Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

08/06/2020

Soeurs de sang

roman ado, fantasyL'envol du Phénix

Sœurs de sang, tome 1

Nicki PAU PRETO

Lumen, 2020, 724 p., 16€

Traduit de l’anglais (canadien) Crown of Feathers par Julie Lafon et Céline Morzelle

 

Autrefois, de puissantes reines défendaient leur royaume sur le dos de fantastiques créatures, phénix capables de s’embraser et de cracher des flammes. Mais ces temps sont révolus, et les animages, qu’ils soient capables de d’imprégner des phénix ou juste de communiquer avec les animaux, sont désormais traqués.

Véronyka et sa grande sœur Val ont grandi dans la clandestinité, survivant depuis des années de chasse et de rapine. Elles pourraient retrouver leur dignité, si les deux œufs de phénix qu’elles ont découvert se décidaient à éclore. Encore faudrait-il que les oiseaux de feu les choisissent, et qu’elles sachent les élever. Or le seul groupe de dresseurs de phénix qui résiste encore dans les montagnes refuse d’entraîner les femmes.

La relation complexe entre les deux sœurs est au cœur du récit, autant que leur ténacité, et leur volonté de devenir dresseuses de phénix.

Véronyka est narratrice principale, même si d’autres personnages gagnent de l’épaisseur en prenant tour à tour la parole : Sev, enrôlé de force dans l’armée, qui cache de son mieux sa  nature d’animage ; Tristan, dresseur de talent dont tous les efforts semblent néanmoins insuffisants par rapport aux attentes de son père ; et enfin, la terrible Val !

Dans la lignée d’Eragon, (ou en version adulte, des Cavaliers de Pern ou Game of Thrones), un roman d’Heroic Fantasy pour ados, fluide et agréable à lire. Les dragons sont remplacés par des phénix, mais l’idée reste la même. Le tome 2 de la trilogie est annoncé en 2020.

Aline

Écrire un commentaire