Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

31/05/2019

Paris-Venise

Paris-Venise.jpgParis-Venise

Florent OISEAU

Ed. Allary, 2018, 238 p., 17.90€

Roman est un trentenaire qui vit au jour le jour, passe d’un job à l’autre ; pas de femme, pas d’enfant, des soucis avec sa banquière. C'est un garçon simple et honnête, pas le physique d’un coach sportif mais plutôt d’un animateur de camp de vacances. Il habite en immeuble, fréquente le couple de gardiens, très banchés Johnny Hallyday et kir, des gens sincères et disponibles.

En décrochant un emploi de couchettiste sur le Paris-Venise, il va découvrir l’amitié entre collègues, l’argent facile, le trafic de clandestin, et surtout une histoire d’amour qui ne finira pas comme on le pense, et une autre qui ne commencera pas comme on le pense non plus !

L’histoire de la vie de ce trentenaire, monsieur tout le monde, peut sembler simple et sans intérêt ; c’est tout le contraire, elle est stimulante, fraîche et surtout pleine d’humour. Un bon moment de lecture en une seule traite !

Coup de coeur fraîcheur-humour de Pascale

16:28 Publié dans coups de coeur | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : roman

20/05/2019

Les pépites du Bouillon de lecture

comité de lectureLes porteurs d’eau

Atiq RAHIMI

P.O.L., 2019, 283 p., 19€

Dans une narration alternée entre la France et Kaboul, l’auteur suit le destin de deux Afghans : Tom, réfugié à Paris, qui a changé de prénom et de langue, s’habille et vit comme un Français ; et Youssef, porteur d’eau à Kaboul, tôt levé pour aller chercher de l’eau à la source pour les ablutions rituelles à la mosquée. Ces deux vies parallèles ne se rencontrent pas, mais toutes deux basculent le 11 mars 2001, jour où les Talibans détruisent les Bouddhas de Bâmiyân.

L’auteur, qui a lui-même quitté l’Afghanistan en 1984, a reçu le Goncourt en 2008 pour Syngué Sabour, pierre de patience. Dans ce roman-ci très bien écrit et bien construit, il aborde les thèmes de l’exil, de la clandestinité, de la trahison et du mensonge, du poids de la religion, et des non-dits.

 

comité de lectureLa nuit du cœur

Christian BOBIN

Gallimard (blanche), 2018, 208 p., 18€

Christian Bobin vit près du Creusot, et voyage peu. Rare exception, son voyage à Conques, occasion de s’émerveiller devant l’abbatiale du XIe siècle. L’auteur excelle à décrire les beautés simples du monde. Il livre ses réflexions en chapitres courts, très apaisants et poétiques. La douleur et la mort sont conjurées par l’attention aux choses et aux gens.

 

comité de lectureMon grain de sable

Luciano BOLIS

La Fosse aux ours

Traduit de l’italien  Il mio granello di sabbia (1946)

Récit personnel de Luciano Bolis, résistant, arrêté en 1945 à Gênes par les fascistes. Torturé, il craint de craquer et tente de mettre fin à ses jours pour éviter la trahison. Il en réchappe, et deviendra par la suite un militant de la cause européenne.

 

comité de lectureLe bruit des trousseaux

Philippe CLAUDEL

Stock, 2002, 92 p., 10.70€

L’auteur raconte son expérience de visiteur dans les prisons pour donner des cours de français, tout en admettant que son point de vue est partiel, puisque lui ressort toujours.

 

comité de lectureLe lilas ne refleurit qu’après un hiver rigoureux

Martha HALL KELLY

Charleston, 2018, 573 p., 22.50€

Traduit de l'américain Lilac Girls par Géraldine d'Amico

Situé pendant et après la guerre de 39-45, le roman alterne entre trois femmes : Kasia, jeune résistante polonaise internée à Ravensbruck ;  Herta, ambitieuse  « soignante » allemande pratiquant des expériences dans le camp de déportation ; et Caroline, Américaine engagée, qui –après la libération du camp- a accueilli chez elle et procuré des soins aux « rabbits » ces femmes ayant servi de cobayes aux allemands. Premier roman de l’auteur, inspiré de faits réels et s’appuyant sur les archives laissées par Caroline Ferriday.

