Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

01/06/2022

Compte rendu Bouillon de lectures du lundi 9 mai 2022 à Chassagny

Thèmes :  la forêt, les arbres, la nature.

image1.pngMichel Jean   Kukum

Histoire vraie de la destruction d’une forêt au Canada. Vie d’un couple : une blanche irlandaise et un Innu dans la forêt. Comment on commence à prendre du bois pour construire une maison, puis on en vend pour faire de l’argent et construire des bateaux. Ces bateaux viendront sur la rivière et la pollueront et la forêt sera détruite.

 

 

image2.pngElif Shafak   L’île aux arbres disparus

Histoire de l’île de Chypre déchirée par la guerre civile entre un jeune grec et une jeune fille turque. Histoire racontée par une jeune fille et un figuier « femelle ».

 

 

 

image3.jpgPeter Wohlleben   La vie secrète des arbres.

Les arbres ont beaucoup à nous apprendre et après avoir lu ce livre on ne les voit plus de la même façon. Ce livre très bien documenté sur le plan scientifique parle de ce que ressentent les arbres.

 

 

 

image4.pngSylvain Tesson   Dans les forêts de Sibérie.

L’auteur raconte sa vie pendant six mois, installé dans une cabane dans les forêts en Sibérie à cinq jours de marche d’un village.

 

 

 

image5.pngSylvain Tesson   Sur les chemins noirs

Récit autobiographique. Suite à une chute Sylvain Tesson est immobilisé et dés qu’il peut remarcher il décide de suivre les chemins noirs en France c’est-à-dire ceux qui ne sont pas balisés.

 

 

 

image6.pngMichaël Christie   Lorsque le dernier arbre

Saga familiale sur cinq périodes : 2038 où il n’y a plus d’arbre, 2008, 1974, 1938 et 1908. En parallèle histoire d’une jeune femme et des derniers arbres. Les îles des derniers pins d’Oregon où les gens viennent se ressourcer

 

 

 

image7.jpgBD Olivier Tallec   Un peu beaucoup et C’est mon arbre

Arbres et plantes qu’il reste à découvrir.

 

 

 

 

image8.pngJean Hegland   Dans la forêt

Deux sœurs l’une étudiante et l’autre danseuse puisent leur énergie dans leur maison à l’orée de la forêt et tentent de survivre sans les avantages de la civilisation

 

 

 

image9.jpgKapka Kassabova   Lisière

Récit autobiographique d’une jeune femme qui se rend sur la frontière des Balkans entre la Bulgarie, la Grèce et la Turquie avant et pendant la guerre froide.

 

 

 

 

image10.jpgJack London   L’appel de la forêt

Histoire de Buck un chien domestique vendu comme chien de traineau.

 

 

 

 

 image11.jpgClaudie Hunzinger   Les grands cerfs

Histoire d’un couple qui part vivre dans la forêt vosgienne pour s’éloigner de la civilisation. Un photographe animalier leur fera découvrir la vie des cerfs et autres animaux sauvages.

 

 

 

image12.pngEric Fottorino   Mohican

Un paysan du Haut Jura va mourir et va devoir laisser ses terres à son fils Mo. Mais ils n’ont pas la même vision du monde paysan. Le père veut installer des éoliennes et le fils n’apprécie pas.

 

 

 

image13.jpgAntonio Sena   Rester vivant jusqu’au bout.

Récit autobiographique de l’auteur qui à la suite de la chute de son avion dans la forêt amazonienne y passera 36 jours seul. Même si son périple est très dur il n’a de cesse d’admirer la beauté de cette forêt pourtant hostile et i a décidé d’apporter une aide humanitaire aux populations de la forêt.

 

Nicole L.

07/04/2022

Entrez dans l'histoire avec Jean Teulé et Eric Vuillard

Rencontre du "Bouillon de lecture" à la bibliothèque de Saint Laurent d'Agny le 7 avril 2022.

roman,roman historiqueUne sortie honorable
Eric Vuillard 
Actes Sud, 2022

Récit : la guerre d’Indochine qui a duré de 1946 à 1954 et qui s’est poursuivie en guerre du Vietnam jusqu’en 1975. Une logique de désastre, la sortie de la colonisation, avec le portrait et la critique d’une classe dirigeante, de l’armée de la banque. Très beau texte, bien écrit, pas de concession, ni de cadeau, pas de détail superflu.

 

roman,roman historiqueLa guerre des pauvres
Eric Vuillard
Actes Sud, 2020 Actes Sud

Récit : 1524, les pauvres se soulèvent dans le sud de l’Allemagne, l’insurrection se propage rapidement en Suisse et en Alsace. Un personnage se détache, Thomas Munster, prédicateur religieux, aidé par l’imprimerie qui divulgue ses écrits il dérange les puissants et terminera sur le gibet.

 

roman,roman historiqueL’ordre du jour
Eric Vuillard
Actes Sud, 2017
Prix Goncourt 2017

Récit : Le livre commence par la réunion secrète des 24 puissants patrons allemands le 20 février 1933, convoqués par Goering et Hitler pour financer la campagne du parti nazi, et ils s’exécutent. Tous profiteront de la suite des évènements pour s’enrichir et financeront à l’avenir, d’autres partis. L’auteur se faufile dans les coulisses de l’histoire pour décrire l’envers du décor, les personnages et les évènements avec une précision et une puissance remarquables.

 

roman,roman historique14 Juillet
Eric Vuillard
Actes Sud, 2016

La prise de la Bastille, décrite par ceux qui y étaient. Un récit ardent et pittoresque, décrivant les petites gens (noms, métiers), qui convergent vers la forteresse dans les rues de Paris.

 

roman,roman historiqueLa bataille d’occident
Eric Vuillard
Actes Sud, 2012

La "Grande guerre" de 14-18, récit à partir d’évènements réels et imaginaires. Une observation des dirigeants toujours critique et dénonçant les aberrations.

 

 

 

 

roman,roman historiqueAzincourt par temps de pluie
Jean Teulé
Mialet Barrault, 2022

La bataille perdue du 5 octobre 1415. Six mille soldats anglais en train de rentrer chez eux se retrouvent pris au piège des français en surnombre, bottés, cuirassés armés jusqu’aux dents. L’aristocratie française se précipite pour participer à la curée. Aucun n’en sortira vivant, 3 jours de tuerie sanglante, sous une pluie battante, où l’armée française se fait massacrer pour rien. Jean Teulé nous raconte cet épisode désastreux. Avec sa verve et son sens du détail habituels.

 

roman,roman historiqueEntrez dans la danse 
Jean Teulé
2018

Strasbourg le12/7/1518, une étrange épidémie, jette dans la rue 2000 personnes qui se mettent à danser jusqu’à l’épuisement et à la mort. En pleine famine, les pauvres deviennent fous et se lancent dans cette danse infernale que les autorités municipales ne peuvent enrayer. Un fait historique sorti de l’oubli, qui s’est répété dans d’autres sites, Allemagne, Madagascar.

