Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

14/01/2010

policier et psychanalyse...

L’interprétation des meurtres,  Jed RUBENFELD

Panama, 2008

 

New York, 1909, la ville est en pleine expansion, les entrepreneurs rivalisent pour construire des immeubles toujours plus hauts, plus beaux, des ponts gigantesques sur le fleuve,…

Freud débarque avec ses disciples à New York, où il est attendu  pour une série de conférences. Ses disciples, européens et américains, se disputent son attention, tandis qu’un mystérieux triumvirat semble mener une campagne de dénigrement contre la psychanalyse  et ses théories «honteusement sexuelles ».

 

Dans ce contexte, une jeune femme est retrouvée morte, sévèrement flagellée, dans une suite du luxueux Balmoral. Le lendemain, la belle demoiselle Acton est agressée de la même manière. Elle s’en tire, mais perd la parole et la mémoire, et doit suivre un traitement avec Younger, un jeune psychanalyste américain de bonne famille qui n’est pas insensible à ses charmes.

 

L’enquête est menée parallèlement par la police, représentée par un médecin légiste et un jeune lieutenant, et par Younger. Tous échafaudent des théories, qui ne tiennent pas, car les personnages sont plus complexes qu’il n’y parait…

Younger parviendra-t-il à sauver la belle demoiselle ? Qui trouvera l’assassin, la police ou le psy ? Freud fera-t-il ses conférences ? Jung est-il vraiment sain d’esprit ?

 

Un roman policier peu sanglant, plutôt axé sur la psychologie des personnages et l’ambiance, dans un contexte social bien rendu.

Aline

Les commentaires sont fermés.