Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

31/08/2010

Derrière un comptoir de pressing

La chambre des vies oubliées,   Stella DUFFY     (Grasset, 2010)

 

Robert Sutton a passé quasiment toute sa vie dans sa blanchisserie, dans un quartier populaire du Sud de Londres. Lorsqu’il décide de vendre, c’est un jeune anglais d’origine pakistanaise qui se présente. S’ensuit une longue période de transmission, où le vieil homme s’ouvre peu à peu au jeune homme confiant.

 

Derrière son comptoir, Robert observe avec bienveillance tous les habitués de ce quartier multi-ethnique : une jeune Australienne au pair amoureuse de son patron, une ancienne infirmière sénile, un beau danseur, un poète jamaïcain, une aide familiale chaleureuse, un père de famille factotum des gangs locaux,…

 

Le blanchisseur connaît d’autant mieux la vie cachée de tous ces passants que le contenu oublié dans les poches des vêtements qu’on lui confie est souvent révélateur… Tous ces objets, sa mère avant lui, puis Robert, les ont stockés dans une pièce : "la chambre des vies oubliées ".

 

D’instants d’observation des passants en pensées fugitives, le lecteur se rapproche peu à peu des personnages, des gens ordinaires mais animés chacun d’une personnalité et d’une vie propre.  Très ancré dans la ville de Londres, c’est un beau roman sur les relations aux autres (ou leur inexistence) et sur la transmission.

 

Aline

 

 

27/08/2010

achats été 2010

Achats de l’été 2010 - Romans adultes 

Le nez à la fenêtre

BLANC Jean-Noël

Loup y es-tu ?

BOISSARD Jeanine

L’équilibre des requins

BONVICINI Caterina

La reine de lumière T2

CALMEL Mireille

La disparition de Judas

CAMILLERI Andrea

Le Chuchoteur

CARRISI  Donato

Ground XO

CAYRE Hannelore

Sans laisser d’adresse

COBEN Harlan

Tom, petit Tom…

CONTANTINE Barbara

Le camp des morts

CRAIG Johnson

La chambre des vies oubliées

DUFFY Stella

Dans ma peau

FONCLARE, Guillaume de

Chouquette

FRECHE Emilie

Le goût des pépins de pomme

HAGENA Katharina

La nuit de l’illusionniste

KEHLMANN Daniel

L’extravagant voyage…

LARSEN Reif

Deux caravanes

LEWYCKA Marina

Laguna nostra

MULLER Dominique

Exils

NURUDDIN Farah

Chanson pour l’absente

O’NAN Stewart

Sang chaud, nerfs d’acier

PAASILINA Arto

Les femmes du braconnier

PUJADE-RENAUD Claude

Il ne fait jamais noir en ville

ROGER Marie-Sabine

Push

SAPPHIRE

Meurtre dans un jardin indien

SWARUP Vikas

Comment j’ai liquidé le siècle

VASSEUR Flore

Aurora, Kentucky

WALL Carolyn

 

 

 

 

 

Zulma

L'écharde,   Paul WENZ     Zulma, 2010

"La journée avait été rude pour John Iredale et pour son manager ; ils avaient fait passer trois mille brebis dans les yards. La poussière poivrée leur avait brûlé les yeux, leurs mains étaient égratignées par les graterons, et le maniement des bêtes récalcitrantes leur avait donné une onglée qui durait encore."

En plein bush australien, John Iredale, jeune boss de la "station" de Tilfara, fait consciencieusement  tourner son ranch, l'un des plus beaux de la région, secondé par des hommes capables et efficaces.

Les choses se compliquent avec l'arrivée d'une jolie gouvernante, qui n'admet pas qu'Iredale se fiance ailleurs, et passe sa vie à essayer de lui mettre des bâtons dans les roues. John, qui manipule à longueur de journée des barrières en bois mal dégrossi, sait de quoi il parle lorsqu'il compare Sarah à une écharde dans sa vie : "...cette petite douleur lancinante, sourde, énervante..."

Qui voudrait se plonger dans une saga sentimentale -que le lecteur serait en droit d'attendre, avec un sujet pareil- sera certainement déçu. L'intrigue progresse trop vite pour celà, et la vie des personnages se déroule sans fioriture.

