Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

11/03/2013

Le lion et la souris

On a souvent besoin d’un plus petit que soi…                 et on a grand plaisir à revisiter ses classiques !

Cet album reprend la célèbre fable d’Esope, et la situe dans le parc africain du Serengeti, en Tanzanie. Seuls quelques cris d’animaux soulignent les superbes illustrations, elles-mêmes très expressives, réalisées à l’aquarelle et rehaussées de quelques traits de crayon. Les enfants, qu’ils connaissent ou pas cette fable, la reconstituent aisément à partir des images, qui les fascinent !

Le lion et la souris

Une note de l’auteur donne son interprétation du texte et explique ses choix d’illustrateur. La dernière page et la jaquette permettent au lecteur de retrouver les trois versions, celle d’Esope, celle de Phèdre et celle de La Fontaine…

Le lion et la souris
Jerry Pinkney
Le Genevrier, août 2012, 17€

18:24 Publié dans Livres jeunesse | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : album, fable

Quand j'étais cagibi

Amy est devenue « cagibi » un vendredi où personne ne l’écoutait : elle est allée s’enfermer dans le cagibi pour bouder, en espérant qu’on viendrait la supplier de sortir… mais ses parents ont continué leurs activités sans trop s’inquiéter de ce caprice. Alors elle a décidé d’y rester indéfiniment, s’occupant comme elle peut, se nourissant de sauce bolognaise et autres conserves. Pour une fois, elle est soutenue par sa grande sœur.

Le roman, au ton très juste, relate avec humour ses humeurs fluctuantes, son imagination, son interprétation des bruits de la famille qui parviennent jusqu’à elle. Les enfants de CM1 ont été captivés par cette histoire, pourtant dépourvue d’action (et peut-être longue d’un chapitre de trop ?). L’identification au personnage principal est facile, et la chute a beaucoup plu !

Quand j'étais cagibi.gifQuand j’étais cagibi
Hélène Gaudy

illustrations d’Emilie Harel

Le Rouergue, collection Zig zag

février 2013, 7€

04/03/2013

Wonder

wonder.gifSouffrant d'une malheureuse combinaison génétique rare, August est né avec un visage difforme, et garde une tête  de monstre malgré de nombreuses opérations. Jusqu'ici, sa santé ne lui a jamais permis d'être scolarisé, mais cette année il rentre en sixième, dans un établissement privé où l'équipe enseignante est très attentive.

August est intelligent, courageux,  extrêmement sensible au regard des autres mais sans auto-apitoiement, et il a besoin d'amitié. Son  entourage proche, très affectueux, lui a permis de s'épanouir : une mère protectrice, un père plein d'humour, et Via, une grande sœur qui a toujours donné la priorité aux besoins d'August. Mais il temps de se confronter à un cercle plus large.


Récit touchant et positif d'une adaptation au collège et à la "vraie vie", le roman fait alterner son point de vue et celui de son entourage : famille, copains, professeurs. La différence d'apparence d'August est difficile à surmonter pour tous, et bouleverse l'ensemble du collège, soulevant des sentiments ambivalents chez de nombreux camarades.

 

Wonder

R.J. Palacio

Pocket jeunesse, 2013, 409 p., 17.90 €

Traduit de l'américain Wonder par Juliette Lê

13/02/2013

Les ados lisent, c'est déjà fini ?!

Samedi, le groupe "Les Ados lisent", de Chassieu, nous a régalés en présentant  une sélection de textes à voix haute.

roman,lecture à voix haute

Leur lecture était agréable , et surtout leur plaisir de lire très inspirant pour tous les spectateurs ! Leur choix de textes était judicieux : sentiments, réflexion et humour donnant de la force aux extraits lus. Il s'agit de courts romans, provenant de deux collections 

 

Trimestre (éd. Oskar jeunesse)

-          Le bébé tombé du train. Ou quand l'amour est plus fort que tout (Jo Hoestland)

-          Lali l'orpheline. Où l'on se demande si l'on peut faire du mal en croyant faire du bien (Thierry Lenain)

-          La dernière année. Pourquoi et comment le Père Noël décida d'arrêter et pourquoi il ne recommença jamais (Thierry Lenain)

 roman,lecture à voix hauteroman,lecture à voix hauteroman,lecture à voix haute

 

 

 

 

 

 

 

 

Petite Poche (éd. Thierry Magnier)

-          Le goût de la tomate (Christophe Léon)

-          Des couleurs dans la nuit (Sylvie Deshors)

-          L'homme à l'oreille coupée (Jean-Claude Mourlevat)

  roman,lecture à voix hauteroman,lecture à voix hauteroman,lecture à voix haute

 

 

 

 

 

 

 

 

Nous remercions chaleureusement "Ados lisent"  d'être venus jusqu'à la bibliothèque de Soucieu pour ce temps de partage, ainsi qu'Elisabeth, bibliothécaire à Chassieu, et les parents accompagnateurs. Ils ont eu l'occasion de discuter avec un "pro" : Bruno Miara, comédien de la Compagnie des Pêchers Mignons, de Soucieu.

roman,lecture à voix haute

C'était aussi l'occasion d'un échange avec l'espace jeunes de Soucieu. Les ados ont assisté à la lecture, et ont aussi préparé un goûter pour tous les participants et spectateurs. Merci à eux !

