Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

22/03/2021

Colum McCann au "bouillon de lecture"

Colum McCann, né le 28 février 1965 à Dublin. Son père était journaliste et éditeur et sa mère au foyer. Après avoir été journaliste, il voyage autour du monde en multipliant les petits boulots. Il commence à écrire des romans en 1995 et accède à la notoriété avec Et que le vaste monde poursuive sa course folle. Il vit à New York où il enseigne l'écriture créative. (source Wikipedia)

 

roman étrangerLe chant du coyote

Marval, 1996, 19€90

Traduit de Songdogs (1995) par Renée Kérisit

1er roman de Colum McCann.

Après une absence de 5 ans, Conor 23 ans revient en Irlande. Il y retrouve son père, vieil homme taciturne et alcoolique, passionné par la pêche à la mouche. Conor a sept jours devant lui pour renouer avec son père malade. Sept jours pour remonter le temps et comprendre enfin, le départ de cette mère dont l’absence le fait tant souffrir. Sept jours pour reconstituer un passé en lambeaux.

L’auteur aborde les rapports douloureux entre un père et son fils et le vide laissé par la mère avec une grande sensibilité. Dans ce roman, McCann nous offre également un dépaysement total avec un périple familial qui se déroule en Irlande bien sûr, mais aussi en Espagne, au Mexique et en Amérique du Nord. A lire !

 

roman étrangerEt que le vaste monde poursuive sa course folle

Belfond, 2009, 22€

Traduit de Let The Great World Spin par Jean-Luc Piningre

National Book Award 2009 et Prix du Meilleur livre de l'année (magazine Lire) 2009.

Le 7 août 1974, Philippe Petit, funambule a marché sur un câble tendu entre les deux tours jumelles du World Trade Centre. Partant de ce fait divers réel, McCann nous raconte le New York des années 70 : la fin de la guerre du Vietnam, la période hippie, le quartier du Bronx.

A travers la voix de plusieurs personnages fictifs qui s’entre croisent, tous très attachants, le lecteur est en immersion totale dans ce New-York des seventies. Un prêtre dans le Bronx qui cherche Dieu, des femmes fortunées de la 5è Avenue, d’anciens soldats, tous ont un point commun…. Très bon roman

 

roman étrangerDanseur

Belfond, 2003, 19€50

Traduit de Dancer (2003) par Jean-Luc Piningre

Entre biographie et roman, l’auteur se penche sur la destinée de Noureïev, de son enfance tartare dans un coin reculé d'URSS à ses frasques dans les soirées, en passant par son incroyable talent sur scène, ses amitiés indéfectibles, ses fragilités ou sa mégalomanie.

Construction originale : McCann décrit sa vie, à travers le regard des personnes de son entourage, en changeant de ton, de point de vue et de modèle stylistique à chaque partie du livre. Très belle écriture, roman bien documenté sur le monde du ballet, ses codes, ses douleurs, les luttes. Les informations sont véridiques, mais le roman fait l’impasse sur ses années en prison.

 

roman étrangerLettes à un jeune auteur

Belfond, 2018

Traduit de Letters to a Young Writer par Jean-Luc Piningre

Essai. Recueil de 52 conseils que McCann donne à tout aspirant auteur. S’adresse aussi à tout lecteur intéressé par l'écriture. Pas de conseils techniques mais un ton familier et percutant :  "De l’audace devant la page blanche ! Écris au-delà du désespoir. Chante. Chasse tes visions dans le noir. Partage ta rage. Résiste. Dénonce. De la vigueur, du cœur, de la persévérance ! Donne du poids à l’imaginaire. Commence par douter. Va où personne n’est allé. Compose une langue unique. Sublime l’ordinaire. Pas de panique. Révèle une vérité inconnue. Divertis également. Soulage la soif de sérieux et de joie. On peut te retirer bien des choses – même la vie –, mais pas les récits que tu en fais. Pour toi, jeune auteur, ce mot donc, non dénué d’amour et de respect : écris !"

 

roman étrangerApeirogon

Belfond, 2020

Traduit de Apeirogon par Clément Baude

Le nouveau roman de Colum McCann traite du conflit israélo-palestinien à travers les récits de deux pères et une construction complexe tirée de la géométrie. Deux pères de famille, l’un palestinien, l’autre israélien perdent chacun un enfant dans un attentat. Contre toute attente, ils vont devenir amis et vont unir leur douleur au sein de l'association Combattants for Peace afin que leur tragédie serve au moins à faire avancer le dialogue entre les deux peuples. Inlassablement ils parcourent la planète pour raconter l'histoire et la mort de Smadar et d'Abir, leur seule façon de survivre.

Roman très émouvant, mais sa construction est complexe et déroutante. On n'entre réellement dans le roman qu'à la page 243 car, jusqu'alors, ces deux récits apparaissent par morceaux éclatés, entrecoupés de considérations philosophiques, arithmétiques, géographiques, religieuses, musicales, ethnologiques ou poétiques de deux à une quinzaine de lignes. Un apeirogon, titre du livre, est une figure géométrique au nombre infini de côtés. Le roman est construit comme cette figure géométrique : pour montrer toutes les facettes d'un conflit multiple et les liens de cause à effet entre les tragédies, parfois même l'absurdité de ce conflit. Basé sur des faits réels, un roman hors du commun, à lire malgré son début complexe.

 

roman étrangerZoli

Belfond, 2007, 21€

Traduit de Zoli par Jean-Luc Piningre

Histoire inspirée de la vie de la poétesse tzigane polonaise Papusza. Zoli est une jeune tzigane, orpheline dès l’âge de 6 ans, élevée par son grand-père. Elle se démarque de son peuple en apprenant à lire et à écrire et en développant un talent de poétesse et de chanteuse.  Des années 1930 en Tchécoslovaquie à Paris en 2003, on suit son histoire aussi envoûtante que dramatique.

McCann écrit à partir de faits réels comme souvent, mais il ne connait pas le monde tzigane. Ce roman est un hymne à la liberté, une réflexion sur l'exil, sur l'appartenance à une communauté et sur la transmission d'une culture, sur la différence … Une pépite !

 

roman étrangerAilleurs en ce pays

Belfond, 2001, 18€

Traduit de Everything in This Country Must par Michelle Herpe-Voslinsky

3 histoires courtes, mais tristes, de jeunes irlandais en pleine tragédie de guerre de l’Irlande contemporaine. Du Zola irlandais ! Bien raconté, mais très noir.

 

roman étrangerTransatlantic

Belfond, 2013, 22€

Traduit de TransAtlantic par Jean-Luc Piningre

L’auteur bâtit un pont entre l’Amérique et l’Irlande du XIXème siècle à nos jours, mêlant histoire et fiction dans une écriture lyrique. Ce qui intéresse l’auteur : "au cœur de la violence, des vies malgré tout ; écheveaux invisibles qui entremêlent lieux, époques, personnages, le passé ressurgit de la manière la plus étrange qui soit."

Les commentaires sont fermés.