Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

23/05/2010

On est les champions

On est les champions
un soir de foot pas comme les autres...
jeudi 3 juin 2010 à 20h30
Soucieu-en-Jarrest, espace Flora Tristan
Spectacle Rhône en Scène - Participation aux frais 5 €
sp_17239_g[1].jpg
LA, LA LA, LA LA, LALALALALALA… Le temps d'un match de football, l'auteur, Marc Becker,  nous convie, à travers le regard multiple porté sur un match de foot, à une réflexion sur le sport le plus populaire du monde.


Commentateurs sportifs, supporters, hommes politiques, sociologues, entraîneurs, joueurs, analyses, réactions à chaud, commentaires enfiévrés et subjectifs, chants de supporters… Tout est mis en œuvre pour nous persuader que nous sommes les meilleurs, et la nation tout entière devient un gigantesque terrain de football...

Une création parlée, dansée, chantée, hurlée, sans arrêts de jeu, portée par une équipe lyonnaise, ce qui en matière de football peut s'avérer un avantage considérable.

Théâtre Les Ateliers - Mise en scène Simon Delétang

Billets et/ou réservations disponibles à la bibliothèque.

10:30 Publié dans Animation | Lien permanent | Commentaires (0)

Peinture et folie

Le déluge,   Henry BAUCHAU    Actes Sud, mars 2010

En introduction, Florence, la narratrice, se présente : atteinte d'une grave maladie incurable, elle réalise après la mort de sa mère qu'elle ne "vivait pas sa propre vie", mais celle choisie par sa mère. Elle plaque donc son existence d'intellectuelle pour rejoindre ses amies en bord de mer. Sur le port, elle prend la défense d'un peintre vieillissant, réputé fou et pyromane, qui brûle ses toiles sitôt peintes. Cette rencontre va changer sa vie plus radicalement encore.deluge-bauchau.jpeg

Florian, peintre génial et vulnérable, a besoin de son aide. Florence, attirée par sa fragilité, fascinée par sa peinture, entre à son service, suit ses humeurs et prévient ses besoins. Tantôt muse, tantôt garde-fou, elle apprend par tâtonnements à le soutenir dans la démesure de son génie créateur. Mais qui aide qui ? De son côté, Florian lui donne beaucoup plus qu'elle n'aurait cru possible...

Florence et ses amis rassemblés autour de Florian, sont entraînés dans la folle entreprise de son grand-oeuvre, un déluge démesuré et libérateur.

Ce roman m'a littéralement happée, et je l'ai lu d'une seule traite. On assiste à l'enfantement d'une oeuvre d'art, on relativise la folie aussi... "Est-ce que nous n'avons pas tous nos moments de folie... Lui délire plus que les autres, c'est tout".

Sur des thèmes proches, j'avais aussi beaucoup aimé, du même auteur, L'enfant bleu.

Henry Bauchau est un Maître, lui aussi. Aline

21/05/2010

Prix des Incorruptibles 2010

Le prix des Incorruptibles en primaire

montage photos primaire 2010.jpg

Les livres ont été présentés par les bibliothécaires début octobre, aux classes de l'école des Chadrillons et à la plupart des 6èmes et 5èmes du Collège. Ensuite les enseignants les ont fait circuler pendant toute l'année scolaire.

Vote vendredi 7 mai 2010 pour les élèves de primaire. Livres préférés des enfants, par niveau de lecture :

ce que lisent.gifCP : Ce que lisent les animaux avant de s'endormir, Noé Carlin, ill. Nicolas Duffault.

CE1 : Ulysse et le cyclope, Christine Palluy, ill. Aurélia GrandinleSecretdeGrand-OncleArthur.jpeg

CE2 / CM1 : Le secret de Grand-Oncle Arthur, Véronique Delamarre

CM2/6ème : Des étoiles dans le coeur, Agnès de Lestradeétoiles dans le coeur.gif

5ème : La quête des livres-monde, Carina Rozenfeldquete livres monde.gif

18:58 Publié dans Animation | Lien permanent | Commentaires (0)

20/05/2010

Le tueur à la cravate

Le tueur à la cravate, Marie-Aude MURAIL          Ecole des Loisirs, 2010

Margot est passée à la bibliothèque me recommander ce roman policier mercredi dernier. Aussitôt demandé, aussitôt acheté, aussitôt lu... et en bon thriller, le tueur à la cravate se lit d'une seule traite.tueur cravate.jpeg

Curieuse d'en apprendre plus sur sa mère, décédée lorsqu'elle avait 11 ans, Ruth place sur le site perdudevue une photo de terminale de ses parents. Cet acte en apparence anodin déclenche des réactions en chaîne. Il faut dire que la soeur jumelle de sa mère -la rayonnante Eve-Marie- avait été assassinée cette année-là, et que le père de Ruth avait même été soupçonné... Inconsciemment, Ruth pourrait bien déclencher de nouveaux drames !

Les qualités habituelles de MAM sont là : un livre bien construit, une écriture fluide et des personnages crédibles et attachants, surtout Ruth, orpheline de mère et très protectrice vis à vis de sa petite soeur Bethsabée.

Le roman se double du journal d'écriture de MAM, qui dévoile une partie du processus de gestation du livre, de la recherche du sujet au mûrissement des personnages. Cette démarche est intéressante, mais nuit au mythe : MAM revendique l'observation et la réutilisation des "ficelles d'écriture" de Mary Higgins Clark !

Aline

18/05/2010

Prix des Incorruptibles

Le prix des Incorruptibles en maternelle, organisé par Florence et Sandrine. Présentation des livres, puis vote des Moyens et des Grands, le vendredi 7 mai 2010.

Montage photo mat 2010.jpg

3[1].jpg Le livre préféré en maternelle, surtout par les Grands, est l' Abécédaire à croquer (34 voix). Ensuite viennent Bob ? Bob le zèbre ? Bob le singe... ? (23 voix) et Camille lit une histoire (23 voix). 2[1].jpgLes deux dernier livres de la sélection ont bien plu aux adultes, mais moins aux enfants. Tous pareils : petites pensées de sagesse Caribou a recueilli 15 voix, et Le corbeau et les oisillons 8 voix.1[1].jpg

15:31 Publié dans Animation | Lien permanent | Commentaires (0)

04/05/2010

Orages ordinaires

Orages ordinaires,   de William BOYD   orages.jpg

Le Seuil, 2010

 

Pour échapper à une accusation de meurtre, le climatologue Adam Kindred, éminent professeur, se retrouve sans domicile fixe, sous un pont de Londres.

 

Luttant pour sa survie, il se retrouve aux prises avec une multinationale pharmaceutique aux méthodes peu orthodoxes. Comment parviendra-t-il à remonter la pente ?

 

Amitié, amour, suspense et coïncidences tiennent le lecteur en haleine. Mais l’attrait du roman tient aussi aux portraits remarquables ébauchés par l’auteur : patrons, immigrés, lords désargentés,…

 

Coup de cœur de Marie-Claire