 

comité de lectureLes joyeux compères

Robert Louis Stevenson

Ed. Vagabonde, 2017, 136 p., 11.70€

Sombre nouvelle située en Ecosse, vers 1850, qu’on peut considérer comme précédant l’île au trésor. Terribles brisants aux abords de l’île d’Aros, les Joyeux Compères sont un piège redoutable pour les navires en perdition. Sur un îlot venté et battu par les flots, un jeune Écossais en vacances chez son oncle à moitié fou, décide de retrouver l’épave de l’Espirito Santo et son trésor englouti... Cette nouvelle traduction par Patrick Reumaux rend justice à la puissance littéraire de l’œuvre de R.L. Stevenson, avec de très belles descriptions.

 

comité de lectureOlga

Bernhard SCHLINK

Gallimard (Du monde entier), 2019, 267 p., 19€

Traduit de l'allemand par Bernard Lortholary

Allemagne, fin du XIXe, Olga, d’humble origine, et Herbert, fils de la haute bourgeoisie, sont amis d’enfance et deviennent amants malgré l’opposition de la famille. Tandis qu’Olga, de nature contemplative, devient institutrice, Herbert ne rêve que de voyages et d’exploits. Tournant autour du personnage positif d’Olga, cette romance douce-amère offre des tableaux de la vie quotidienne allemande et de ses classes sociales, et montre la montée du désir de puissance de l’Allemagne et du colonialisme.

 

comité de lectureLa chambre des merveilles

Julien SANDREL

Calmann-Lévy, 2018, 272 p., 17.90€

Après un accident qui a plongé son fils adolescent dans le coma, une mère tente de le « réveiller » en réalisant « la liste de ses merveilles ». Elle a trouvé dans sa chambre un carnet listant tout ce qu’il aimerait faire, et réalise un à un ses souhaits d’adolescent pour pouvoir les lui raconter. Hymne à la vie, entre tragique et comique (décalage entre les rêves d’ado et la femme qui accomplit ces expériences). Ce n’est pas de la grande littérature, mais un feelgood book plutôt réussi.

 

comité de lectureL’infinie patience des oiseaux

David MALOUF

Albin Michel (Les Grandes traductions), 2018, 234 p., 20€

Traduit de Fly away Peter par Nadine Gassie

Australie, deux jeunes hommes sont réunis par leur passion de la faune sauvage, et  rêvent de créer une réserve naturelle pour les oiseaux migrateurs. Engagés dans la guerre de 14-18, ils se retrouvent dans les tranchées. Elle-même passionnée d'ornithologie, leur amie journaliste raconte leur rencontre dans le Queensland. David Malouf, l’un des plus grands auteurs australiens, célèbre la vie et la beauté du monde dans ce roman de 1982, traduit pour la première fois en français.

 

comité de lectureLèvres de pierre

Nancy HUSTON

Actes Sud (Domaine français), 2018, 233 p., 19.80€

Deux parties, traitées séparément. La première décrit l’enfance rurale de Saloth Sâr -arraché à un monastère bouddhiste- puis sa jeunesse avant de devenir Pol Pot, que l’histoire retiendra comme le responsable du génocide au Cambodge. La seconde évoque l’itinéraire difficile de l’auteur. Elle crée des liens ténus entre les deux (passage par les milieux littéraires parisiens) et interroge sur les abîmes que dissimule un sourire de façade. Impressionnant !

 

comité de lectureOmbres sur la Tamise

Michael ONDAATJE

L’Olivier, 2019, 279 p., 22.50€

Londres, après la guerre de 1939-45. Nathaniel et sa sœur Rachel, adolescents, sont confiés par leurs parents à un « tuteur », papillon de nuit aux activités mystérieuses, dans un milieu glauque. Nathaniel enquête pour savoir où et pourquoi sa mère a disparu. Ce livre dégage une réelle atmosphère, et présente des personnages pittoresques. Cependant l’écriture est peu fluide.

