Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

15/10/2018

Les perles noires de Jacky O.

Les perles noires de Jackie O..gifLes perles noires de Jacky O.

Stéphane CARLIER

Gabelire, 2017, 23.40€


Précipitez-vous sur ce livre... il est tonique, frais, drôle. J'ai passé un moment très  agréable et j'ai bien ri. Des personnages hauts en couleurs, attachants, une intrigue bien menée, une issue qui fait plaisir. Stéphane Carlier est le fils aîné du chroniqueur Guy Carlier et il signe là une comédie jubilatoire.

Irving Zuckerman, 76 ans, marchand d'art fortuné, vit seul dans un quartier chic de Manhattan, en compagnie de sa petite chienne Carmen. Sa femme de ménage Gaby a quitté, jeune, la Colombie et son poste de professeur de comptabilité pour suivre Salvadore parti travailler aux Etats Unis.  Après la mort de celui-ci elle a dû se résoudre à faire des ménages pour élever sa fille Isabella. Elle a maintenant la soixantaine. Déprimée, elle n'en peut plus de vivre dans une banlieue sordide, de porter des vêtements sans forme, d'être toujours à court d'argent -sans parler de tous les maux qui l'accablent, tension  cholestérol, phlébite, raideurs, lumbago, fatigue.

Et voilà que par un heureux  hasard elle a connaissance du  code  du coffre-fort de son patron. Sa loyauté est mise à l’épreuve : 164 000 dollars, 6 lingots d’or,... l'attirent irrésistiblement. Pour son patron c'est une goutte d'eau et pour elle la promesse d'une vie magnifique !  Seulement, elle a besoin d’aide. Elle embarque dans cette folle aventure des complices improbables : son neveu  Franck d'une beauté époustouflante qui devra se faufiler dans la peau d’un gigolo gay ; Biscotte, une connaissance de son neveu, absolument pas fiable ; Nando, un vieil ami perdu de vue depuis des lustres, qui autrefois se livrait à de petits trafics.  Va-t-elle réussir son coup ? Pourra-t-elle enfin goûter à une vie moins misérable ?  Un plan imparable (pense-t-elle !) en poche, la voilà partie pour s’emparer d’une petite fortune en billets verts et lingots d’or, sans oublier un collier mythique, les fameuses perles noires de Jackie Onassis.  Mais débuter une carrière dans le grand banditisme  est bien moins aisé qu’il n’y paraît et les choses tournent rarement comme on s’y attend…

Délirant, trépidant, haletant, on passe d’un retournement de situation à l’autre, sans cesser de se demander comment tout cela va finir. Chaque imprévu emmène cette équipe de "bras cassés" dans une situation encore plus improbable que la précédente. L'écriture est fluide, le style incisif, les dialogues percutants, le rythme rapide et on s'amuse. Alors n'hésitez pas !!!

Annie

 

10:39 Publié dans critiques de livres | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : humour

Commentaires

Merci, Annie.
Voilà un commentaire qui fait plaisir à lire.
Stéphane Carlier.

Écrit par : Stéphane Carlier | 27/10/2018

Écrire un commentaire