuf" nous avait un peu moins plu. Revoilà Jean-Louis Fournier avec ses tribulations familiales. Sa fille, à la quarantaine, a suivi un gourou, et la voici "servante du Seigneur". Coupé de sa fille, l'auteur exprime son incompréhension totale. A la fin, elle dit ce qu'elle pense du livre.

Claude

 

La reine des lectrices

Alan Bennett

La Reine d'Angleterre découvre par hasard le plaisir et le pouvoir de la lecture. Lecture légère et très plaisante. Voir critique.

Georgette

 

Le rêve du village des Ding

YAN Lianke

Interdit en Chine, ce livre bouleversant est inspiré d'une réalité plus terrible encore.  Le rêve du village des Ding se penche sur le scandale du sida et du sang contaminé dans un village Chinois, où les plus belles âmes côtoient les plus vils profiteurs. Voir critique.

Ginette

 

Les choses comme je les vois

Roopa Farooki

Très beau récit, autour du syndrome d'Asperger.  Les scènes sont si bien brossées que l'on s'y croirait : Asif, tellement attentif à sa sœur Yasmine, a noté qu'elle ne mange que les aliments jaunes au petit déjeuner ; Yasmine, qui lave et relave indéfiniment la vaisselle lorsqu'elle est troublée ; etc. Un seul défaut : tout finit un peu trop bien. Voir critique.

Marie-Claire et Chantal

 

La lettre à Helga

Bergsveinn Birgisson

Récit épistolaire court et original, basé en Islande. Bjarni Gislason s'est occupé de sa femme jusqu'à la fin. Le voici maintenant âgé et veuf, qui écrit une longue lettre à Helga, la femme de son voisin, qu'il a toujours aimée. Une longue lettre à l'écriture charnelle, qui évoque les années 1940 dans une Islande frustre, et explique pourquoi –malgré sa passion pour Helga- Bjarni n'a jamais voulu quitter pour elle  sa ferme et ses brebis.

Marie-Claire

Mais les avis sont partagés, comme en témoigne la critique de Marie-Christine : Je n'ai ressenti aucune émotion et vu aucune poésie en lisant ce roman . Juste un homme lubrique qui aura été lâche toute sa vie. Même la lette montre son manque de courage. Heureusement une heure de lecture suffit pour ce roman.

 

Le garçon d'à côté

Katrina Kittle

Sarah, veuve, mène une vie assez équilibrée avec ses deux garçons, Nate et Danny. Ils s'entendent bien avec leurs voisins… jusqu'au moment où les voisins sont accusés de pédophilie, et où leur fils leur est retiré.  Ils recueillent Jordan.

Le milieu décrit est très américain.

Récit intéressant pour l'étude des répercussions que peut avoir la pédophilie sur l'entourage et sur les enfants. Le ton est juste, l'histoire choquante, mais pas glauque.

Jacqueline et Nadine

 

Je vais mieux

David Foenkinos

Un homme se réveille avec un terrible mal de dos : il en a littéralement plein le dos ! Il divorce, change de vie… Réflexion sur la place de l'individu dans l'entreprise, la crise de la quarantaine.

Jacqueline

 

Alex

Pierre Lemaitre

Une femme, infirmière intérimaire, est enlevée et séquestrée. Elle subit des sévices terribles. Pourtant, lorsque le commissaire chargé de l'enquête découvre sa prison, elle a disparu. Plus intelligente que son bourreau, elle a réussi à s'échapper. Un thriller glaçant, très bien maîtrisé. Du même auteur, nous avions aussi beaucoup aimé Robe de marié.

Jacqueline

 

Ne lâche pas ma main

Michel Bussi

En vacances en famille à la Réunion, une femme disparaît brusquement de son hôtel. Soupçonné, son mari s'enfuit –non sans raison- avec sa fille. De belles descriptions de La Réunion, ainsi qu'une intrigue bien menée, à l'instar des romans policiers précédents de Michel Bussi : Comme un avion sans elle et Les nymphéas noirs, prix Mes-Sou-Thu 2012.

Jacqueline

 

L'ombre douce

Hoai Huong Nguyen

Née en 1976 en France, l'auteur porte un prénom signifiant "Se souvenir du pays", ce qu'elle fait magnifiquement avec ce récit situé en Indochine en 1954. Elle évoque avec délicatesse une histoire d'amour dans la difficile période de la guerre d'Indochine. Voir critique.

Maryvonne

Il pleuvait des oiseaux

Jocelyne Saucier

L'auteur, originaire de l'Abitibi, évoque le souvenir des Grands Feux qui ont ravagé le nord de l’Ontario au début du XXe siècle : la chaleur était telle qu'il pleuvait des oiseaux. Une photographe souhaite rencontrer un vieil homme témoin des incendies, mais lorsqu'elle arrive dans sa retraite dans les bois, Boychuck est mort depuis peu. Seuls ses tableaux et les quelques vieux amis qu'il laisse derrière lui peuvent renseigner la photographe.

Thèmes : drame historique, amour de la forêt, liberté et vieillesse.

Jacky

L'équilibre du monde

Rohinton Mistry

Thèmes : Inde, vie de quartier, famille.

Bombay, 1975. Deux tailleurs, oncle et neveu, intouchables, s'installent chez une jeune veuve pour y travailler dans la confection. Un autre locataire, étudiant descendu de ses montagnes, a eu une vie plus privilégiée qu'eux. La cohabitation de ces quatre personnages met en évidence le système de castes, au moment où l'Etat d'Urgence est déclaré en Inde, et où grèves et manifestations font  rage dans le pays.

Une réflexion politique sur la situation en Inde, tout aussi intéressante que Une simple affaire de famille, présenté en avril 2012 au Bouillon.

Gisèle

 

Les années cerise

Claudie Gallay

La vie n'est pas toujours facile pour Pierre-Jean. Sa famille devrait quitter la maison au bord de la falaise, qui qui menace de s'effondrer à tout instant, ses parents se disputent, sa mère distribue des taloches, et lui-même collectionne les zéro… Heureusement il a aussi ses grands-parents et les chevaux. Roman sur l'adolescence, pour adolescents ou adultes : découverte de l'amour par un jeune garçon. Récit initiatique.

Gisèle

 

Crime d'honneur

Elif Shafak

Fille de diplomate, Elif Shafak est née à Strasbourg en 1971. Elle a un temps enseigné aux Etats-Unis, et vit aujourd'hui à Istanbul. Internationalement reconnue, elle est notamment l'auteur de La Bâtarde d'Istanbul (2007), Bonbon Palace (2008), Lait noir (2009) et Soufi, mon amour (2010). Dans ce roman, elle continue à développer le thème de la famille turque et des liens familiaux, ici compliqués par l’émigration d’une soeur en Angleterre.

Lire la suite

20/09/2013 | Lien permanent

Page : 1 2 3 4 5 6 7 8 9