Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

16/11/2010

Très sombre, mais comment l'ignorer ?

Purge,  de Sofi OKSANEN         Stock, 2010

Voici un roman instructif, sur fond  d’histoire contemporaine à l’Est.  A travers un  drame intime et familial, l’auteur dénonce le sort de l’Estonie, subissant successivement le joug de l’Allemagne Nazie puis du communisme  soviétique .

 

Peut-on évacuer son passé d’autant plus qu’il est inscrit dans la mémoire de trois générations de femmes tour à tour avilies par la tyrannie politique et mafieuse ? Quand  la peur et la dénonciation érigées en système confisquent jusqu’aux sentiments familiaux...

Ni mère, ni sœur, ni amante…  la vieille dame aux confitures est–elle indigne pour autant?

 

On notera des portraits masculins peu glorieux, sachant que l’auteur excelle dans des descriptions minutieuses d’une réalité … physique, matérielle  interdisant l’échappée romantique…

 

Et pourtant ce récit nous capte dès les premières pages, on en sort  bouleversé et certainement… moins ignorant ou (e).

Sylvie.

 

Les commentaires sont fermés.