Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

25/10/2010

Calendrier du Bouillon de lecture 2010-2011

Rencontres "Bouillon de lecture"            

le troisième jeudi du mois à 20h15, en alternance à Soucieu, St Laurent et Orliénas.

Jeudi 30 septembre 2010 à Soucieu-en-Jarrest : discussion sur 3 livres et organisation du Comité de lecture pour l'année

Jeudi 21 octobre 2010 à Saint-Laurent-d'Agny : les participants présentent chacun (enfin, ceux qui veulent) un livre coup de coeur

Jeudi 18 novembre 2010 à Orliénas : Russel BANKS et Paul AUSTER, échange autour des livres de ces deux auteurs américains.

Jeudi 16 décembre 2010 à Soucieu-en-Jarrest : séance "coups de coeur"

Jeudi 20 janvier 2011 à Saint-Laurent-d'Agny : romans (non policiers) d'auteurs nordiques : Henning Mankell (Suède), Arto Paasilinna (Finlande), Audur Ava Olafsdottir (Islande).

Jeudi 17 février à Orliénas : auteurs turcs, comme Irfan Orga, Elif Shafak ou Oran Pamuk.

Jeudi 17 mars à Soucieu-en-Jarrest

Jeudi 19 mai à Saint-Laurent-d'Agny

Jeudi 16 juin à Orliénas : autour des livres de détente que chacun a aimés. De quoi se créer des envies pour les vacances !

22/09/2009

Prochain Comité de lecture

Prochain comité de lecture

Le 7 octobre à 20 h à Soucieu

 

Les livres dont nous parlerons :

 

La grand-mère de Jade

De Frédérique DEGHELT

 

Les naufragés de l’île Tromelin

D’Irène FRAIN

(cliquer sur le titre pour la critique)

 

La vie d’un homme inconnu

D’Andreï MAKINE

(cliquer sur le titre pour la critique)

 

Les yeux jaunes des crocodiles

De Katherine PANCOL

Venez partager un bon moment autour des livres !

28/10/2008

Comité de lecture du jeudi 4/12/08

PROCHAINE REUNION

Jeudi 4 décembre à 20h à Saint Laurent d’Agny (covoiturage)

 

Les livres en lecture pour cette date sont :

 

Un brillant avenir  Catherine CUSSET

Paradis conjugal  Alice FERNEY

L'inaperçu           Sylvie GERMAIN

 

Bonne lecture, et à bientôt !

07/10/2008

Comité de lecture du 8 octobre 2008

Livres proposés à la lecture

 

Un arc en ciel dans la nuit, de Dominique LAPIERRE

 

Ce livre est passionnant et se lit comme un roman. C'est une magnifique fresque très bien écrite. J'ai appris beaucoup sur l'histoire de l'Afrique du Sud, et notamment l'impact très fort de la croyance inaltérable des premiers Hollandais d'être un peuple élu. Cette conviction s'est transmise de génération en génération, renforcée par la dureté des conditions de vie, les affrontements nombreux et violents et explique pour une large part l'apartheid que je ne soupçonnais pas aussi fanatique.

Nelson Mandela par son esprit d'ouverture et sa tolérance (à sa sortie de prison) a certainement évité une guerre civile.

 

Un livre à lire absolument.

 

Un jardin dans les Appalaches, de Barbara KINGSOLVER

 

J'ai hésité à proposer ce livre car je souhaitais faire connaître Barbara Kingsolver plutôt par ses romans. Nous n'avions pas en rayon les meilleurs romans et celui-ci était une nouveauté. Je l'ai beaucoup aimé car je trouve Barbara Kingsolver et sa famille enthousiastes, idéalistes et généreuses. Elle fait passer sa passion avec humour et parfois excès mais il faut, je crois, se placer dans le contexte. Elle est américaine et veut convainces ses lecteurs du bien fondé de ses convictions. Elle est dans la continuation de ses romans dans lesquels elle exprime sa passion de la nature. 

Romans à conseiller : Un été prodigue, des cochons au paradis, l'arbre aux haricots

 

Margharita dolcevita, de Stephano BENNI

 

J'ai découvert l'auteur, et bien aimé ce livre farfelu et  plein d'humour. C'est une fable qui oppose deux mondes et montre l'emprise de l'un sur l'autre, à l'exception de Margharita, clairvoyante, qui résiste.

Les personnages de la famille de Margharita, atypiques, sont décrits avec beaucoup d'humour. Beaucoup de tendresse et de poésie également dans ce roman. A travers ce récit très original, l'auteur fait réfléchir sur la société et met en valeur l'esprit critique.

 

Annie