Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

22/01/2021

Cogito

cogito.jpg

 

Cogito

Victor Dixen

R. Laffont, mai 2019, 537 p., 19€90

 

Roxane, 18 ans, rebelle depuis le décès accidentel de sa mère, pour lequel elle blâme en vrac la société de plus en plus automatisée et son père, sombre dans la provocation et la petite délinquance avec sa bande de "Clébardes".

Sa seule chance de décrocher le BAC (Brevet d’Accès aux Corporations) est d’obtenir une bourse pour un stage de « science infuse », remise à niveau neuronal organisé par la corporation Noosynth. Mais que faire quand le stage de cyber-bachotage en île paradisiaque vire au cauchemar ?

Beaucoup d’action et de revirements dans ce roman de science-fiction teinté de philosophie, en un seul tome. Il est facile à lire, mais questionne sur ce qu’est la pensée, sur ce qui fait la spécificité de la pensée humaine par rapport à l’intelligence artificielle. Victor Dixen fait appel aux grands philosophes ou théoriciens de l’humanité : Descartes et Rousseau sont évoqués, mais aussi Turing, Asimov ou Ada Lovelace. Parfait pour les lycéens, ce roman a d'ailleurs gagné leur prix Imaginales 2020.

Aline

Les commentaires sont fermés.