Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

02/05/2022

American Dirt

migrant, mexique

 

American Dirt

Jeanine CUMMINS

Ed. P. Rey, 2020, 544 p., 23€
Traduit de l’anglais US par Françoise Adelstain et Christine Auché

 

Merci aux lecteurs et aux libraires qui m’ont conseillé ce roman, dont le sujet n’est pas les Etats-Unis, comme on pourrait le croire, mais plutôt les migrants des pays d’Amérique Centrale ou du Sud.

La première scène du livre, dramatique, explique le départ de Lydia, libraire à Mexico, et de son fils de 8 ans, Luca, qui doivent brutalement disparaitre et prendre la route clandestine vers "El Norte". Nous suivons ensuite leur progression chaotique au travers d’un Mexique gangréné par les gangs de narcotrafiquants et les exploiteurs de misère humaine.

C’est la peur qui règne. Le roman est difficile à poser tant on craint pour leur vie et leur intégrité ; cependant il est allégé par les jours de répit dans les "Casas del migrante", ainsi que l’aide rencontrée en chemin, le secours des gens ordinaires ou des associations catholiques. L’entraide entre migrants est décisive, comme leur rencontre avec les sœurs Soledad et Rebeca qui fuient le Honduras. Avec elles ils apprennent à chevaucher "La Bestia" (train de marchandises), à éviter la police des migrants, à chercher un passeur.

Pas de rêve américain dans ce roman, mais un émouvant hymne au courage, à l’instinct de survie et à l’espoir. American Dirt humanise les migrants, dont chacun a une histoire, et raconte le quotidien de ces femmes et de ces hommes mus par une farouche volonté d'avancer jusqu’à un pays où ils pourront tout simplement vivre.

Aline

10:28 Publié dans coups de coeur | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : migrant, mexique

Écrire un commentaire