 

comité de lectureJ’ai couru vers le Nil

Alaa EL ASWANI

Actes Sud, 2019, 432 p., 23€

Traduit de l'arabe par Gilles Gauthier

Le Caire, pendant la révolte des jeunes de 2011. Destinées d'une vingtaine de personnages autour de la place Tahrir, pas forcément liées : couple d’amoureux, étudiants en médecine, fille d’un responsable de la sécurité d’Etat, Coptes en situation précaire, présentatrice télé aux dents longues, enseignante engagée qui refuse le voile et la logique financière… Ce roman, dont la publication a été interdite en Egypte, fait beaucoup référence à la religion, et à la manière de l’interpréter ou de l’exploiter, ainsi qu’à la manipulation de l’opinion publique.

Du même auteur, nous avions beaucoup aimé L'immeuble Yacoubian et Chicago.

 

comité de lectureSalina, les trois exils

Laurent GAUDE

Actes Sud (Domaine français), 2018, 168 p., 16.80€

Un bébé est déposé par un cavalier à l’entrée du village. Dans une langue qui rappelle la tradition du conte oral, la vie de Salina est déroulée.  Son enfance d’étrangère au village, la rupture d’un mariage décevant,…  On retrouve le style mythique de La mort du roi Tsongor.

 

comité de lectureLe prix

Cyril GELY

Albin Michel, 2019, 223 p., 17€

10 décembre 1946. Le jour où Otto Hahn se rend à Stockholm pour recevoir son prix Nobel de chimie, son ancienne collaboratrice Lise Meitner le rejoint dans sa chambre d’hôtel. Dans un huis-clos intense, ils évoquent leurs 30 ans de recherches scientifiques communes, dans leur laboratoire de Berlin, avant que Lise, juive, ne doive fuir l’Allemagne. Complémentaires, liés comme les deux faces d’une même pièce, elle brillante physicienne/lui avec son approche de chimiste, ils ont découvert le processus de fission de l’uranium. Autour du noyau passionné de scientifiques, Edith, la femme d’Otto, attend la résolution de cette confrontation...

Chacun des personnages défend "sa" vérité, mais il est certain que cet épisode de l'histoire des sciences est symptomatique du peu de considération accordée à la contribution intellectuelle des femmes.

 

comité de lectureL’île

Sigridur Hagalin BJORNSDOTTIR

Gaïa, 2018, 272 p., 21€

Traduit de l'islandais Eyland par Eric Boury

Un homme isolé au fond d’un fjord islandais réapprend les gestes de survie des paysans d’autrefois. Le soir, il rédige son journal intime « annales de ce qui est advenu », afin de « rappeler comment le lien s’est rompu, comment la lumière a décliné et comment la nuit s’est abattue ». Dans ce récit post-apocalyptique, l’Islande se retrouve brutalement coupée du monde. L’auteur décortique les différentes étapes, de la compréhension aux réactions de la population, du gouvernement et des médias. Liens entre journalistes et politiques, manipulation de l’opinion, montée d’une forme de fascisme… ou comment utiliser le « Récit » d’un pays pour manipuler les foules en activant les peurs ancestrales. Un récit dépaysant, avec beaucoup de références à l’histoire de l’Islande, à sa culture et à ses paysages ; mais aussi universel pour le fonctionnement des politiques et les manipulations ! L'autrice est elle-même journaliste à la tête du service information de la télévision publique islandaise, et présentatrice du journal télévisé.

