Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

05/05/2009

Le village de l'Allemand

Le village de l’Allemand,

ou le journal des frères Schiller

Boualem SANSAL, Gallimard, 2007

 

« Tout a  commencé le lundi 25 avril 1994, à 20 heures. Un drame qui en entraîne un autre qui en révèle un troisième… »

 

Deux frères, de père allemand et de mère algérienne, mais élevés dans une cité de la banlieue parisienne par leur oncle Ali, apprennent que leurs parents sont morts dans le massacre de la population du village d’Aïn Deb par le GIA.

 

Suite au voyage du frère aîné pour se recueillir sur la tombe de ses parents, ils apprennent, l’un après l’autre, que leur père, cheik du village, n’est pas l’homme droit et intègre qu’ils idéalisaient, mais un ancien nazi au lourd passé de criminel de guerre.

 

Ce roman est composé d’une alternance entre le journal de l’aîné, et les commentaires faits plus tard par son jeune frère : la découverte du passé nazi du père, l’enquête pour retracer son itinéraire et se renseigner sur  l’holocauste…

 

Face aux horreurs qu’ils découvrent, les deux frères sont bouleversés, et réagissent chacun à leur façon : Rachel, ingénieur cultivé et réfléchi, se noie dans le passé et la culpabilité, tandis que Malrich, jeune trublion des HLM, trace un parallèle avec l’intégrisme en expansion dans la Cité, et réagit sous le coup de la colère…

 

Aline

 

 

Les commentaires sont fermés.