Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

05/05/2009

Ciel de nuit

ciel de nuit 1.JPG

Et oui, l'exposition est finie, mais les décors sont si beaux, et ils ont été faits avec tant de plaisir par les grands et les petits, que nous les gardons encore un peu, pour le plaisir...

06/01/2009

Chanson "la bibliothèque"

Une chanson fétiche (et sa suite) :

de l'humour à la bibliothèque, sur ceux qu'on appelle les "lecteurs non emprunteurs", ou les "usagers sur place"...

 

Version masculine, chantée par Frédéric Bobin :

 

La Bibliothèque

(paroles et musique : Philippe & Frédéric Bobin)

 

Je l’ai rencontrée un beau matin

Mars, avril, je ne sais plus très bien

A la bibliothèque

Je me traînais d’allée en allée

Nous nous sommes trouvés nez à nez

A la bibliothèque

 

Blonde aux lunettes fluorescentes

Elle m’a vraiment paru ravissante

A la bibliothèque

Pour frimer, j’ai pris Les Misérables

Et j’suis allé m’asseoir à sa table

A la bibliothèque

 

Elle dévorait du Montesquieu

Tandis que je lisais dans ses yeux

A la bibliothèque

J’y ai lu qu’elle se foutait de moi

Qu’elle me préférait L’Esprit des Lois

J’ai constaté l’échec

 

Mais elle a refermé son pavé

Au moment où j’allais me sauver

De la bibliothèque

Elle engagea la conversation

Me posant une simple question

A la bibliothèque

 

« Est-ce que t’as lu Le Rouge et le Noir ? »

J’ai répondu : « J’aime pas trop Renoir,

Ca vaut pas un kopeck ! »

Elle m’a dit : « N’aimes-tu pas la lecture ? »

J’ai dit : « J’ m’y connais mieux en peinture… »

Et j’ai fermé mon bec

 

Alors, elle m’a branché sur Gauguin

J’ai dit : « J’ai pas lu tous ses bouquins,

Mais j’adore ce mec ! »

Elle a commencé à s’esclaffer

Puis m’a demandé « Qu’est-ce que tu fais

A la bibliothèque ? »

 

J’ lui ai répondu : « Tu sais, ma belle,

J’aime bien les petites intellectuelles,

Folles de bibliothèque… »

Outrée, elle a bondi de colère

S’emparant du plus gros dictionnaire

De la bibliothèque

 

Elle m’a assommé d’un coup sec !

J’ suis sorti, la tête comme une pastèque

De la bibliothèque

Adieu, abominable pimbêche,

J’aurais mieux fait d’aller à la pêche

Qu’à la bibliothèque

 

 

Version féminine, chantée par Noah Lagoutte :

 

La Bibliothèque (2ème partie)

(Noah Lagoutte / Philippe et Frédéric Bobin)

 

J‘ai mis mes lunettes fluorescentes

Et je suis partie gaie, souriante

A la bibliothèque

Arrivée j’ai pris l’air inspiré

Que prennent tous les habitués

De la bibliothèque

 

Je pris un pavé de Montesquieu

Jouant la fille qui n’a pas froid aux yeux

A la bibliothèque

Je suis allée m’asseoir à la table

Qui offrait une vue imprenable

De la bibliothèque

 

Lui avait choisit Victor Hugo

En passant il effleura mon dos

A la bibliothèque

Enfin il s’est assis près de moi

C’était sans doute ma plus belle proie

A la bibliothèque

 

Je commençais à m’impatienter

Voyant qu’il n’osait pas m’aborder

A la bibliothèque

Finalement je fis le premier pas

Je n’étais pas vraiment sûre de moi

A la bibliothèque

 

« Est-ce que t’as lu Le Rouge et le Noir »

J’ai vu dans ses yeux un grand trou noir

Un air un peu bébête

J’essaie de parler peinture, en vain

Il prend Gauguin pour un écrivain

Mais c’est quoi ce mec ?

 

Puis je lui demande c’qu’il fait ici

Là il m’explique sa théorie

Sur les bibliothèques

Lui ce qu’il veut c’est rouler des pelles

Aux petites intellectuelles

Dans les bibliothèques

 

Passe encore s’il m’avait trouvé belle

Mais me prendre pour une intellectuelle

J’lui ai fermé son bec

Armée du plus gros des dictionnaires

J’lui fis réviser l’Abécédaire

D’un grand coup sec !

 

Je m’éloigne un peu de ce vaurien

Pour aller m’asseoir un peu plus loin

A la bibliothèque

Tendre ma ligne vers d’autres poissons

Qu’ils m’enlèvent vers d’autres horizons

Que la bibliothèque

 

Frédéric Bobin http://fredericbobin.free.fr/ et Noah Lagoutte http://www.noahlagoutte.com/

16/09/2008

Forum des associations

 forum4.JPG

Bonne journée sympathique - en dépit du temps morose - au forum des associations ce samedi 13 septembre 2008. Les lecteurs sont venus s'inscrire en famille. Ci-dessous, le coin lecture pour les petits. 

forum8.JPG

04/09/2008

C'est la rentrée !

