Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

02/01/2010

Pauvreté

un Coup de coeur... mais ce n'est pas pour un roman... il s'agit de la revue L'HISTOIRE : "Les pauvres de Job à Martin Hirsch" Numéro spécial Janvier 2010

A l’heure du réveillon et de la dinde farcie, ce petit fascicule sur la pauvreté aurait le mérite de réveiller nos consciences avec l’aiguillon intellectuel qui caractérise les travaux menés par des chercheurs rigoureux, à l’écart d’un "prêt à penser"...

Sur la question des rapports Nord Sud, d’abord. Et si cette notion généreuse de "développement durable" dissimulait une volonté d’hégémonie des pays du Nord, imposant un nouveau modèle de développement où la question environnementale aurait pris la première place, au détriment des combats sociaux ? Brandir la menace des " désordres climatiques " futurs c’est aussi oublier que l’accès à l’eau potable, à une nourriture suffisante et à la sécurité déplace déjà des milliers de paysans du monde entier vers les zones industrialisées, rappelle Sylvie Brunel, ancienne présidente d’Action contre la Faim.

Concernant la pauvreté en Europe, le lecteur appréciera l’approche moins quantitative que qualitative. Pierre Rosanvallon, professeur au collège de France, nous rappelle que la solidarité ne constitue plus "un projet de société" (elle l’était, en revanche, au sortir des épreuves communes de la seconde guerre mondiale). Ainsi le mépris actuel pour les "assistés", "la passivité des pauvres" conduit à une "délégitimation" de la solidarité. Ce détricotage de la solidarité va de pair avec le regain des communautarismes: pour exemple, les non buveurs, non fumeurs ne paieront plus pour les consommateurs excessifs. Jusqu’à cet adage : " je suis solidaire de ceux qui conduisent aussi bien que moi, de ceux qui mangent cinq fruits et légumes par jour "… Alors le remède ? Il passe par le politique : " il faut à nouveau relier les individus, avant de parler de mesures économiques, le problème est de refaire le tissu démocratique ".

Mais ce ne sont que deux des articles de ce petit dossier remarquable…

Sylvie

Les commentaires sont fermés.