 

roman,roman historiqueFleur de tonnerre
Jean Teulé
Julliard, 2013

Biographie romancée d’une tueuse en série française, Hélène Jagado, une enfant adorable, une fille charmante, une femme dévouée, qui tue tous ceux qui croisent son chemin, enfants, hommes, femmes, jeunes, vieux et qui finira guillotinée le 6 février 1852 à Rennes.

 

roman,roman historiqueCharly 9 
Jean Teulé 
Julliard, 2011

Un roi de France calamiteux

 

 

roman,roman historiqueMangez-le si vous voulez 
Jean Teulé 
Julliard, 2009

Un jeune aristocrate, Alain de Moneys, soupçonné à tort d’espionnage, est lynché, brulé et mangé par les gens de son village. Excessif et hyper réaliste, le récit part toujours de faits réels.

 

roman,roman historiqueLe Montespan
Jean Teulé
Julliard, 2008

Au temps du roi soleil, l’histoire du marquis qui refuse que son épouse devienne la favorite.

 

 

Prochaines rencontres dans les bibliothèques de la Copamo :
- Chassagny le 9 mai 2022
thème : arbres, forêt, nature
- Orliénas le 9 juin 2022
coups de cœur

28/02/2022

Bouillon poétique et humoristique

La dernière réunion du comité de lecture portait sur la poésie et l'humour. Et pour se mettre dans l’ambiance...

La Cène
Ils sont à table
Ils ne mangent pas
Ils ne sont pas dans leur assiette
Et leur assiette se tient toute droite
Verticalement derrière leur tête
Jacques Prévert (Paroles)

 

poésieScotland
Créaphis (Passeport), 2019

Poésies de  Jacques ROUBAUD illustrant les photographies prises en Écosse par Jean- Pierre GILSON (Coll.Passeport). J.ROUBAUD est né à Caluire en 1932. Il est poète, écrivain et mathématicien. Il a aussi écrit pour les enfants. Il est membre de l’Oulipo.  Il a reçu le grand prix de la poésie en 1990 et en 2021 un prix pour l’ensemble de son œuvre.
Pour lui « Un poème est un objet scientifique à quatre dimensions »
Dans cette réédition en petit format « lectures de paysages » les thèmes sont l’eau, l’air et les pierres.

 

poésieL'or noir (CD)
Ed. Naïve (Poétimusika), 2012

Arthur H sur fond musical dit des poèmes écrits par des auteurs créoles tels que Aimé Césaire, Edouard Glissant, Dany Laferrière … Poésie contemporaine de la Caraïbe francophone. Thèmes de la terre, l’amour, la mort.

 

poésieAller simple
suivi de L'hôte impénitent

Erri DE LUCA
Gallimard Poésie, 2021

Prose rythmée. Ecriture et engagement fidèles à l'auteur. Thème des réfugiés qui arrivent par la mer.

 

poésieEchos du silence
François CHENG
Ed. Créaphis (Passeport), 2018

Textes écrits à partir des photos de paysages québécois de Patrick LE BESCON. Il s’agit d’une réédition en petit format comme pour Scotland (ci-dessus) ce qui nuit un peu à l’immersion ….

 

poésieAux marches de la Bretagne
Yvon LE MEN & Emmanuel LEPAGE
Dialogues, 2019

Bretagne rude illustrée par les belles aquarelles de Lepage.

 

poésiePipi, les dents et au lit
Laetitia CUVELIER
Le Cheyne, 2015

Poésie de la vie quotidienne : enfants, montagne, compagnon … des mots tout simples pour évoquer en les adoucissant les menus faits de tous les jours  … Rafraîchissant …

 

poésieHaïkus, la voix des animaux
Seuil, 2019

L’art des haïkus pour nous « conter » les animaux. Très belles illustrations.

 

 

poésieNoir volcan
Cécile COULON
Castor Astral, 2020

2ème livre de poésies pour cette auteure où on trouve l’Amour, la Mort, la Vieillesse … Intensité et violence émotive ; la chute des poèmes nous replonge brutalement dans la réalité  …

 

Mes sentiers et mes chemins
Tout au long de ma route
Ed. du Mont Popey
Poète givordin à découvrir qui évoque la nature et ses sentiments.

 

poésieÔ ma mémoire
Stéphane HESSEL
Points Poésie, 2011

Pour ses 88 ans S.HESSEL retrouve 88 poèmes qui l’ont accompagné toute sa vie dans les bons comme les moins bons moments (« j’ai décidé que la poésie était ma patrie, mon paysage spirituel, ma passion »)

 

poésieAnthologie de la poésie Kazakhe contemporaine
Ed. Michel de Maule, 2019

Beaucoup d’auteurs contemporains et de poèmes souvent sombres : la guerre, la souffrance et la mort… mais pas seulement.

 

poésie, humourMonument national
Julia DECK
Ed. de Minuit, 2022

Histoire d’un vieux chanteur sur le point de mourir… Récit narré par une petite fille. Ecrit pendant la pandémie, les personnages sont très actuels et l’humour grinçant.

Les caves du Vatican
André GIDE

Tiré d’une histoire vraie (truands, pape enlevé , rançon…)

Ces 2 livres qui critiquent la société sont à mettre en parallèle….

 

poésie, humourLe vieux qui ne voulait pas fêter son anniversaire
Jonas JONASSON
Presses de la Cité, 2011

Bestseller. Aventures loufoques.

 

poésie, humourLe rire du Cyclope 
Bernard WERBER
Albin Michel, 2010

Enquête de Lucrèce et Isidore sur le mystère du rire à travers les âges depuis l’Antiquité jusqu’à nos jours. L’intrigue est capillotractée, l’ensemble est distrayant.

 

poésie, humourJamais la même chose
François MOREL
Denoël, 2017

Chroniques France Inter 2015/2017. Valérie nous lit les chroniques suivantes, qui nous montrent l'humour grinçant, mordant, moqueur, mais aussi touchant de François Morel.
Le vieillard et le bélier
Les primaires vues par Jean De La Fontaine
Papa Maman regardez–moi mais avec vos yeux

 

Du lu mais surtout de l’entendu pour ce bouillon qui raccroche la Vie à la poésie et à l’humour. Cela fait du bien …

Valérie B.

07/02/2022

Auteurs Haïtiens

En janvier, ce sont les auteurs Haïtiens qui nous ont réunis.

