Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Rechercher : shafak

Calendrier du Bouillon de lecture 2010-2011

Rencontres "Bouillon de lecture"            

le troisième jeudi du mois à 20h15, en alternance à Soucieu, St Laurent et Orliénas.

Jeudi 30 septembre 2010 à Soucieu-en-Jarrest : discussion sur 3 livres et organisation du Comité de lecture pour l'année

Jeudi 21 octobre 2010 à Saint-Laurent-d'Agny : les participants présentent chacun (enfin, ceux qui veulent) un livre coup de coeur

Jeudi 18 novembre 2010 à Orliénas : Russel BANKS et Paul AUSTER, échange autour des livres de ces deux auteurs américains.

Jeudi 16 décembre 2010 à Soucieu-en-Jarrest : séance "coups de coeur"

Jeudi 20 janvier 2011 à Saint-Laurent-d'Agny : romans (non policiers) d'auteurs nordiques : Henning Mankell (Suède), Arto Paasilinna (Finlande), Audur Ava Olafsdottir (Islande).

Jeudi 17 février à Orliénas : auteurs turcs, comme Irfan Orga, Elif Shafak ou Oran Pamuk.

Jeudi 17 mars à Soucieu-en-Jarrest

Jeudi 19 mai à Saint-Laurent-d'Agny

Jeudi 16 juin à Orliénas : autour des livres de détente que chacun a aimés. De quoi se créer des envies pour les vacances !

Lire la suite

25/10/2010 | Lien permanent

Bouillon Turc de février 2011

Turquie

Pour les délicieux palets de Dame Geneviève, mélangez 1 oeuf, 60 g de farine, sucre et beurre.... garnissez de raisins au rhum ou d'amandes concassées...

Hors sujet ? mais non, c'est ainsi que commençait le bouillon ce jeudi ! Petit détour avant de nous pencher sur les livres...et ne plaignez pas Jacky qui n'était pas le dernier à noter !

 

Les auteurs turcs se sont globalement révélés, à part Elif Shafak, assez difficiles à lire, mais particulièrement intéressants. Et l’enthousiasme de Maryvonne était convaincant !!!

 

Elif SHAFAK

Elle est née à Strasbourg en 1971 de parents turcs, et écrit en turc ou en anglais. Humaniste, engagée, féministe, elle est imprégnée de soufisme et de culture ottomane. Elif Shafak présente des héroïnes féminines fortes, dans le cadre de la Turquie moderne.

 

La bâtarde d'Istanbul se passe presque entièrement en intérieur, dans l'appartement des tantes. Le début du roman, sur fond d'avortement, est effectivement provocateur. La suite tourne autour de la famille, haute en couleur, et de ses secrets. Ce roman a valu à l'auteur d'être accusée de dénigration publique de la Turquie. 

Lait noir, partiellement autobiographique, aborde le sujet de la dépression post-natale, sous une forme originale : la narratrice se divise en plusieurs personnalités.

Soufi mon amour relate une histoire d'amour contemporaine peu ordinaire, entre une femme au foyer juive américaine et un soufi moderne vivant à Amsterdam.

 

Orhan PAMUK

Né en 1952 à Istanbul, il est considéré comme un auteur contestataire dans son pays. Premier écrivain du monde musulman à condamner la fatwa islamique lancée contre Salman Rushdie en 1989, il a également reconnu publiquement la culpabilité de la Turquie dans les génocides kurde et arménien, ce qui lui a valu des menaces de mort et une assignation à comparaître devant les tribunaux. Sous la pression internationale, les poursuites ont finalement été abandonnées en 2006, année où il se voit par ailleurs décerner le prix Nobel de littérature.

 

Les romans d'Orhan Pamuk se penchent sur l'évolution historique et sociale de son pays, dans une prose riche, parfois un peu difficile à suivre.

Neige évoque la confrontation entre religieux et militaires en Anatolie, à propos d'une enquête menée par un poète envoyé en Anatolie sur des suicides de jeunes femmes.

Dans La maison du silence, une vieille dame reçoit ses trois petits enfants sur la côte, avec l'aide d'un domestique difforme. Orhan Pamuk développe les rapports des jeunes entre eux et avec les gens du village.

 

Yachar KEMAL

Romancier et journaliste, il est né dans une famille kurde en 1923, soit juste au moment du passage à la république. Son style, très imagé,  est parfois mêlé de récits traditionnels populaires et de légendes.

 

Mehmet le mince, qui a fait connaître l'auteur en 1955, est une vision critique de la modernisation de la Turquie. 

