Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

21/02/2016

Consumés

Consumés

David CRONENBERG

Gallimard, 2016, 371 p., 214 €

Naomi et Nathan forment un couple atypique : tous deux photo-journalistes, ils arpentent le monde chacun de son côté à la poursuite d'histoires sensationnelles et sordides à exploiter. Amants, ils pratiquent l'amour libre au gré de leurs investigations, et partagent une voracité consumériste pour le matériel photo professionnel. Tandis que Naomi enquête sur l'apparent meurtre cannibale de Célestine Arostéguy, célèbre philosophe française, Nathan photographie une opération illégale pratiquée par le chirurgien controversé Molnar.

Le roman, relativement complexe, peut exercer une certaine fascination, mais il offre hélas une résolution peu concluante. Cumulant les scènes de sexe peu jubilatoires et les personnages pervers ou désaxés, il dégage une sensation globale  morbide et écœurante.

Quelqu'un a aimé ce premier roman du cinéaste ?

Aline

Les commentaires sont fermés.