 

03/01/2013

avis de naissance

Un nouveau blog est né

A saute-livres

consacré à la littérature jeunesse et aux activités autour des livres pour les enfants, il est l'oeuvre des bibliothécaires jeunesse du Rhône.

Actualité des livres

coups de coeurs

sélection annuelle

animations dans les bibliothèques

A vous d'en profiter !!!

blogblog

14:50 Publié dans Livres jeunesse, Web | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : blog

22/12/2012

Avis de naissance

Un nouveau blog est né

A saute-livres

 blog

Dédié à la découverte de la littérature jeunesse, il est l'oeuvre des bibliothécaires jeunesse du Rhône.

Actualité autour du livre pour enfants

Coups de coeur ou coups de gueule

Sélection annuelle

Animations dans les bibliothèques

Vous aussi, régalez-vous des merveilles proposées aux petits... et aux grands !

09:50 Publié dans Livres jeunesse, Web | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : blog

26/06/2012

l'enfant cachée

L’enfant cachée, de Loïc Dauvillier, ill. Marc Lizano

Le Lombard, 2012

bande dessinée, shoah 

La petite Elsa fait parler sa Mamie sur l’époque de la Shoah. Dounia a porté l’étoile jaune, a vécu l’ostracisme envers les juifs, les dénonciations, les rafles,… mais aussi l’entraide et la solidarité. Sa famille a été séparée, Dounia a été aidée par des voisins et cachée à la campagne. Sa maman a fini par revenir d’un camp de concentration, mais pas son papa.

Cette bande dessinée jeunesse, facile d’accès,  évoque avec pudeur cette époque, et la difficulté pour les survivants d’en parler.

la bande à Ed

La bande à Ed, de Geg et Jak

Grrr….art, 3 tomes parus de 2007 à 2011

 bande dessinée, handicap

Cette BD jeunesse d’humour présente une bande de jeunes  dans sa vie quotidienne, avec le collège, les sorties, les rêves, les frustrations, les disputes… La particularité de la bande à Ed est de regrouper des jeunes plus ou moins inadaptés, voire en situation de handicap : Ed est en fauteuil roulant, Sam est « de petite taille », Chang malvoyant, Sam obèse,… Tous ont un commun le sens de l’humour noir et de l’auto-dérision. Les gags à la page sont drôles, parfois  politiquement incorrects, et s’adressent à des enfants déjà grands (CM), voire à des adultes.

 

Un autre regard sur le(s) handicap(s).

 

Le rap des "bandits capés" : 

"- j'suis toujours en surcharge, ma taille est extra-large, je supporte plus les regards, de tous les gens standard ! Leurs commentaires m'agressent, mais comment taire ma graisse, et comment rendre grâce, à mon envie d'espace ? (Sam)

- faut qu'ça roule pour moi, car je n'ai pas le choix, avec mes roues motrices, j'suis l'infirme de service, un genre de guéridon, qu'on laisse à l'abandon, celui qui reste là, mais ne marche pas au pas ! (Ed)

- ... "

bande dessinée,handicap

 

 

24/02/2012

rencontre d'illustrateurs

Avec le prix des Incorruptibles,  deux illustrateurs d’albums sont venus animer des ateliers à la bibliothèque.

 

Anaïs Bernabé,

illustratrice de l’album Tu vois la lune tu vois la lune bernabé.jpga rencontré les quatre classes de CE1.

Anaïs a toujours adoré dessiner, c’était déjà sa passion quand elle était toute petite. En grandissant, elle a fait des études de droit, et puis… elle a changé d’avis et est retournée 4 ans dans une école de dessin très connue, à Lyon (Ecole Emile Cohl). Depuis, elle a travaillé dans une entreprise de jeux vidéo, et fait des dessins de presse, des pages de Bd…

Tu vois la lune est le premier album qu’elle illustre. C’est l’histoire d’une famille africaine qui quitte son village parce qu’il n’y a plus rien à manger et à boire, et émigre dans un pays comme le nôtre. C’est d’abord le texte du livre qui est écrit, et ensuite l’éditeur (celui qui fabrique le livre) cherche quelqu’un pour l’illustrer. bernabé tu vois la lune.jpg