Regarde donc l'Euphrate charrier le sang, suivi de La tempête des gazelles, évoque plusieurs époques douloureuses de la Turquie : la guerre des Dardanelles, qui a cruellement marqué des générations, et le grand déplacement de population qui a eu lieu après signature d'un traité entre la Grèce et la Turquie en 1923.  Pour assurer "l'homogénéité ethnique", la Grèce devait recevoir 1 250 000 grecs originaires d'Anatolie, tandis que 600 000 grecs musulmans étaient déplacés en Turquie ! Cet échange était un exode forcé pour tous.

Dans "Regarde donc l'Euphrate..." Poiraz Musa, un Turc, vient s'installer sur l"île de la Fourmi", que ses habitants ont tous été forcés de quitter en laissant derrière eux : vignes, ruches, vergers d'oliviers, jardins potagers, moulins, maisons, meubles... Paradisiaque mais isolée, cette île semble habitée par un fantôme, qui n'est autre que Vassili, grec qui a refusé l'exil et s'est caché au moment du départ, mais dont l'esprit a été fortement ébranlé par la guerre des Dardanelles et l'exode de sa communauté. La tempête des gazelle voit d'autres personnes venir à leur tour peupler la merveilleuse île des fourmis. Un très beau récit, un peu tarabiscoté, mais plein de de soleil et d'attachement à cette terre généreuse et à la vie simple et chaleureuse des pêcheurs.

 

Irfan ORGA

Une vie sur le Bosphore raconte la vie de l'auteur, en lien avec l'histoire de son pays : grandeur et décadence en Turquie. Né en 1908 dans une famille très aisée, avec domestiques, il passe une enfance dorée à Istanbul, qu'il raconte avec fraîcheur et humour (scène à 6 ans, quand sa grand-mère l'emmène au hammam !). Mais les hommes, supports de la famille, meurent les uns après les autres, un incendie détruit la maison, sa mère doit aller travailler à l'usine... Lui-même suivra l'école militaire pour pouvoir étudier.

 

Nazim HIKMET

Journaliste, poète, dramaturge et romancier, il est né en 1901 à Salonique. Ses idées marxistes lui ont valu la prison et l’exil. Il est mort en 1963 déchu de sa nationalité turque (qui lui sera rendue plus tard).

La vie est belle mon cœur : souvenirs entremêlés, de la même époque que les récits de Yachar Kemal.

 

A relire : Kenizé MOURAD, De la part de la princesse morte

Lire la suite

23/02/2011 | Lien permanent

Bouillon de rentrée 2013

Coups de cœur de l'été

 

Les saisons de Giacomo

Mario Rigoni Stern

L'auteur, originaire du Nord de l'Italie, côté Autriche, s'est mis à l'écriture sur le tard. Il situe le récit sur le Haut plateau d'Asiago, cadre de sa jeunesse, et décrit une vie de montagnard, ouvrier-paysan, depuis les années 20 jusqu'à la seconde guerre mondiale, y compris  sous Mussolini.

Claude

 

La servante du Seigneur

Jean-Louis Fournier

Nous avions aimé "On va où, papa ?", regard très humain, drôle et triste à la fois, sur la vie des deux fils handicapés de l'auteur. "Veuf" nous avait un peu moins plu. Revoilà Jean-Louis Fournier avec ses tribulations familiales. Sa fille, à la quarantaine, a suivi un gourou, et la voici "servante du Seigneur". Coupé de sa fille, l'auteur exprime son incompréhension totale. A la fin, elle dit ce qu'elle pense du livre.

Claude

 

La reine des lectrices

Alan Bennett

La Reine d'Angleterre découvre par hasard le plaisir et le pouvoir de la lecture. Lecture légère et très plaisante. Voir critique.

Georgette

 

Le rêve du village des Ding

YAN Lianke

Interdit en Chine, ce livre bouleversant est inspiré d'une réalité plus terrible encore.  Le rêve du village des Ding se penche sur le scandale du sida et du sang contaminé dans un village Chinois, où les plus belles âmes côtoient les plus vils profiteurs. Voir critique.

Ginette

 

Les choses comme je les vois

Roopa Farooki

Très beau récit, autour du syndrome d'Asperger.  Les scènes sont si bien brossées que l'on s'y croirait : Asif, tellement attentif à sa sœur Yasmine, a noté qu'elle ne mange que les aliments jaunes au petit déjeuner ; Yasmine, qui lave et relave indéfiniment la vaisselle lorsqu'elle est troublée ; etc. Un seul défaut : tout finit un peu trop bien. Voir critique.

