Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

06/06/2011

Promise

Promise (1/3), par Ally Condie
traduit de l'anglais (américain) "Matched" par Vanessa Rubio-Barreau
Gallimard jeunesse, mars 2011, 423 p., 18 €

Résumé :

La Société est organisée dans ses moindres détails pour garantir à ses citoyens une bonne santé, une bonne nutrition, une bonne durée de vie, etc.
L'histoire débute au moment de la "cérémonie de couplage" des jeunes gens de l'âge de Cassia, la narratrice. Chacun se voit remettre la micro-carte présentant l'époux qui lui conviendra le mieux, sélectionné parmi tous les jeunes de leur âge. Fait inhabituel, Cassia est "couplée" avec quelqu'un qu'elle connaît : son meilleur ami Xander. Encore plus étonnant, sa micro-carte lui montre un 2ème visage, celui d'un autre ami, Ky, ce qui est normalement impossible puisqu'il est classé "Aberration" en raison des agissements de son père.
Cassia commence à s'intéresser de trop près à Ky, qui provient de la zone frontière et a connu une vie moins "normalisée" que la sienne. Peu à peu, elle remet en cause cette société si "parfaite" qu'aucune liberté n'est autorisée, aucun choix n'est possible.

Critique :

Une chose est certaine, ce roman a du succès. Sa couverture est romantique à souhait, et le contenu est à l'avenant. Ma fille adolescente l'a d'ailleurs classé "coup de coeur".

OK, c'est une dystopie bien ficelée. La tension monte graduellement par rapport à cette société tellement policée que les "officiels" ont décidé de faire le tri dans les oeuvres d'art, ne conservant que 100 chansons, 100 tableaux, 100 poèmes... et éradicant tout le reste (inutile et encombrant). Pourtant, dans le genre "société surorganisée liberticide", j'ai préféré Uglies ou Hunger games. Quand au côté sentimental, un peu trop étalé dans ce roman, dans le genre "entre les deux mon coeur balance", j'ai préféré Fascination, Hésitation...

Pour moi, c'est donc juste une lecture agréable. Je réviserai peut-être mon jugement  avec les tomes suivants...

Aline

Les commentaires sont fermés.