L'intérêt du roman réside plutôt dans le regard de l'auteur sur la vie dans les stations australiennes, une ambiance un peu nostalgique de bon vieux western australien, et les frictions constantes entre les deux personnages principaux. Ce livre, écrit en 1931 par un contemporain de Jack London installé en Australie, n'a pas pris une ride.

Une bonne occasion de découvrir les éditions Zulma, pour le lecteur qui n'aurait pas encore été attiré par ses couvertures à motifs psychédéliques...

Aline

Tu ne jugeras point

Tu ne jugeras point,   Armel JOB     R. Laffont, 2009

Dans un quartier de banlieue calme, en Belgique, un jeune enfant disparaît, apparemment enlevé du landeau que sa mère avait garé devant une boutique, le temps de faire un achat.

Le roman relate les investigations des inspecteurs et du juge d'instruction, qui tentent consciencieusement de retracer les évènements et de découvrir la vérité. Mais les témoignages sont parfois contradictoires, et les indices ne concordent pas.

Dans un cas de kinapping, la justice n'a pas droit à l'erreur. Elle est pourtant rendue par des être faillibles. La citation de Saint Augustin mise en exergue du livre, est particulièrement chargée de sens :

"Que dire des poursuites judiciaires -inévitables dans les États les plus tranquilles- que les hommes engagent contre leurs semblables ? Qu'en penser, sinon qu'elles sont bien misérables, bien pitoyables ? Et cela pour la simple raison que les juges ne sauraient avoir accès à la conscience de ceux qu'ils poursuivent".

Ce roman, qui n'est pas un policier, s'intéresse à la psychologie des personnages, et à la mince frontière qui peut séparer la culpabilité de l'innocence... Les développements sont parfois un peu prévisibles, mais le récit est mené avec doigté, et le dernier chapitre renvoie habilement le lecteur à son propre jugement.

Jacqueline et Aline l'ont trouvé intéressant.

26/08/2010

L'extravagant voyage...

L'extravagant voyage du jeune et prodigieux T.S. Spivet,   Reil LARSEN   (Nil, 2010)

Beau livre, agrémenté de schémas et de cartes en marge du récit, ce roman s'adresse aux adultes et ados dans un registre qui n'est pas sans évoquer les voyages de Jules Verne.

Tecumseh Sansonnet Spivet, enfant précoce passionné de cartographie et d'observation scientifique, vit sur un ranch du Montana avec ses parents, sa soeur Gloria et les souvenirs de son frère Layton. Dans cette famille atypique, seule Gloria se considère comme "normale". Le père est un rancher taciturne, la mère une scientifique plus dévouée à la recherche sur les coléoptères qu'à son foyer. Layton, graine de rancher, est mort dans un accident d'arme à feu.

T.S. reçoit un appel du musée Smithsonian l'informant qu'il a reçu le prestigieux prix Baird pour ses illustrations scientifiques. Il est convié à Washington pour un discours et une résidence scientifique, mais là-bas, personne ne se doute qu'il n'a que 12 ans... Muni d'une valise pleine d'instruments de mesure et des mémoires de son arrière grand-mère (première femme cartographe des Etats-Unis),T.S. entreprend de traverser seul les Etats Unis pour se rendre à la capitale, fuyant du même coup l'ambiance pesante du ranch.

A tous ceux qui ont gardé une âme d'enfant, je recommande ce récit de voyage initiatique plein de fraîcheur, d'humour et de fantaisie.

Aline

24/08/2010

Katiba

Katiba, Jean-Christophe RUFIN    Flammarion, 2010

Katiba (katiba est un camp de combattants islamistes dans le Sahara) est un thriller géopolitique qui nous entraine dans un monde de manipulation extrême. On y  rencontre des espions, des militaires, des islamistes, des humanitaires, des agents doubles, triples et même plus. Un des ressorts de l'histoire est l'élection d'Obama, un autre est une lutte féroce entre différents groupes d'islamistes.

Avec clarté, Jean-Christophe Rufin fournit quelques clefs qui permettent de comprendre les ressorts du terrorisme international. Il pose également, à travers notamment le personnage de Yasmine, la question du lien entre terrorisme et difficulté d'intégration.