Marie-Claire et Chantal

 

La lettre à Helga

Bergsveinn Birgisson

Récit épistolaire court et original, basé en Islande. Bjarni Gislason s'est occupé de sa femme jusqu'à la fin. Le voici maintenant âgé et veuf, qui écrit une longue lettre à Helga, la femme de son voisin, qu'il a toujours aimée. Une longue lettre à l'écriture charnelle, qui évoque les années 1940 dans une Islande frustre, et explique pourquoi –malgré sa passion pour Helga- Bjarni n'a jamais voulu quitter pour elle  sa ferme et ses brebis.

Marie-Claire

Mais les avis sont partagés, comme en témoigne la critique de Marie-Christine : Je n'ai ressenti aucune émotion et vu aucune poésie en lisant ce roman . Juste un homme lubrique qui aura été lâche toute sa vie. Même la lette montre son manque de courage. Heureusement une heure de lecture suffit pour ce roman.

 

Le garçon d'à côté

Katrina Kittle

Sarah, veuve, mène une vie assez équilibrée avec ses deux garçons, Nate et Danny. Ils s'entendent bien avec leurs voisins… jusqu'au moment où les voisins sont accusés de pédophilie, et où leur fils leur est retiré.  Ils recueillent Jordan.

Le milieu décrit est très américain.

Récit intéressant pour l'étude des répercussions que peut avoir la pédophilie sur l'entourage et sur les enfants. Le ton est juste, l'histoire choquante, mais pas glauque.

Jacqueline et Nadine

 

Je vais mieux

David Foenkinos

Un homme se réveille avec un terrible mal de dos : il en a littéralement plein le dos ! Il divorce, change de vie… Réflexion sur la place de l'individu dans l'entreprise, la crise de la quarantaine.

Jacqueline

 

Alex

Pierre Lemaitre

Une femme, infirmière intérimaire, est enlevée et séquestrée. Elle subit des sévices terribles. Pourtant, lorsque le commissaire chargé de l'enquête découvre sa prison, elle a disparu. Plus intelligente que son bourreau, elle a réussi à s'échapper. Un thriller glaçant, très bien maîtrisé. Du même auteur, nous avions aussi beaucoup aimé Robe de marié.

Jacqueline

 

Ne lâche pas ma main

Michel Bussi

En vacances en famille à la Réunion, une femme disparaît brusquement de son hôtel. Soupçonné, son mari s'enfuit –non sans raison- avec sa fille. De belles descriptions de La Réunion, ainsi qu'une intrigue bien menée, à l'instar des romans policiers précédents de Michel Bussi : Comme un avion sans elle et Les nymphéas noirs, prix Mes-Sou-Thu 2012.

Jacqueline

 

L'ombre douce

Hoai Huong Nguyen

Née en 1976 en France, l'auteur porte un prénom signifiant "Se souvenir du pays", ce qu'elle fait magnifiquement avec ce récit situé en Indochine en 1954. Elle évoque avec délicatesse une histoire d'amour dans la difficile période de la guerre d'Indochine. Voir critique.

Maryvonne

Il pleuvait des oiseaux

Jocelyne Saucier

L'auteur, originaire de l'Abitibi, évoque le souvenir des Grands Feux qui ont ravagé le nord de l’Ontario au début du XXe siècle : la chaleur était telle qu'il pleuvait des oiseaux. Une photographe souhaite rencontrer un vieil homme témoin des incendies, mais lorsqu'elle arrive dans sa retraite dans les bois, Boychuck est mort depuis peu. Seuls ses tableaux et les quelques vieux amis qu'il laisse derrière lui peuvent renseigner la photographe.

Thèmes : drame historique, amour de la forêt, liberté et vieillesse.

Jacky

L'équilibre du monde

Rohinton Mistry

Thèmes : Inde, vie de quartier, famille.

Bombay, 1975. Deux tailleurs, oncle et neveu, intouchables, s'installent chez une jeune veuve pour y travailler dans la confection. Un autre locataire, étudiant descendu de ses montagnes, a eu une vie plus privilégiée qu'eux. La cohabitation de ces quatre personnages met en évidence le système de castes, au moment où l'Etat d'Urgence est déclaré en Inde, et où grèves et manifestations font  rage dans le pays.

Une réflexion politique sur la situation en Inde, tout aussi intéressante que Une simple affaire de famille, présenté en avril 2012 au Bouillon.

Gisèle

 

Les années cerise

Claudie Gallay

La vie n'est pas toujours facile pour Pierre-Jean. Sa famille devrait quitter la maison au bord de la falaise, qui qui menace de s'effondrer à tout instant, ses parents se disputent, sa mère distribue des taloches, et lui-même collectionne les zéro… Heureusement il a aussi ses grands-parents et les chevaux. Roman sur l'adolescence, pour adolescents ou adultes : découverte de l'amour par un jeune garçon. Récit initiatique.

