Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

05/10/2009

Eleanor Rigby

Eleanor Rigby, Douglas COUPLAND,   Au Diable Vauvert, 2007

Sur recommandation, j’ai passé outre la couverture bariolée, et ne l’ai pas regretté. Avec beaucoup d’humour introduit par le cynisme et l’autodérision de la narratrice, c’est un beau roman sur la vie (aux US), la solitude…et l’amour.

Liz Dunn est grosse et pas bien belle, elle a un travail sans intérêt, et vit seule dans un appartement sans caractère. Lucide, l’esprit acéré, elle n’attend rien de la vie, surtout pas l’amour.

Sa vie est bouleversée lorsqu’on l’appelle de l’hôpital où vient d’être admis un jeune inconnu : Jérémy, hospitalisé après une overdose, porte un bracelet médical avec la mention " en cas d’urgence, contacter Liz Dunn ".

L’auteur alterne des chapîtres au passé, remontant à la jeunesse de Liz pour comprendre comment la situation a pu se produire, et des chapîtres au présent sur la relation entre Liz et Jérémy. En prime, quelques moments abracadabrants, comme cette évacuation d’un aéroport international… provoquée bien involontairement par Liz !

Très bien !

Aline

Les commentaires sont fermés.