C’est la rentrée à la bibliothèque aussi.

Grands et petits reprennent l’escalier de la tour pour venir choisir leurs livres, emprunter des revues… et lire sur place !

lecture.JPG

 Réinscriptions au Forum des Associations samedi 13 septembre, ou à la bibliothèque pendant les heures d’ouverture.

01/08/2008

Informatisation

Grande modernisation en perspective : 

Et oui, c'est presque fini ! L'équipe chargée de saisir tout le fonds de livres sur le logiciel de gestion informatique a été super efficace : en 4 mois, tous les livres ont été enregistrés. Les bénévoles seront formés à l'utilisation de ce logiciel à la rentrée, et à partir du mois d'octobre 2008, le prêt et le retour des livres s'effectueront à grand renfort de "douchette".

Plus de chasse aux fiches et aux pochettes ! Et pour  la  recherche de livres, un catalogue informatisé !

30/07/2008

la bibliothèque part en vacances

Du 4 au 24 août, la bibliothèque de Soucieu est fermée pour cause de vacances. Nous vous souhaitons à tous un bon été... et de bonnes lectures !

Partagez avec nous les livres que vous avez aimés !

Envoyez-nous vos commentaires sur biblio.jarezienne@wanadoo.fr

 framecollines.jpg

 

30/06/2008

Trente ans d'histoire pour la Bibliothèque jarézienne

 

Les premières années rue de la poste (1977-1982)

 

 

En 1977, nous décidons d'ouvrir un local pour les livres prêtés par la Bibliothèque Départementale de Prêt (stockés jusque-là dans un placard dans un recoin de la mairie). Jeanne Vindry propose le stock de livres « bibliothèque pour tous » qu'elle prêtait dans sa mercerie, pensant plus à ses lecteurs qu'à ses clients!!

La bibliothèque s'installe avec Jeanne Vindry et Marie-Claire Gintzburger, au sommet d'un escalier étroit, presque une échelle, au-dessus de la poste dans 2 pièces minuscules. L’équipe s’étoffe avec

Madame Barange directrice d'école en retraite, puis  Christiane Martin, Marie-Josée Roustan, Marcelle Perret.

La montée est rude, les locaux exigus, mais le nombre de lecteurs croît régulièrement.

Le mardi, jour de marché, les lecteurs sont très nombreux ; les autres matinées d'ouverture sont le mercredi et le samedi.

 

L'intérêt porté par les différents maires (Messieurs Fond, Chatain et Grange) et des conseillers bienveillants nous amène dans les nouveaux locaux à la Tour de la bibliothèque en  juillet1982.

 

La bibliothèque rue Micky Barange depuis 1982

 

Nous  disposons d’abord d’une pièce (la salle adultes), puis de la salle enfants en 1991, et enfin du bureau. Déjà, nous voudrions changer le mobilier (tristounet chez les adultes), simplifier le prêt en faisant sauter les cloisons, « pousser » les murs pour permettre des expositions, améliorer l'accès (l'escalier est moins raide et moins étroit, mais tout aussi mal commode pour les genoux et hanches « rouillés » et pour les mamans avec bébés...

 

Le nombre de lecteurs suit une courbe ascendante : 416 en 1985, 550 en 2000, proche de 700 aujourd'hui. L'équipe de bénévoles s'étoffe et permet l'ouverture du vendredi après l'école à partir de novembre 1982.

 

Les demandes des écoles, les nouveaux habitants habitués à des bibliothèques spacieuses, l'informatisation des bibliothèques voisines, la formation des bénévoles nous incitent à multiplier les demandes à la mairie, à laquelle nous transmettons un rapport d'activité proche d'un cahier de doléances.

Nous sommes écoutés : les premiers emplois aidés à temps partiel démarrent en 1995 avec Marie-Josée, Florence Grange, Annie Pin puis Aline Gauthier en mars 2006.

 

En janvier 2008, pour préparer les grands projets d’évolution, la bibliothèque est municipalisée, avec un poste d’agent municipal à temps presque complet. Si Aline Gauthier assure toute la gestion de la bibliothèque, l’équipe des bénévoles est toujours aussi indispensable pour l’accueil du public et l’animation ! Nous recevons toujours plus de classes, visitons les garderies et les maternelles avec les fameux « tapis de lecture » prêtés par la Médiathèque du Rhône, régalons les enfants avec l’heure du conte, organisons des expositions,…

 

L'informatisation du prêt est effective en octobre 2008. Outre la suppression des fiches papier (souvent perdues), elle permet une recherche documentaire facile pour tous. Et la communication passe par internet avec le blog!!!

 

Enfin, avec la construction du nouveau quartier des Roches, la promesse de nouveaux locaux, plus spacieux pour les lecteurs et adaptés à l’accueil des groupes devrait se concrétiser… en 2010 ?

 

Marie-Claire et Aline