17/05/2019

Saison des votes

Prix des Incorruptibles

Tandis que les parents se préparent pour les élections européennes, les enfants découvrent le fonctionnement du vote à bulletin secret, et révisent leur vocabulaire : bulletin, carte d’électeur, isoloir, liste électorale et urne n’ont plus de secret pour eux.

prix des incos

Les élèves de primaire sont passés voter à la bibliothèque pour leur livre préféré dans la sélection des Incos lue toute l’année. Pour simplifier, en maternelle, ce sont les bibliothécaires qui se sont rendues à l’école lire les histoires et enregistrer les votes.

prix des incos

Tous nos petits Incos ont bien rempli leur mission. Et les gagnants pour Soucieu sont…

prix des incosMaternelles

Plus gros que le ventre

Michael Escoffier et Amandine Piu

 

prix des incosCP

Chut !

Morgane de Cadier et Florian Pigé

 

prix des incosCE1

Eléctrico 28

Davide Cali et Magali Le Huche

 

prix des incosCE2/CM1

Tu vois, on pense à toi

Cathy Ytak

 

prix des incosCM2

Les compagnons de la Cigogne

Sophie Humann.

Reste à comparer ces votes avec les résultats nationaux, qui seront connus début juin ! 

Les livres des Incos vous attendent à la  bibliothèque, y compris ceux des années précédentes.

10/05/2019

Aventure et voyages

En avril, nous nous sommes réunis à Saint Laurent d’Agny, autour de livres d'aventure et de voyages.

 

aventure,voyageLe cartographe des Indes boréales

Oliver Truc

Ed. Metailié, 2019, 630 p., 23€

XVIIème siècle. Au Pays Basque un jeune homme part de St Jean de Luz pour le Portugal faire une école de cartographie. Son père est chasseur de baleine, le jeune homme voyage en bateau. Roman sur fond de querelle entre catholiques et protestants. Inquisition, scènes de tortures avec descriptions abominables. Le jeune homme est à la solde des jésuites qui l’obligent à voyager pour faire des rapports. Sa mère avait été considérée comme une sorcière. Les lapons maltraités sont des esclaves des mines.

Roman historique bien documenté, foisonnant, avec des passages très « touffus » un peu difficile à lire.

 

aventure,voyageTaqawan 

Eric Plamondon

Ed. Quidam, 2018, 196 p., 20€

Evénements qui ont réellement eu lieu en 1981, en Gaspésie. 300 policiers débarquent sur la réserve de Restigouche et confisquent les filets de pêche au saumon des Indiens mig’mag. Une adolescente Océane, est retrouvée, évanouie, elle est récupérée par un ancien flic et deux autres personnes. C’est l’affrontement entre les Indiens, la police et la mafia.

Survie et résistance des Indiens. Récits et personnes qui se croisent, chapitres très « techniques ».

 

aventure,voyageSaisons du voyage

Cédric Gras

Ed. Stock (la bleue), 2018, 208 p., 18€

Récit de voyage. Cédric Gras a fait des études de Géographie, il part pour la Russie, les Balkans, le sud des USA durant 10 ans. Il a travaillé aux affaires étrangères lors de certaines étapes. Une réflexion sur ce qu’est un voyage, différence entre tourisme et voyage.

Vocabulaire spécifique, philosophique. Le retour fait partie du voyage.

 

aventure,voyageSoie

Alessandro Baricco

Ed. Albin Michel, 1997, 121 p., 12.20€

Les élevages de vers à soie du village étant contaminés, le personnage principal part au Japon pour trouver des remèdes. Il y vivra une belle histoire d’amour.

Courts chapitres. Pudeur de l’écriture.

 

aventure,voyageImmortelle randonnée

Jean-Christophe Ruffin

Ed. M. Guérin, 2013, 258 p., 19.50€

Voyage à pied jusqu’à Saint-Jacques de Compostelle en dehors des chemins tracés et fréquentés habituellement par les pélerins.

 

aventure,voyageUne longue nuit Mexicaine

Isabelle Mayault

Ed. Gallimard (Blanche), 2019, 272 p., 21€

Le héros hérite d’une valise à la mort de sa cousine. La valise contient beaucoup de clichés, Il remonte l’histoire de cette valise suite à une exposition en lien avec la Guerre en Espagne.

