Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

30/07/2010

Bonnes vacances !

 

HORAIRES D’ETE

  

Ouverture le mardi matin et le samedi matin

pendant les vacances scolaires, du 5 juillet au 9 août

  

FERMETURE du 9 au 22 AOÛT 2010

  

Horaires habituels à partir du MARDI 23 AOÛT

 

 Très bon été,

et bonnes lectures à tous !

 

27/07/2010

Le lac ne tient pas ses promesses...

Terre des affranchis,   Liliana LAZAR                

Editions Gaïa, 2009

Prix Luciole des libraires 2010

 

Voici un titre vaste pour une immersion en terre roumaine, ancestrale, rustique et bardée de superstitions. De  l’avant Ceausescu et jusqu’aux années 80, le lecteur n’apprendra que peu de choses sinon la constance de l'humain, dans la grandeur ou  la bassesse. Que la Roumanie soit religieuse ou communiste, qu’on décroche brutalement insignes et drapeaux, rien ne change vraiment.

 

Les personnages du roman  se divisent en deux catégories, les héros, des âmes pures  ( rares ) et qui finissent mal en général ( le prêtre torturé, la sœur Eugénia, Daniel le marginal)   et des opportuns qui tournent leur veste. De ce roman sans grand effet de style, dans un décor surnaturel, avec ses personnages taillés à la serpe, on se surprendrait presque  à espérer un petit dénouement philosophique.

 

Les meurtres se succèdent laissant accroire qu’on se serait trompé de genre. On identifie assez rapidement les criminels (quasiment né en l’état…) lourdauds, le front bas, figés sur leurs pulsions comme Victor surnommé « bœuf muet »… Les victimes sont de jeunes innocentes ou un marginal persécuté par de méchants villageois incultes et superstitieux.

 

Ayant acquis la conviction au bout des 200 pages que le policier Simion n'était finalement pas le personnage principal, j'ai refermé le livre, écrasée par le déterminisme ambiant. Avec  l’impression d’avoir peu voyagé, sinon dans cette forêt sombre, rivée au lac, qui comme ce premier roman … n’a peut être pas tenu toutes ses promesses.

Sylvie

20/07/2010

D'autres vies que la mienne

D'autres vies que la mienne,   Emmanuel CARRERE     (P.O.L., 2009)

Rédigé en deux parties distinctes, mais qui entrent en résonnance, le livre m'a tout d'abord agacée par le nombrilisme affiché sans complexe par l'auteur. Je peinais à reprendre ma lecture lorsque j'avais dû l'interrompre... jusqu'à ce que la seconde partie me submerge !

En 2004, l'auteur et sa compagne se trouvaient au Sri-Lanka au moment du tsunami. Bien que leur hôtel ait été épargné par les flots, ils ont assisté aux suites de la catastrophe, et Hélène Carrère d'Encausse a soutenu de son mieux Delphine et Jérôme, dont la fille Juliette était morte sous la vague. Dans cette première partie, l'auteur se regarde regarder et se fustige de peu s'impliquer et ressentir. C'est sa façon s'observer en tant que spectateur, au lieu de vivre et de participer,  que j'ai trouvée dérangeante.

Dans la deuxième partie, l'auteur s'humanise. Touché de près par le décès de la soeur de sa compagne, jeune maman décédée d'un cancer, il décide de rassembler les témoignages pour raconter sa vie : juge à Vienne, luttant pour plus d'équité dans les affaires de surendettement, femme et mère épanouie.

Emmanuel Carrere présente un portrait touchant à l'attention de ces trois petites filles qui n'auront pas assez connu leur mère. Une leçon d'humanité et de courage, à laquelle j'ai été sensible.

Aline

Le chuchoteur

Le chuchoteur,   Donato CARRISI      Calmann-Lévy, 2010

Un bon thriller à l'américaine, efficace et macabre à souhait !

Suite à la découverte de six petites fosses contenant chacune un bras de fillette, l'équipe du criminologue Goran Gavila enquête, avec l'aide de Mila Vasquez, spécialiste dans les affaires d'enlèvements.

Mais le meurtrier semble manipuler les policiers, les conduisant -à travers des mises en scène de plus en plus morbides- à la découverte d'autres graves affaires de pédophilie et de meurtres...

Aline

De l'eau pour les éléphants

De l'eau pour les éléphants,   Sarah GRUEN         Albin Michel, 2007

Le vieux monsieur Jacob Jankowski accepte mal les attaques de l'âge, et l'installation en maison de retraite après la mort de sa tendre épouse. A l'occasion du passage d'un cirque sous ses fenêtres, il se souvient de ses jeunes années :

A la veille de son examen final d'études vétérinaires, il avait appris à la fois la mort accidentelle de ses parents et leur ruine. Désemparé, il s'était fait embaucher comme vétérinaire dans un cirque itinérant qui sillonnait les Etats Unis en train.

Très attaché aux animaux -tout particulièrement à Rosie l'éléphante- et séduit par la belle écuyère, il a aussi découvert l'envers du décor. Dans cette Amérique de la Grande Dépression les employés du cirque étaient parfois plus mal traités que les animaux, et tous étaient pareillement exploités.