Jacques ROUMAIN (1907-1944)
Né à Port-au-Prince dans une famille cultivée et très politisée, il étudie dans plusieurs pays d’Europe, puis revient en Haïti en 1927. Cofondateur de La Revue Indigène (poésie et nouvelles), très actif dans la lutte contre l'occupation américaine d'Haïti, il fonde en 1934 le Parti communiste haïtien. En raison de ses activités politiques, il est régulièrement arrêté et exilé. Après le changement de gouvernement à Haïti, il est autorisé à revenir dans son pays natal. Il fonde le bureau d'Ethnologie de la République d'Haïti et en prend la direction, tout en enseignant l'archéologie précolombienne et l'anthropologie préhistorique à l'Institut d'Ethnologie. En 1941, le président Élie Lescot l'investit d'une charge de diplomate à Mexico.

roman étranger, romanGouverneurs de la rosée
Publié dans l’Humanité en 1947, adapté au théâtre.
Le temps des cerises (2000), Zulma (2013)

Vie des habitants de Fontrouge dans les années 1940. La commune est dévastée par la sécheresse et la déforestation. Un jeune homme, parti 15 ans travailler à la canne à sucre, ne reconnait plus son village en rentrant. Suite à un partage foncier, les rivalités font rage. De Cuba, il ramène ses pratiques collectives et agricoles, et essaie de restaurer l’harmonie. En parallèle, une histoire d’amour. "Leçon de dignité humaine et chant d’amour au peuple haïtien" J. Stephen Alexi

 

FRANCKETIENNE (1936- )
Jean-Pierre Basilic Dantor Franck Étienne d'Argent, dit Frankétienne. En 1962, au début de l'ère Duvalier, Frankétienne fréquente le groupe Haïti littéraire. La situation politique devient intenable pour les intellectuels, dont beaucoup quittent le pays pour le Canada, la France ou l'Afrique. Franketienne décide de rester en Haïti pour écrire et pour lutter. Chacune de ses œuvres est ancrée dans l'histoire contemporaine haïtienne. Ministre de la Culture sous la présidence de Leslie F. Manigat, il est fait Commandeur des Arts et des Lettres en juin 2010. Poète, dramaturge, peintre, musicien, chanteur et romancier en créole comme en Français, il reçoit en 2021 le Grand prix de la francophonie, décerné par l’Académie française.

roman étranger,romanMûr à crever, 1968

Dans une Haïti de cauchemar, entre envahisseurs américains et régime de terreur de Duvalier, où des hommes désespérés préfèrent se jeter dans une mer grouillant de requins plutôt que de retourner à l'enfer quotidien, deux hommes se croisent, se sauvent, se retrouvent après s'être perdus : Raynand l'activiste et Paulin l'écrivain. L’ensemble du livre est très dur, morbide, malgré quelques lignes lumineuses et une écriture poétique.
« Pourtant à chaque aube, une brise nouvelle refait la coiffure des plantes ».

 

Yanick LAHENS (1953- )
Yanick Lahens grandit à Port-au-Prince au sein d’une famille élargie, cohabitant avec son arrière-grand-mère et sa grand-mère.  La transmission de la culture traditionnelle haïtienne est un élément central de son éducation familiale, et de son œuvre. Elle fait des études de lettres à Paris, avant de s’installer en Haïti, où elle s’engage contre l’illettrisme.

roman étranger,romanLa couleur de l’aube
Ed. S. Wespieser, 2008

Deux femmes ne voient pas revenir leur frère. Elles le cherchent pendant des jours : la rue, les bruits, la peur… et beaucoup d’énergie pour se faufiler entre les difficultés et enquêter.

roman étranger,romanBain de lune
Ed. S. Wespieser, 2014
Prix Femina

Roman familial sur trois générations de paysans/pêcheurs d’Anse Bleue. Au village, assez éloigné de Port-au-Prince, les traditions vaudou perdurent malgré la présence tolérée des prêtres. Entre la famille Lafleur « porteurs de points puissants » (prêtres vaudou) et les Mésidor, grands propriétaires ayant accaparé les terres alentours, les relations sont tendues. Ce qui n’empêche pas Tertulien Mésidor de se mettre en ménage avec la jeune et belle Olmène. La violence est omniprésente : ouragans, meurtres, droit de cuissage, esprits vaudou et combats politiques, avec l’arrivée du « petit docteur au chapeau noir » (Papa Doc) et les exactions des milices.
Le récit est haut en couleurs, avec ses scènes de marché ou de festivités villageoises. Les expressions créoles ajoutent à son charme… et à sa complexité. Aux personnages multiples vient s’ajouter la complainte d’une femme martyrisée échouée sur une plage qui ponctue le récit.

roman étranger,romanDouces déroutes
Ed. S. Wespieser, 2018

Le roman débute par une lettre écrite par un juge à sa femme. Il sait que sa vie est en danger, pour avoir voulu garder son intégrité face à la corruption d’Haïti. Après sa mort, Brune sa fille, et Pierre son beau-frère, essaient de comprendre ce qui s’est passé. A la suite d’une dizaine de personnages forts, Yanick Lahens nous entraîne dans les entrailles de Port-au-Prince, dont elle sait si bien faire vivre l’ambiance. L’écriture est assez incisive… et la violence n’est pas qu’en Haïti.

 

Lyonel TROUILLOT (1956- )
Né à Port-au-Prince dans une famille d’avocats, Lyonel Trouillot fait des études de droit, mais sa passion pour la littérature le pousse vers une carrière d'écrivain. Il collabore à différents journaux et revues d'Haïti, publie beaucoup de poèmes, écrit des textes de chansons.  Dans ses romans, il aborde le registre de l'intimité et du sentimental tout en confirmant son engagement social.
Il se bat également au service de la démocratie de son pays et de la résistance face à une dictature oppressante, comme en témoigne le roman Bicentenaire, paru en 2004.

roman étranger,romanL’amour avant que j’oublie
Actes Sud, 2007

Un écrivain, submergé par l’envie de parler à une inconnu, s’adresse tantôt à cette femme, tantôt à ses amis. Méditation sur la nécessité de réconcilier nos vies avec les mots.

roman étranger,romanYanvalou pour Charlie
Actes Sud, 2009, Prix Wepler

Né dans un village très pauvre, Mathurin veut devenir avocat. A Port-au-Prince, il a tout renié pour avancer socialement. Charlie ranime en lui le souvenir de l’enfance.
Très belle écriture poétique, pour ce roman qui évoque la misère, et la capacité à survivre, à se défendre.