Pas vraiment un roman d’aventure, roman très dense, pas de paragraphes.

 

aventure,voyageEquateur

Antonin Varenne

Ed. Albin Michel, 2017, 339 p., 20.90€

Pete Ferguson vient du Nebraska (état sudiste). Déserteur, il  part avec un étalon (son seul bien), se joint pendant un temps aux chasseurs de bisons, puis suit le rêve d’un autre : aller à l’équateur en passant par le Mexique (cosmopolite). En Guyane, il tuera un homme qui embarque des enfants indiens. Il prendra un bateau jusqu’au Guatemala (1871).

Roman distrayant bien écrit.

 

aventure,voyageAu cœur des extrêmes

Christian CLOT

R. Laffont, 2018, 301 p., 20€

Récit de ses aventures, entre août 2016 et février 2017. Chaque expédition dure 1 mois, il y en aura 4 avec un délai de 15 jours de repos entre deux aventures.  L’auteur brave quatre milieux extrêmes : Le désert du Dasht-e Lut, en Iran, aux monts de Verkhoïansk, en Iakoutie, des canaux marins de la Patagonie à la forêt tropicale du Brésil. Voyage seul sans moyen de communication, uniquement à manger. Objectif : étudier l’acclimatation de l’homme dans un milieu extrême.

 

aventure,voyageSoudain, seuls

Isabelle Autissier

Ed. Stock (la bleue), 2015, 250 p., 18.50€

Un couple sans enfant voyage autour du globe en bateau, direction le Cap Horn. Ils font une excursion sur île abandonnée en 1950, suite à trafic de baleine. L’île est interdite, ils bravent l’interdiction, mais une tempête fait disparaître le bateau. Pour manger ils doivent tuer des manchots. Leur état de santé se dégrade. Faut-il mourir à deux ou seul ?

 

aventure,voyageVoyageur sous les étoiles 

Alex Capus

Actes Sud (lettres allemandes), 2017, 240 p., 21.80€

L’écrivain Robert Louis Stevenson, payé pour aller sur l’île de Samoa, cherche des trésors. Les cartes des îles s’achètent à prix d’or. Un capitaine parti avec un trésor aurait fait naufrage que l’île Coco. Le climat est néfaste pour la santé de Stevenson, pourtant il reste sur l’île, persuadé que le trésor s’y trouve.

On assiste à la construction de la maison, où il vit avec toute sa famille. L’auteur va aller sur l’île également. Coup de cœur pour une lectrice / une autre aurait préféré moins de récits sur la vie antérieure de Stevenson et plus de descriptions de la nature et des Samoans.

 

aventure,voyageSur les chemins noirs

Sylvain Tesson

Ed. Gallimard (Blanche), 2016, 144 p., 15€

Suite à son accident, Sylvain Tesson décide de traverser la France, à pied sur les chemins non balisés, dans le Mercantour, le Cotentin... Thérapie, rééducation.

 

aventure,voyageEntre deux mers, voyage au bout de soi

Axel KAHN

Ed. Stock, 2015, 250 p., 19€

Seconde traversée de la France de la Pointe du Raz à Menton. Son but : rencontrer les gens. Chute genou et épaule déboîtés. Beauté des paysages. Echange avec les gens du terroir leur attachement et leurs peurs.

 

aventure,voyageLe grand marin

Catherine Poulain

Ed. de l’Olivier, 2016, 372 p., 19€

Autobiographie. Née dans le Bas-Rhin en 1960, Catherine Poulain éprise de liberté devient bergère, puis, à 27 ans, part au Canada, USA, Hong-Kong, et passe 10 ans en Alaska. Elle se fait accepter sur un bateau de pêche au bout du monde, au milieu d’une équipe de marins, elle aura une histoire d’amour avec un marin.

 

Prochains bouillons, les jeudis à 20h15, le 16 mai à Orliénas (coups de cœur), et le 13 juin à Chassagny (auteurs d’Afrique noire).