Anaïs n’a jamais discuté avec l’auteur du texte, Agnès de Lestrade, elle l’a illustré comme elle voulait. Elle a décidé toute seule comment elle peindrait l’histoire, et où elle mettrait de la place pour le texte. Elle a fait beaucoup de petits brouillons, puis elle a peint directement en grand (sans dessiner au crayon à papier !) avec de la peinture à l’acrylique. C’est une peinture qui permet de peindre par étapes, en laissant sécher : par exemple tout le fond en bleu nuit, puis par-dessus la lune et ses reflets en blanc, puis un personnage en noir, puis par-dessus sa bouche bien rouge et ses yeux… Nous avons observé ses originaux, qui ressemblent beaucoup à l'illustration de l'album (les copies sont bien faites !).

P1010671.JPG

Anaïs s’est inspirée de masques africains pour les visages. Elle nous a apporté des modèles, et nous avons à notre tour dessiné des masques de toutes les régions du monde.

Nous étions nombreux à choisir le masque européen, dans le style des masques de Venise. P1010675.JPG

Mais le masque asiatique était super impressionnant aussi, il faisait penser à un masque de catcheur !P1010616.JPG

 

Nous avons colorié aux pastels gras, et peint des détails à la gouache par-dessus. Ensuite, il fallait encore découper et agrafersur une feuille rigide pour faire du relief. C’était du travail, mais le résultat est super beau !!!P1010682.JPG

 

 camille bouchon.jpg

Jérôme Peyrat,

illustrateur (et un petit peu auteur aussi) de l’album  Camille Bouchon et son cochon a rencontré les quatre classes de CP.

D’abord, il nous a raconté comment il a choisi de faire ce métier. Comme Anaïs, il a toujours beaucoup dessiné, même enfant. Après le baccalauréat, il est allé pendant 4 ans à l’école des Arts Décos de Strasbourg. Ensuite, il a commencé à travailler en faisant toutes sortes de dessins : parfois pour de la publicité, ou pour des journaux. Maintenant, il est assez connu, et a illustré beaucoup d’albums. Il aime bien travailler avec Myriam Picard, qui a écrit l’histoire de Camille Bouchon, et aussi celle de Bob, Bob le zèbre...bob le zèbre.jpg Ensemble, ils changent parfois un peu le texte (pour qu’il soit plus drôle !). Quand l'histoire est finie, il faut imaginer les dessins : Jérôme fait des petits brouillons de toutes les pages, et choisit les meilleurs. Il choisit aussi où il faut laisser de la place pour le texte.

 P1010709.JPG

Puis il fait son dessin original en plusieurs étapes : au crayon à papier sur une feuille rouge, puis à la gouache ; ensuite  il découpe et colle sur une page blanche ; enfin, il rajoute des petits détails découpés dans des magazines, un peu de décors à la peinture si besoin,… P1010710.JPGP1010711.JPG

Pour faire toutes les illustrations d’un livre, il lui faut à peu près un mois en dessinant tous les jours toute la journée.

Il nous a expliqué comment faire des personnages et des animaux facilement  à partir de formes géométriques, et montré ses originaux.   

 P1010727.JPG

A notre tour, nous avons dessiné « à la façon de Jérôme Peyrat », sur des feuilles peintes en rouge, avec les craies grasses. Nous avions apporté des phrases à illustrer. Et voilà le résultat !P1010685.JPG

 

 

Il faudra finir nos dessins à l’école en découpant les personnages et en les collant sur papier blanc, et ce sera encore plus beau !

Le travail sur feuille rouge, c'est le secret de Jérôme Peyrat pour que les couleurs ressortent mieux...P1010689.JPG

07/02/2012

tout sur le théâtre !

La fabrique à théâtre
Ghislaine Beaudout (metteur en scène) et Claire Franek (illustratrice)
T. Magnier, juin 2011, 18.80 €
fabrique à théâtre.jpeg
Destiné à la jeunesse, mais passionnant aussi pour "les grands", voilà un livre complet sur le théâtre, une vraie mine de renseignements !

Les chapitres principaux présentent de nombreux thèmes :
- l'atelier théâtre, avec échauffements, jeux, improvisations...
- la création d'un spectacle : improvisation ou choix des textes, décors et costumes, mise en scène...
- l'atelier marionnettes, le théâtre d'ombres et le théâtre d'objets ;
- un cahier documentaire sur l'histoire du théâtre et les métiers du théâtre

De plus, ce documentaire offre un sommaire clair, un lexique, une bibliographie et des titres de pièces, des sites, des adresses,...

Chaque chapitre est introduit par des ombres chinoises, et les explications sont illustrées par des dessins colorés et amusants.

Une fois n'est pas coutume, j'ai un vrai coup de coeur pour un documentaire ! Aline