 

Louis-Philippe DALEMBERT (1962- )
Fils d’instituteurs, L.-P. Dalembert a grandi dans un quartier populaire de Port-au-Prince. De formation littéraire et journalistique, il travaille comme journaliste dans son pays natal avant de partir en 1986 en France poursuivre des études de littérature et de journalisme. Il a enseigné dans plusieurs universités aux Etats-Unis et en Europe. Les traces de ce vagabondage sont visibles dans son œuvre qui met souvent en dialogue plusieurs lieux.

roman étranger,romanLes Dieux voyagent la nuit
Ed. du Rocher, 2006

L’auteur parle de son enfance. A "Port-aux-Crasses", sa mère chrétienne rejetait le vaudou, ce qui ne faisait qu’exacerber son envie de découvrir les cérémonies traditionnelles. Il accompagnait sa grand-mère. Au rythme des tambours vaudou, les Dieux vagabonds ramènent les morts à la Guinée des origines.

roman étranger,romanAvant que les ombres s’effacent
Ed. S. Wespieser, 2017

Histoire de Ruben Schwarzberg, juif polonais. Une bonne partie de la famille a réussi à fuir, qui à New-York, qui en Palestine. Lui est envoyé à Buchenwald, dont il pourra sortir en 1938 grâce au décret Haïtien permettant de naturaliser les Juifs et de leur conférer la citoyenneté.  Recueilli par la communauté haïtienne, devenu médecin, il vivra à Haïti.
Ce récit assez incroyable est inspiré d’une histoire vraie. Facile à lire, bien écrit et positif, c’est un très beau livre, récompensé par le Prix Orange du Livre, et le Prix France-Bleu-Page des libraires.

roman étranger,romanMur Méditerranée
Ed. S.Wespieser, 2021

Ne parle pas d’Haïti, mais dresse le portrait de femmes migrantes. Récits d’exil et condition humaine.

Auteurs Haïtiens : Dany Laferrière

Dany LAFERRIERE (1953- )

Né à Port-au-Prince, Dany Laferrière passe son enfance à Petit-Goâve avec sa grand-mère Da, un des personnages marquants de son œuvre. Son père, Windsor Klébert Laferrière vit alors en exil, en raison de son engagement politique contre « Papa Doc ».  Il fait ses études à Port-au-prince, puis devient journaliste et chroniqueur radio. Le 1er juin 1976, son ami et collègue le journaliste Gasner Raymond est assassiné par les Tontons Macoute. À la suite de cet événement, craignant d'être le prochain « sur la liste », il quitte Haïti du jour au lendemain pour Montréal, n'informant que sa mère de son départ. Vivant entre Montréal et Paris, il a reçu plusieurs prix littéraires, et est membre de l’Académie Française depuis 2013.

 

pays sans chapeau.jpgPays sans chapeau, 1996

En Haïti, le pays sans chapeau, c’est l’au-delà, puisqu’on n’enterre pas les morts avec leur chapeau. Ce texte a été écrit au retour de l’exil. Parti à 23 ans pour échapper aux Duvalier, il raconte ses retrouvailles avec Haïti 20 ans plus tard. Toutes ses sensations lui reviennent brutalement. Dans une alternance de chapitres, Pays rêvé s’attache aux croyances vaudou qui perdurent (pays de morts et de revenants)  tandis que  Pays réel relate le monde des vivants. Empreinte de tendresse, de mélancolie et de nostalgie, Dany Laferrière emploie une écriture proche de la chronique quotidienne.

 

cri des oiseaux.jpgLe cri des oiseaux fous, 2000

Même sujet : à 23 ans Dany Laferrière doit quitter son pays. En une seule nuit, il lui faut dire adieu à tous… sans le leur dire. Son meilleur ami vient d’être tué par les Tonton Macoutes et il va partir d’urgence, en secret. Exil, dictature.

 

charme des après-midi.jpgLe charme des après-midi sans fin, 1997

Un chapitre par thème, pour évoquer son enfance, son adolescence, l’amour de sa grand-mère, voir les filles… et en même temps replacer sa vie dans le contexte politique.

 

L'énigme du retour.pngL'énigme du retour, 2009

Prix Médicis

Le narrateur vit depuis 30 ans à Montréal, mais se sent toujours haïtien dans l'âme. Suite à l'annonce du décès de son père, exilé politique lui aussi, il rentre au pays natal, où il alterne entre souvenirs de jeunesse, et douleur de ne plus se sentir haïtien. Comme n'importe quel blanc, il est victime d'une tourista cuisante, et les gens cherchent à l'exploiter comme un quelconque touriste, sous prétexte qu'il est devenu "riche" et qu'Haïti a faim.
Procédant par touches délicates, l'auteur nous offre une réflexion mélancolique et fine sur l'identité et l'exil, et interroge le passé en même temps qu'il explore le présent. Son écriture alterne entre vers libres, qui rendent ses sensations et ses impressions du moment, et une prose plus factuelle,  utilisée pour ses souvenirs et impressions du pays, marqué par les années de dictature.

 

l'art presque perdu.jpgL’art presque perdu de ne rien faire, 2014

Essai, ou "autobiographie de mes idées". Autoproclamé « spécialiste mondial de la sieste », propice à la réflexion, Dany Laferrière l’érige en art de vivre.

24/01/2022

Gaëlle Josse au Bouillon

Le comité de lecture s'est régalé avec les romans de Gaëlle JOSSE, autrice favorite des libraires et bibliothécaires.

 

Les-heures-silencieuses.jpgLes heures silencieuses
Autrement, 2011

Magdalena est l’épouse d’un administrateur de la Compagnie Néerlandaise des Indes Orientales. Elle n’a pu reprendre l’activité de son père –armateur – le commerce étant réservé aux hommes. Les femmes restent au foyer, espace intérieur où elle s’est repliée. Elle apparaît dans un tableau de de Witt, décor aux secrets livré par son journal intime….

 

nos vies désaccordées.jpgNos vies désaccordées
Autrement,
2012

François Vallier est un pianiste célèbre qui découvre un jour que Sophie la femme qu’il a aimée, puis quittée, a été internée… Il quitte tout pour la retrouver… Roman intimiste

 

noces de neige.jpgNoces de neige
Autrement, 2013

1881 : Anna aristocrate est dans le train qui relie Nice à Moscou. Irina est dans le même train « le Riviera Express » mais relie Moscou à Nice pour retrouver Enzo. Un siècle les sépare mais les histoires de ces deux femmes sont liées à jamais. Huis clos où les évènements tragiques se succèdent.

 

dernier gardien.jpgLe dernier gardien d’Ellis Island
Noir sur Blanc (Notabilia), 2014

03/11/1954, le centre d’Ellis Island (ouvert depuis 1882) va fermer. John Mitchell officier du bureau fédéral de l’immigration remonte le cours de sa vie et écrit son journal et les souvenirs qui le hantent…. Très beau livre.

(Deux participantes au bouillon ont visité ce lieu et nous en livrent leurs impressions et leur ressenti….)

 

l'ombre de nos nuits.jpgL’ombre de nos nuits
Noir sur Blanc (Notabilia), 2016

Au centre, un tableau de Georges de La Tour (St Sébastien soigné par Irène) de 1639. De nos jours, une femme est saisie par l’attitude d’Irène. Emergent son histoire d’amour, et enfin les mots….

