Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

29/06/2010

Idhun

Idhun, tome 1 : la résistance, de Laura Gallego Garcia

Traduit de l'espagnol "Memorias de Idhun" par Marie-José Lamorlette. Bayard Jeunesse, avril 2010, 19.90 €

Idhun est un monde parallèle au nôtre, régi par la magie, autrefois heureux et peuplé d'humains et de créatures fabuleuses comme les licornes, les dragons et les fées. Hélas ce monde a été dévasté par l'invasion d'Ashran -le puissant nécromancien- et de ses alliés les Sheks, féroces serpents ailés. Ashran a envoyé sur terre son redoutable guerrier, Kirtash, exterminer toutes les créatures magiques qui auraient pu s'échapper d'Idhun.

Le livre débute sur terre, on voit Jack, garçon de 13 ans qui vit au Danemark, rentrer de l'école à vélo... pour se retrouver face à ses parents assassinés et à leurs meurtriers. Ceux-ci s'apprêtent à le tuer lui aussi, mais deux inconnus sauvent Jack et le cachent dans un endroit protégé : Limbhad, un refuge situé entre la Terre et... Idhún !

Les deux protecteurs de Jack sont un magicien, Shail, et un prince guerrier, Alsan. Avec la jeune Victoria, et maintenant Jack, ils forment une poche de Résistance et essaient d'empêcher les meurtres du guerrier Kirtash. Mais celui-ci possède un pouvoir hypnotique immense, et sa mission est maintenant de tuer Jack et Victoria.

Alsan et Shail essaient également de retrouver la dernière licorne et le dernier dragon, cachés sur la terre, et qui selon la prophétie sont les seuls à pouvoir sauver Idhun.

Ce roman de fantasy, annoncé comme le 1er d'une trilogie, comporte 515 pages. C'est un bel objet, soigné, qui devrait séduire les amateurs du genre. Le récit est bien mené et palpitant, entre aventure et parcours initiatique de Jack et Victoria. Bon, il y a quelques longueurs, notamment dans les atermoiements sentimentaux de Victoria, et j'avais deviné le ressort du récit 200 pages avant les héros. Mais s'il ne révolutionne pas le genre, ça n'en demeure pas moins un très bon récit de fantasy, pour les 13-16 ans.

Du même auteur, j'ai préféré "L'impératrice des Ethérés", plus court et plus original.

Les commentaires sont fermés.