Au delà du roman d'amour et d'amitié, l'auteur a su peindre une fresque évocatrice, à la fois noire et pittoresque, du monde du cirque ambulant. Des photographies d'époque en noir et blanc, intégrées au livre, ont inspiré l'auteur pour ce récit attachant et dépaysant.

Sarah Gruen a également écrit un roman sentimental d'assez bonne facture se déroulant dans le milieu équestre : la leçon d'équitation.

Aline

09/07/2010

Sélection des bibliothécaires

En avant première, la sélection de romans jeunesse faite par les bibliothécaires du CRILJ Lyon et Rhône.

**   9-12 ans

***   11-13 ans

  

HISTOIRE ET SOCIETE

 

Baptiste sans port d’attache   ***

Anne Lecap

Flammarion (Castor Poche). 5,70 €

Baptiste, enfant abandonné à la naissance à la porte de l’Hôtel Dieu en 1742, est élevé par une famille dans les Monts du Lyonnais. Il veut être maître de son destin et rêve de devenir marin… La rage de vivre va l’aider à surmonter toutes les difficultés.

 

Dans les griffes du Klan   ***

Stéphane Tamaillon

Seuil Jeunesse (Chapitre). 8,50 €

Automne 1955 au sud des Etats-Unis. Jessie, jeune noir de 13 ans, fait la connaissance de musiciens venus du nord. Avec eux, il découvre le jazz, et apprend que les noirs ont des droits. Il défie l’autorité des blancs. Un roman qui incite à ne jamais baisser les bras devant le racisme et la haine ordinaire.

 

La fille aux esprits   ***

Laura Amy SCHLITZ

Casterman. 15 €

En 1909, Maud est tirée d’un triste et sévère orphelinat par les trois sœurs Hawthorne qui décident de l’adopter. Maud est folle de joie. Pourtant, elle est enfermée dans leur cottage et son existence doit rester secrète, car les trois sœurs l’ont adoptée dans un but bien précis…

  

GRANDIR ET TROUVER SA PLACE

 

A quoi servent les clowns   ***

Anne Percin

Le Rouergue (Dacodac). 8,5 €

Depuis l’incendie de son immeuble, Mélinda vit dans une caravane et ne va plus à l’école. En attendant, elle se crée un monde à elle qui lui permet de rêver. Au cours d’une pause du cirque sur son terrain vague, le fils du directeur laisse s’échapper un jeune tigre…

 

Le monde de Lenny   ***

Kate Banks

T. Magnier (Roman). 8,80 €

Distrait et curieux, Lenny dit tout ce qui lui passe par la tête. Il exaspère les adultes et trouble souvent la classe. Deux rencontres seront décisives pour lui : Muriel, une psychologue scolaire, et Van, un garçon « petit en taille, mais dont la figure a l’air plutôt vieille ».

 

Miettes de lettres   ***

Anne Thiollier

Seuil Jeunesse (Chapitre). 8,50 €

Fengfeng, 13 ans, a quitté la Chine avec ses parents il y a 3 ans pour s’installer à Paris. Travailleur et timide, il est très solitaire. Il écrit des lettres à sa grand-mère, mais garde ses états d’âme pour son carnet secret. Lorsqu’il découvre des insultes anonymes dans ses cahiers, il enquête avec son camarade Djamel pour découvrir qui le menace.

  

VIVRE AILLEURS

 

Nassim et Nassima   **

Ingrid Thobois, ill. Judith Gueyfier

Rue du monde (Roman du monde). 10,50 €

En Afghanistan, sur les hauteurs de Kaboul, Nassim et Nassima sont amis inséparables. Ils passent leurs journées ensemble, à faire les petits travaux réservés aux enfants. Un jour, pourtant, Nassim fait sa rentrée scolaire sans son amie. Nassima voudrait aller à l’école aussi, mais son père refuse : l’école, ce n’est pas pour les filles !

 

Mon petit cœur imbécile   ***

Xavier-Laurent Petit

Ecole des Loisirs (Neuf). 8,50 €

Chaque matin, Sisanda se réveille dans sa case, heureuse d’être encore vivante. Son cœur est mal formé, et le moindre effort l’épuise ! Maswala, qu’elle appelle sa « Mamantilope », elle, court pour deux ! Un roman sur l’entraide et la solidarité, à lire au rythme des battements de cœur de la jeune narratrice.

  

DANS L’UNIVERS DES CONTES

 

L’incroyable voyage de Jeanpoté   **

Juliet M. Trewellard

Pocket Jeunesse. 12,50 €

Lorsque la princesse chère à son cœur se fait enlever par un dragon, Jean -garçon d’écurie rêveur et maladroit- part courageusement à sa recherche. Il croise la route de plusieurs animaux, qui vont l’aider dans son aventure. L’histoire est enrichie de superbes illustrations en ombres chinoises.

 

Le journal de Peter   **

Sébastien Perez, ill. Martin Maniez

Milan Jeunesse. 16,50 €

Sous forme de journal et de lettres à sa mère, Peter raconte sa quête pour connaître ses origines, et comment il est devenu le chef des enfants perdus. Beau livre objet, enrichi de gravures, photos et lettres anciennes.