Gisèle

 

Crime d'honneur

Elif Shafak

Fille de diplomate, Elif Shafak est née à Strasbourg en 1971. Elle a un temps enseigné aux Etats-Unis, et vit aujourd'hui à Istanbul. Internationalement reconnue, elle est notamment l'auteur de La Bâtarde d'Istanbul (2007), Bonbon Palace (2008), Lait noir (2009) et Soufi, mon amour (2010). Dans ce roman, elle continue à développer le thème de la famille turque et des liens familiaux, ici compliqués par l’émigration d’une soeur en Angleterre.

Lire la suite

20/09/2013 | Lien permanent

Compte rendu Bouillon de lectures du lundi 9 mai 2022 à Chassagny

Thèmes :  la forêt, les arbres, la nature.

image1.pngMichel Jean   Kukum

Histoire vraie de la destruction d’une forêt au Canada. Vie d’un couple : une blanche irlandaise et un Innu dans la forêt. Comment on commence à prendre du bois pour construire une maison, puis on en vend pour faire de l’argent et construire des bateaux. Ces bateaux viendront sur la rivière et la pollueront et la forêt sera détruite.

 

 

image2.pngElif Shafak   L’île aux arbres disparus

Histoire de l’île de Chypre déchirée par la guerre civile entre un jeune grec et une jeune fille turque. Histoire racontée par une jeune fille et un figuier « femelle ».

 

 

 

image3.jpgPeter Wohlleben   La vie secrète des arbres.

Les arbres ont beaucoup à nous apprendre et après avoir lu ce livre on ne les voit plus de la même façon. Ce livre très bien documenté sur le plan scientifique parle de ce que ressentent les arbres.

 

 

 

image4.pngSylvain Tesson   Dans les forêts de Sibérie.

L’auteur raconte sa vie pendant six mois, installé dans une cabane dans les forêts en Sibérie à cinq jours de marche d’un village.

 

 

 

image5.pngSylvain Tesson   Sur les chemins noirs

Récit autobiographique. Suite à une chute Sylvain Tesson est immobilisé et dés qu’il peut remarcher il décide de suivre les chemins noirs en France c’est-à-dire ceux qui ne sont pas balisés.

 

 

 

image6.pngMichaël Christie   Lorsque le dernier arbre

Saga familiale sur cinq périodes : 2038 où il n’y a plus d’arbre, 2008, 1974, 1938 et 1908. En parallèle histoire d’une jeune femme et des derniers arbres. Les îles des derniers pins d’Oregon où les gens viennent se ressourcer

 

 

 

image7.jpgBD Olivier Tallec   Un peu beaucoup et C’est mon arbre

Arbres et plantes qu’il reste à découvrir.

 

 

 

 

image8.pngJean Hegland   Dans la forêt

Deux sœurs l’une étudiante et l’autre danseuse puisent leur énergie dans leur maison à l’orée de la forêt et tentent de survivre sans les avantages de la civilisation

 

 

 

image9.jpgKapka Kassabova   Lisière

Récit autobiographique d’une jeune femme qui se rend sur la frontière des Balkans entre la Bulgarie, la Grèce et la Turquie avant et pendant la guerre froide.

 

 

 

 

image10.jpgJack London   L’appel de la forêt

Histoire de Buck un chien domestique vendu comme chien de traineau.

 

 

 

 

 image11.jpgClaudie Hunzinger   Les grands cerfs

Histoire d’un couple qui part vivre dans la forêt vosgienne pour s’éloigner de la civilisation. Un photographe animalier leur fera découvrir la vie des cerfs et autres animaux sauvages.

 

 

 

image12.pngEric Fottorino   Mohican

Un paysan du Haut Jura va mourir et va devoir laisser ses terres à son fils Mo. Mais ils n’ont pas la même vision du monde paysan. Le père veut installer des éoliennes et le fils n’apprécie pas.

 

 

 

image13.jpgAntonio Sena   Rester vivant jusqu’au bout.

Récit autobiographique de l’auteur qui à la suite de la chute de son avion dans la forêt amazonienne y passera 36 jours seul. Même si son périple est très dur il n’a de cesse d’admirer la beauté de cette forêt pourtant hostile et i a décidé d’apporter une aide humanitaire aux populations de la forêt.

 

Nicole L.

Lire la suite

01/06/2022 | Lien permanent

Page : 1