Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

16/02/2009

Le dernier des Weynfeldt

Le dernier des Weynfeldt, Martin SUTER    C. Bourgeois, 2008

Adrian Weynfeldt, dernier descendant d'une richissime famille suisse, mène une existence d'une rigoureuse régularité, entre son métier d'expert en art suisse et ses amis artistes désargentés, qu'il tente d'aider avec discrétion et classe.

Mais voilà sa vie bouleversée par la rencontre de Lorena, jeune femme à la fois cynique et fraîche, pleine de surprises. Pour l'avoir empêchée de sauter dans le vide, il se sent responsable d'elle.

Peu après, le rejeton d'une autre bonne famille le contacte pour l'évaluation et la mise aux enchères de la fameuse "femme nue devant une salamandre" de Valotton.

Amour, faux et trahison... Un récit bien écrit et finement mené, qui nous introduit dans le milieu de l'expertise d'art.

Dans un autre genre, j'avais beaucoup aimé un autre roman de Martin Suter, splendide malgré quelques coquilles de traduction : Small World (1998)

Là, un autre homme distingué et vieillissant, Conrad Lang, confronté à de fréquentes pertes de mémoire, utilise la formule "small world" pour masquer ses absences auprès de la femme qu'il aime. Quand son état empire et qu'il régresse jusqu'à ses souvenirs d'enfance, la richissime famille Koch -qui a toujours régenté sa vie- le prend en charge... pour le surveiller ? Quel est le secret d'enfance qui ne doit pas refaire surface ? Belle description de la perte de mémoire, des efforts pour la reconstituer...

Aline

Les commentaires sont fermés.