Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

14/05/2014

Quattrocento

Quattrocento.gifQUATTROCENTO

Stephen Greenblatt

Flammarion, 2013, 21.90 €

Un livre brillant d'une érudition époustouflante !!!

Stephen Greenblatt nous emmène sur les chemins de l’Antiquité, avec Épicure et Lucrèce en toile de fond, et Poggio Bracciolini (1380-1459), dit Le Pogge, comme acteur principal. Secrétaire apostolique de plusieurs papes, il fut aussi au centre de la curie et donc au cœur des complots et des intrigues. Après l’arrestation du pape Jean XXIII, il se retrouve sans emploi ; il décide alors de parcourir l'Europe entière à la recherche de rouleaux et de codex antiques dans les monastères. L'hiver 1417 il se rend à l'abbaye fortifiée de Fulda, en Allemagne et il y découvre une copie du De rerum natura (De la nature) de Lucrèce, poème antique dont il apprécie d'emblée la perfection stylistique (Le Pogge est un brillant latiniste) et qui propagera bientôt des visions du monde qui contredisent bien des doctrines alors en vigueur. Pour Stephen Greenblatt, cette découverte incroyable (la plupart des manuscrits de l’Antiquité ayant été soit détruits, soit effacés pour être réutilisés à d’autres fins ) sonne le point de départ de toute notre société moderne et de sa pensée.

Lucrèce, poète philosophe latin du 1er siècle avant JC, fait connaître la philosophe d'Epicure dont il a été l'élève, mais pas seulement. Il se pose beaucoup de questions sur la création du monde, le divin, la place de l'homme dans l'univers et il énonce intuitivement la théorie des atomes. Ainsi pour lui :

Rien n’est jamais créé divinement de rien. Rien ne s’anéantit ; toute chose retourne, par division, aux corps premiers de la matière.

Ces corps premiers sont les atomes.

Les théories énoncées dans son œuvre sont bien entendu inacceptables pour l’Eglise qui essaiera d’en empêcher la diffusion mais De rerum natura sera déjà recopié un nombre de fois suffisant pour commencer à essaimer dans toute l’Europe, parmi les élites intellectuelles portées par l’humanisme, semant ainsi des graines qui finiront par imprégner toute la société savante et éclairée.

Parmi les personnages célèbres qui ont été influencés par l’œuvre de Lucrèce, on peut citer Montaigne, Galilée, Molière, Machiavel, Thomas More ou encore Thomas Jefferson.

Annie

Les commentaires sont fermés.