 

longue impatience.jpgUne longue impatience
Noir sur Blanc (Notabilia), 2018

1950 : dans un village de Bretagne, Louis, 16 ans, n’est pas rentré. Sa mère l’attend. Il y a eu une dispute entre Louis et le deuxième mari de sa mère… Roman sur l’amour maternel inconditionnel. Thème de la famille recomposée. Dualité terre/mère. Rivalité petites gens /notables

 

femme en contrejour.jpgUne femme en contre-jour
Noir sur Blanc (Notabilia),
2019

Histoire de Vivian Maïer (1926-2009) femme photographe effacée dont les clichés ont été découverts par hasard. (Une participante a vu l’expo récente consacrée à Vivian Maïer au Musée du Luxembourg et nous en parle….)

 

ce matin là.jpgCe matin-là
Noir sur Blanc (Notabilia), 2021

….la voiture de Clara ne démarre pas et c’est le grain de sable qui déclenche le burn-out… et la dépression qui suit. Naufrage, accostage puis reconstruction….

Geneviève

Franck Bouysse au Bouillon

Trois romans très forts, évoqués en décembre au comité de lecture

glaise.jpgGlaise
Manufacture des Livres, 2017

Monde paysan, sauvage avec conflits autour des terres… Monde humain qui parfois rejoint le monde animal ….

 

né d'aucune femme.jpgNé d’aucune femme
Manufacture des Livres, 2019

Rose est vendue par son père à un "notable" du village. Elle écrit dans ses carnets les épreuves vécues. Conte cruel. Thème du Mal... et de l’écriture qui permet de supporter.

 

buveurs de vent.jpgBuveurs de vent
Albin Michel, 2020

Dans une vallée coupée du monde où tout tourne autour d’un barrage et d’une centrale hydro-électrique, vit une famille avec quatre enfants : Marc, Mabel, Matthieu et Luc. Le père est violent, la mère "bigotte", le grand-père infirme...
Livre rude, noir, mais parfois poétique, difficile à classer (à la fois conte et western…) sans repère de temps ni d’espace. L'écriture est envoûtante, le climat angoissant.

Geneviève

 

 

02/11/2021

BD et romans graphiques, les choix du Bouillon

bande dessinée, roman graphiqueNe m’oublie pas

Alix GARIN

Le Lombard, janvier 2021, 224 p., 22€50

La grand-mère de Clémence, atteinte de la maladie d’Alzheimer, vit en institution. Elle fugue régulièrement pour retourner dans « sa maison d’enfance ». La directrice de l’établissement menace de la mettre sous camisole chimique. Clémence décide alors d’organiser une vraie fugue et accompagne sa grand-mère sur les traces de son passé.

Illustrations très douces, tendres qui accompagnent bien un sujet difficile.

 

bande dessinée, roman graphiqueChez toi, Athènes 2016

Sandrine MARTIN

Casterman, avril 2021, 228 p., 23€

Raconte la rencontre de deux femmes dans un camp de réfugiés à Athènes :  une sage-femme grecque et Mona, une jeune syrienne, enceinte.

Histoire très émouvante abordant le thème de l’exil.

 

bande dessinée, roman graphiqueComing in

Elodie FONT et Carole MAUREL

Payot (Payot Graphic), sept. 2021, 144 p., 19€

Roman graphique autobiographique. L’auteure aborde le long cheminement interne nécessaire pour prendre conscience et accepter son homosexualité, l’acceptation de soi.

Récit fort et bouleversant.

 

bande dessinée, roman graphiqueS’enfuir, récit d’un otage

Guy DELISLE

Dargaud, sept. 2016, 432 p., 27€50

Roman graphique retraçant les 111 jours de captivité de Christophe André dans le Caucase.

Immersion totale garantie dans le quotidien de cet otage grâce aux illustrations.

 

bande dessinée, roman graphiqueHappy Hour à Mossoul

Jérémy FERRARI et Patrick BORKOWSKI

M. Lafon, oct. 2017, 252 p., 19€95

Roman graphique abordant l’histoire de l’humanité de manière très caustique et drôle. Thèmes : l’inutilité des guerres, le sens de la vie …

 

bande dessinée, roman graphiqueNellie Bly, dans l’antre de la folie

Virginie OLLAGNIER et Carole MAUREL

Glénat (Karma), février 2021, 144 p., 22€

BD biographique de la première journaliste d’investigation, Elisabeth Cochrane (1864 - 1922) qui n’hésita pas à se faire interner dans un asile psychiatrique pour femmes à New York afin de dénoncer les conditions de vie de ses résidentes.

Texte engagé, dur, adouci par le graphisme de Carole Maurel.

 

bande dessinée, roman graphiqueZaï Zaï Zaï Zaï 

FABCARO

Six Pieds Sous Terre (Monotreme), mai 2015, 80 p., 13€

BD retraçant l’histoire d’un auteur de BD qui alors qu’il fait ses courses et arrive à la caisse pour payer, réalise qu’il n’a pas sa carte de fidélité sur lui. Interpellé par le vigile, il prend la fuite après l’avoir menacé. Il devient alors un fugitif traqué par la police. Récit choral où tous les membres de notre société s’expriment : médias, police, voisins, famille … avec leurs réactions improbables ou au contraire, très prévisibles.

Histoire très drôle servie par un graphisme très simple.

 

bande dessinée, roman graphiqueL’esprit critique

Isabelle BAUTHIAN et GALLY

Delcourt (Octopus), mars 2021, 120 p., 16€50

BD documentaire traitant d’un sujet complexe : le fonctionnement de la pensée, du discernement, de l’esprit critique. Au cours d’une soirée, Paul rencontre la druide Masha. Paul étant très rationnel, logique, pas du tout superstitieux, le courant ne passe pas du tout entre eux. Paul va alors être accompagné par l’Esprit Critique -personnalisé dans le dessin par une femme- qui va le suivre et le pousser à réfléchir sur ses réactions et sa façon d’agir face aux situations qui s’offrent à lui.

Drôle, pédagogique et accessible à tous. Parfois ardu à suivre.

 

bande dessinée, roman graphiqueMeurtre au Mont Saint Michel

Jean-Blaise DJIAN et Marie JAFFREDO

Glénat / éditions du Patrimoine, juillet 2015, 48 p., 14€50

BD polar. Automne 1936. Un soir, alors que et la brume vient de tomber sur le Mont-Saint-Michel, la petite Lucie est témoin d’un meurtre ! Terrorisée, la fillette a un geste de recul qui trahit sa présence et, aussitôt, se retrouve prise en chasse par le meurtrier. Dès l’aube, tous les habitants se mettent à fouiller la baie et le Mont à la recherche de Lucie, portée disparue, mais c’est le corps sans vie de la bonne du curé qui est retrouvé !

Ambiance Agatha Christie. Beaux dessins en teintes sépia évoquant le mystère.