Un bon roman captivant et très intéressant.

Annie

 

Le club des incorrigibles optimistes

Le Club des incorrigibles optimistes, Jean-Michel Guenassia   Albin-Michel, 2009

Jean-Michel Guenassia  fait revivre la période des années 60 à travers le récit de Michel  Marini, jeune adolescent de 12 ans. Deux histoires alternent, celle de sa famille, déchirée, et celle du Club des incorrigibles optimistes, qui réunit des exilés à Paris, passionnés par les échecs. Tous ou presque sont "passés à l'Ouest", pour changer de vie, pour échapper à une mort certaine, abandonnant définitivement femmes et enfants restés au pays.

Tout ceci sur fond de communisme, de guerre d'Algérie mais aussi de baby-foot, de rock'n' roll, d'amour et d'amitié.

On suit avec passion le destin, souvent tragique et poignant, de tous ces personnages attachants.

Un roman à lire absolument.

Annie

 

Le cuisinier

Le cuisinier,   Martin SUTER    C. Bourgeois, 2010  

Maravan, réfugié tamoul, travaille (illégalement) dans un restaurant suisse fréquenté par le monde de la presse et de la finance. Au Sri Lanka, il a appris de sa famille les préparations traditionnelles. En Suisse, il s'exerce à la cuisine moléculaire, en tentant chez lui des préparations sophistiquées. L'emprunt d'un ustensile de cuisine lui vaut d'être renvoyé du restaurant.

Avec sa jeune et belle collègue Andrea, il se lance alors dans la création d'une entreprise de restauration à domicile "Love Food", spécialisée dans la nourriture moléculaire ayurvédique et aphrodisiaque. Malheureusement pour lui, sa première tentative l'entraînera dans des négociations toujours plus âpres avec sa conscience.

Le chemin de Maravan croise celui de Dalmann, investisseur véreux toujours à l'affût d'occasions de s'enrichir. On pénètre dans le monde des affaires, de l'argent triomphant, des trafics d'armes, des guerres oubliées, des travailleurs clandestins, le tout avec en toile de fond le conflit des tigres tamouls.

Et bien sûr, le tout est agrémenté de recettes qui nous mettent l'eau à la bouche, avec tous les arômes de l'Inde du Sud et du Sri Lanka !

L'intrigue de ce roman bien documenté est captivante, le rythme enlevé. J'ai beaucoup aimé et ne peux que le recommander fortement.

Annie.

23/08/2010

Le tailleur de pierres

Le tailleur de pierres, Camilla LACKBERG   Actes Sud, 2009

Troisième enquête de Patrick Hedström dans la petite ville suédoise de Fjällbacka, après la Princesse des glaces et le Prédicateur.

Tandis que sa femme Erika souffre de babyblues et que l'adaptation à Maja, leur nouveau-né, est assez difficile, Patrick doit enquêter sur l'assassinat de la petite Sara, retrouvée noyée.

Querelles familiales et de voisinage, réseau de pédophilie,... le petit monde tranquille de Fjällbacka n'est pas très reluisant. Et une bonne moitié des forces de police ne vaut guère mieux.

Cette série policière se lit toujours avec intérêt, même si cette fois la fin était assez prévisible. Aline

L'histoire d'Anna

L'histoire d'Anna : la déclaration,   Gemma MALLEY   Naïve (Naïveland), 2007

Angleterre, 2040. Le programme de longévité permet aux adultes de prolonger leur vie quasi éternellement... la corollaire étant l'interdiction d'avoir des enfants. Les contrevenants, taxés d'égoïsme criminel, sont poursuivis.

Anna est une "enfant surplus",  donc arrachée à ses parents et placée dans un pensionnat, sorte de centre de rééducation, où les enfants illégaux, comme elle, subissent une pression constante et un formatage basés sur la honte et l'humilité. Anna s'est adaptée, elle est même une pensionnaire exemplaire, bien qu'un peu plus sensible que d'autres.

Mais l'arrivée d'un garçon qui prétend connaître ses parents et refuse de s'intégrer la pousse à remettre en question ce système inhumain...

Un bon roman d'anticipation, qui n'est pas sans rappeler l'excellente trilogie Méto, d'Yves GREVET...

Aline