 

bande dessinée, roman graphiqueLa librairie de tous les possibles

Shinsuke YOSHITAKE

Milan, sept 2018, 104 p., 13€90

C’est une librairie spécialisée dans les livres sur les livres, dans laquelle on trouve tout sur tout, tenue par un libraire qui sait tout sur tout. Dessin simple. Texte cocasse, original, poétique, tendre.

 

bande dessinée, roman graphiqueGeorges de La Tour, La Madeleine à la veilleuse

LI-AN

Glénat (Les Grands Peintres), 2015, 56 p., 14€95

BD documentaire retraçant l’histoire de Georges de La Tour, l’un des plus grands peintres caravagesques du XVIIe siècle. De son vivant, son talent était reconnu, à tel point que Louis XIII le nomma peintre ordinaire du roi. Son style clair-obscur, parfois qualifié de luministe, a failli tomber dans l’anonymat (très peu de ses tableaux sont signés). Grâce à des historiens de l’art passionnés, il est revenu à la lumière près de deux siècles après sa disparition. Comme son existence est peu documentée, Li-An a un peu imaginé son histoire.

Le dessin simple et semi-réaliste de Li-An colorisé par Laurence Lacroix retranscrit parfaitement le XVIIème siècle. Documentaire à la fin de la BD.

 

bande dessinée, roman graphiqueLa fissure

Guillermo ABRIL et Carlos SPOTTORNO

Gallimard, avril 2017, 172 p., 25€

Un document qui montre comme nul autre auparavant les migrants, les militaires, les murs qui se dressent. Depuis décembre 2013, les photographe et journaliste espagnols Carlos Spottorno et Guillermo Abril parcourent le monde afin de raconter la crise des réfugiés. Ils ont ramené quelque 25 000 clichés et 15 carnets de notes de leur périple, de l’Afrique à l’Antarctique, des Balkans à la Scandinavie. De cette matière première ils ont produit une BD tenant du “roman photo”.

Très bien documenté, mais pas très facile à lire car très dense. Illustrations frappantes de réalisme (photos colorisées).

 

bande dessinée, roman graphiqueHaïkus de Sibérie

Jurga VILE et Lina ITAGAKI

Sarbacane (BD), mars 2019, 22€

Un haïku est un poème classique japonais de dix-sept syllabes réparties en trois vers.

Ce Roman graphique aborde le drame de la déportation, raconté à hauteur d’enfant. Lituanie, 1941. Algis est encore un enfant quand il est déporté dans un camp sibérien. Il raconte son quotidien. Très beau livre. Drôle, émouvant, surprenant.

 

bande dessinée, roman graphiqueFêtes Himalayennes, les derniers Kalash

Jean-Yves LOUDE, Viviane LIEVRE, Hervé NEGRE et Hubert MAURY

Boîte A Bulles / Musée des Confluences, janvier 2019, 96 p., 18€

BD documentaire. Dans les vallées reculées de la frontière Pakistano-afghane, les trois mille derniers Kalash de l'Himalaya tentent de préserver leur culture et leurs traditions ancestrales, désormais menacées par l'islamisation de la société et le monde moderne. À l'approche du solstice d'hiver, les Kalash chantent et dansent pour la renaissance des saisons et la fertilité de leurs cultures. Ils prient les dieux et les esprits de la nature, dialoguent avec les fées et écoutent les instructions du chamane. C'est pour vivre de l’intérieur l’événement le plus sacré de la tradition que Jean-Yves Loude, Viviane Lièvre et Hervé Nègre ont intégré le quotidien de ce peuple, appris leur langue et adopté leurs rites. Un voyage captivant en terres chamanique au cœur du Pakistan. Très belle BD mêlant dessins et photographies.

 

bande dessinée, roman graphiqueAu loin, une montagne

CHONGRUI NIE

Steinkis, mars 2019, 28 €

Roman graphique autobiographique. La Révolution Culturelle vécue par le jeune artiste Chongrui Nie : le récit intime et poignant d'une résilience magnifique. Chine, 1966. Chongrui Nie, issu d’une famille de lettrés, perd son père et devient soutien de famille. Lui qui rêvait d’entrer dans une école d’arts est contraint de travailler dans une usine de construction à Pékin. 1968, en pleine révolution culturelle, il est envoyé dans une usine d'armement de la province de Shanxi à Guan Cen Shan. Saisi par la beauté qui l'entoure, Chongrui Nie va consacrer tout son temps libre à dessiner et à photographier tout ce qu’il voit : les paysages, les temples, les animaux, des scènes de vie paysannes, des scènes de vie ouvrières... Il reviendra à trois reprises dans cette montagne qui le rappelle à elle.

Très beau livre. Texte sobre. Dessins au crayon en noir et blanc très réalistes, saisissants comme des photographies instantanées.

25/09/2021

Groupe de lecture : les coups de coeur de l'été

C'est la rentrée aussi pour les lecteurs de nos bibliothèques. Pour cette première rencontre, chacun a présenté son coup de coeur de l'été.

 

des diables et des saints.jpgDes diables et des Saints

Jean-Baptiste ANDREA

L'Iconoclaste, janvier 2021, 368 p., 19€

Jo, pianiste de 80 ans, joue du piano dans les gares et les aéroports. Il attend une femme, qui descendra un jour du train, peut-être Rose, qui était à l’orphelinat avec lui dans les Pyrénées.

L’auteur fait parler l’enfant qu’était Jo, pas joyeux sur le fond, mais l’écriture est fluide, agréable. Il saisit avec subtilité l’enfance et la résilience.

 

lisière.jpgLisière

Kapka KASSABOVA

Marchialy, février 2020, 458 p., 22€

Bulgarie, Grèce, Turquie trois pays, trois versions de l’histoire avant, pendant et après la guerre froide. Les réfugiés de l’époque, récits de personnes qui ont survécu, et de gardes-frontières.

L’autrice est romancière, journaliste et poétesse, elle a utilisé tous ses talents pour écrire ce livre original et instructif. Mythes, histoire, humain, un peu ardu à commencer mais il en vaut la peine !

 

famille mandible.jpgLa famille Mandible 2029-2047

Lionel SHRIVER

Belfond, mai 2017, 528 p. 22€50

Nous sommes en 2029 le président américain déclare le pays en faillite, la famille Mandible dont le grand-père a amassé une petite fortune s’enferme dans un appartement. Les légumes sont hors de prix, l’eau est une denrée rare, le gouvernement réquisitionne l’argent des particuliers.

Sur fond de crise économique, comment faire sans argent, chute et déroute.

 

fabrique des souvenirs.jpgLa fabrique des souvenirs

Clélia RENUCCI

Albin Michel, août 2021, 309 p., 19€90

Dans un futur proche, des techniciens ont mis au point un système qui permet d’enregistrer des souvenirs. Un marché se met en place autour de ces souvenirs. Le récit tourne autour du souvenir d’une soirée au théâtre et de l’homme qui tombe amoureux d’une femme du passé.

Original plein de romantisme, thèmes : musique, violon luthier, récit sur le passé et la transmission. Peut faire penser au film Vanilla Sky.

 

Que sur toi se lamente le Tigre.jpgQue sur toi se lamente le Tigre

Emilienne MALFATO

Elyzad, septembre 2020, 77 p., 13€90

Irak rural d’aujourd’hui. Une femme franchit un interdit, avoir une relation amoureuse et sexuelle hors mariage. Son amoureux part à la guerre et meurt. Elle est enceinte. La famille en débat, mais chacun sait, et elle aussi, qu’elle va mourir.

Pas larmoyant, la tradition n’est pas remise en cause, tous acceptent cette "fatalité".

 

le cerf-volant.jpgLe cerf-volant

Laëtitia COLOMBANI

Grasset, juin 2021, 204 p., 18€50

L’Inde, ses contradictions, les interdits pour les filles. Une jeune institutrice décide d’ouvrir une école et d’apprendre à lire aux jeunes filles.

Récit lumineux, facile à lire.

 

comme un empire.jpgComme un empire dans un empire

Alice ZENITER

Flammarion, août 2020, 395 p., 21€

C’est la rencontre d’un assistant parlementaire et d’une hackeuse. Tous deux se battent contre la politique d’aujourd’hui et peinent à vivre dans ce climat.

Roman très axé sur la politique, ancré dans les problématiques de société, qui fait plutôt penser à un documentaire.

 

paqueline.jpgLa Pâqueline

Isabelle DUQUESNOY

La Martinière, janvier 2021, 460 p., 21€50

Nous sommes en 1798, Victor l’embaumeur fils de la Pâqueline est en prison pour attitude équivoque avec un cadavre, celui de sa femme. Après avoir fait fortune, Victor vivait dans un grand appartement très luxueux dans Paris. La Pâqueline vit dans une extrême pauvreté avec son paon domestiqué. À la suite du procès de son fils, elle est la cible d’un incendie qui détruit sa maison. Elle décide donc de s’installer chez son fils. Découvrant le luxe dans lequel il vivait, elle décide de vendre toutes ses œuvres d’art et objets onéreux afin de vivre dans de meilleures conditions. Elle reprend également l’affaire de son fils et pratique le trafic d’organes. Sur les murs de l’appartement, elle va écrire toute sa vie, afin qu’il comprenne comment il est venu au monde, et quelle a été la vie de sa mère.

Ce personnage est capable de nous faire rire, de nous émouvoir et de nous dégoûter, c’est surprenant ! L’écriture est riche et fine, les descriptions du Paris de 1798 et des coutumes de la Normandie des années 1770 sont impressionnantes d’informations.

 

et ils dansaient le dimanche.jpgEt ils dansaient le dimanche

Paola PIGANI

Liana Levi, août 2021, 224 p.,19€

Nous sommes en 1929, une jeune Hongroise, Szonja, arrive en France à Lyon plus précisément Vaulx en Velin. Elle est embauchée à l'usine de production de soies artificielles, où elle travaille dur dans des vapeurs chimiques toxiques. Hébergée dans un couvent, elle fréquente d’autres ouvriers immigrés, en particulier des Italiens. Leur seule distraction : aller danser le dimanche au bord de la Rize. La crise, les conditions de travail et de licenciement, mèneront ces ouvriers à se rassembler, jusqu'à aboutir au Front populaire.

Un roman riche en descriptions du climat social et des conditions de travail des immigrés ouvriers d’usine en région lyonnaise. L’écriture est fluide, mais si documentée que les personnages manquent un peu de chair - pour un roman.

 

dans les geoles.jpgDans les geôles de Sibérie

Yoann BARBEREAU

Stock (la bleue), février 2020, 300 p. 20€90

Récit, histoire vraie dans la Russie de Poutine. Un jeune homme travaillant à l'Alliance française à Irkoutsk est arrêté. On lui dit que sa femme l’a accusé de pédophilie sur sa fille. Procès, prison puis hôpital psychiatrique. Il s’échappe, réussit à se réfugier à l’ambassade de France à Moscou, puis s’évader via l’Estonie.

Récit haltant Kafkaïen.

 

les innocents.jpgLes Innocents

Michael CRUMMEY

Presses de la cité, janvier 2021, 360 p., 21€

Terre Neuve, au début du XIXe siècle. Deux enfants orphelins sont livrés à eux-mêmes. Ils vivent aux rythmes des saisons, avec des périodes d’abondance et d’autres de disette, ils survivent.

Un roman qui nous décrit le courage et la résilience des enfants.

 

saga des cazalets 1 étés anglais.jpg saga des cazalets 2 à rude épreuve.jpg saga des cazalets 3 confusion.jpgsaga des cazalets 4 nouveau départ.jpg

 

 

 

 

 

 

La saga des Cazalet

Elizabeth Jane HOWARD

La table ronde, de mars 2020 à octobre 2021

Saga d’une famille anglaise, entre 1937 et 1950. Un récit très cinématographique, avec de nombreux personnages. Le tome 4 paraîtra en France en octobre 2021.

1) Etés anglais : Dans le Sussex, toute la famille se retrouve sur la propriété familiale. Ils mènent une vie bourgeoise aisée. Les enfants ressentent les préoccupations des adultes. Avec un retour sur la guerre de 14 et l’implication des Anglais.

2) A rude épreuve : Le quotidien à Home Place est dominé par les nouvelles à la radio, le deuil, les raids allemands, l’accueil d’un groupe d’enfants.

3) Confusion : de 1942 à la fin du conflit mondial, avec des personnages féminins forts.

 

eaux troubles du mojito.jpgLes eaux troubles du mojito et autres belles raisons d’habiter sur terre

Philippe DELERM

Seuil, septembre 2015, 247 p., 14€50

Petites descriptions de 2 pages chacune. En 109 pages l'auteur nous livre 40 raisons d’habiter sur terre : Se faire surprendre par une averse et aimer ça, regarder un enfant apprendre à lire en bougeant les lèvres,...

 

terre promise.jpgUne terre promise

Barak OBAMA

Fayard, novembre 2020, 848 p., 32€

Récit fascinant et intime de l’histoire en marche. Pouvoir et limites de la démocratie, histoire contemporaine. Ce tome s’arrête à la fin du premier mandat du Président des Etats-Unis.

 

cette nuit là.jpgCette nuit là

Victoria HISLOP

Les escales, mai 2021, 291 p., 20€

Suite de L’île des oubliés après 10 ans. Victoria Hislop redonne vie à ses personnages. Le 25 août 1957 la colonie de l’île de Spinalonga ferme ses portes. Maria retourne sur l’île avec son mari qui avait trouvé le remède. Anna, la sœur de Maria est assassinée par son époux.

 

Prochain bouillon de lecture

18 octobre à 20h à la bibliothèque de Taluyers

Bandes dessinées et roman graphique.

 

27/07/2021

Auteurs iraniens

Marjane SATRAPI

Artiste franco-iranienne d'expression francophone née le 22 novembre 1969 à Rasht (Iran) surtout connue comme auteure de bande dessinée et réalisatrice.

IranPersepolis

L'Association, 2000 à 2003, 15€50/tome

BD autobiographique en noir et blanc en quatre volumes où elle raconte son enfance et sa jeunesse entre l'Iran de la Révolution islamique et l'Europe des années 1980-1990. Adaptée au cinéma sous forme de dessin animé en 2007 primé à Cannes en 2008 et aux Césars en 2008.

IranBroderies

L'Association, 2003

BD en noir et blanc. Thèmes : amour, sexe, femmes iraniennes. Dans les années 80, les « broderies » désignent la reconstruction de l’hymen des femmes avant le mariage. Situation dramatique restituée de manière drôle.

IranPoulet aux prunes

L'Association, 2004

Prix du meilleur album du festival d'Angoulême 2004. BD en noir et blanc. Adaptée au cinéma en prises de vues réelles en 2011.

L'intrigue se déroule en novembre 1958 en Iran. Nasser Ali Khan, grand musicien de son époque (et grand-oncle de l'auteure elle-même), décide de se laisser mourir à la suite de la casse de son târ. En effet, même avec les târs les plus fameux et onéreux, Nasser Ali ne retrouve pas le goût de jouer. La bande dessinée relate les huit jours durant lesquels le musicien se laisse dépérir, baladé entre ses souvenirs, ses fantasmes et ses rencontres.

 

Zoyâ PIRZÂD

Ecrivaine iranienne, née en 1952 à Abadan (Iran). Fille de père iranien d’origine russe et de mère arménienne. Ecrit en persan. Les préoccupations et le langage simples et quotidiens de ses personnages abaissent les frontières de la littérature persane, la rendant ainsi accessible au reste du monde, dans un souci de partage humaniste. Ecriture sobre et simple. « Elle écrit des choses ordinaires de manière extraordinaire. »

iranC’est moi qui éteins les lumières

Zulma, 2013

1er roman décrivant la vie quotidienne d’une famille arménienne d’un milieu aisé très cultivé dans les années 60. Cette vie familiale va être bouleversée par l’arrivée d’une autre famille. Beaucoup d’humour.

iranUn jour avant Pâques

Zulma, 2008

Un jeune garçon et son amie découvrent les joies de l’enfance. Elle est fille de concierge de l’école, musulmane, et lui est arménien. Dans ce petit village, les deux communautés se côtoient en bonne harmonie avec leurs coutumes, leur religion, les histoires d’amour et d’amitié, les crispations anciennes et les aspirations à la liberté.

Pâques c’est la fête des œufs peints, des pensées blanches, des pâtisseries à la fleur d’oranger. Entre passé et présent, Téhéran et le village natal, la vie quotidienne se dessine avec virtuosité, un art précieux du détail et beaucoup de finesse. Ecriture subtile, toute en finesse, très agréable.

iranComme tous les après-midi

Zulma, 2015

Recueil de nouvelles décrivant la vie des femmes iraniennes avec une certaine fatalité. Zoyâ Pirzâd porte un regard incisif sur les pièges de la vie quotidienne.

iranLe goût âpre des kakis

Zulma, 2009

Recueil de nouvelles abordant le thème du mariage et de la relation homme/femme.

 

Négar DJAVADI

Née en Iran en 1969 est une scénariste, réalisatrice et écrivaine iranienne-française. Elle vit et travaille à Paris.

iranDésorientale

Liana Levi, 2016

1er roman, plus ou moins autobiographie, introspectif et historique.

Portrait sur 3 générations d’une famille iranienne en exil en France. Thèmes abordés : l’identité, l’exil, la famille, l’histoire de l’Iran, l’engagement, la ténacité. A l’hôpital Cochin à Paris, Kimiâ, la narratrice attend son tour dans la salle d’attente du service de PMA. « En Iran, cette même salle ressemblerait à un caravansérail débordant de discussion ». C’est sur cette réflexion que le roman commence.

Cette grossesse tant espérée déclenche en Kimiâ le souvenir de son enfance et de ses aïeux. Bien que vivant à Paris depuis 10 ans, elle a du mal à se détacher de son pays natal, de sa culture et de sa famille. Le roman oscille entre le présent dans cette salle d’attente et le passé en Iran dans les années 70.

iranArène

Liana Lévi, 2020

Histoire contemporaine qui se déroule sur quelques jours dans un quartier de l’est de Paris. L’auteur décrit un mélange de population parisienne avec le concentré de leurs problèmes : migrants, émigrés, parisiens de plusieurs générations …

Tout commence par une vidéo, filmée par une jeune fille, d’une policière qui essaye de réveiller un homme sur un trottoir en lui donnant un coup de pied, croyant qu’il dormait. Cette vidéo est diffusée et devient virale. Ce roman contient plusieurs personnages, tous importants, et chacun est mis en scène par un autre. Au fil de l’histoire aucun ne se perd.

Négar Djavadi nous montre avec brio que d’une part, quand les faits sont médiatisés à outrance, scénarisés, cela nous empêche de les voir vraiment, de les analyser, de les comprendre. Et d’autre part, que tout acte entraîne des conséquences prévues ou non, dramatiques ou pas… Bon roman, bien écrit. Lorsqu’on commence sa lecture, on ne s’arrête qu’à la fin.

 

Shahriar MANDANIPOUR

Auteur iranien, né le 15 février 1957 à Chiraz (Iran). L’œuvre de Shahriar Mandanipour a été récompensée en Iran bien que la censure ait interdit la publication de ses romans entre 1992 et 1997. Exilé aux Etats-Unis depuis 2006 où il enseigne à Harvard.

iranEn censurant un roman d’amour iranien

Seuil (cadre vert), 2011

Roman abordant le thème de la censure, de l’amour avec beaucoup d’humour et d’autodérision. A la fois réaliste et fantastique. S'aimer librement en Iran est quasiment impossible. Publier un livre évoquant ce brûlant sujet est interdit. Shahriar Mandanipour rédige sous nos yeux un roman d’amour en faisant apparaître les corrections afin qu’il puisse être accepté et édité.

 

Yassaman MONTAZAMI

Psychologue et écrivaine française née à Téhéran le 5 février 1971. Arrivée en France en 1974, à l'âge de 3 ans. Elle a longtemps travaillé auprès de réfugiés politiques et a enseigné à l'Université Paris VII - Diderot. Elle exerce actuellement dans un cadre hospitalier.

iranLe meilleur des jours

S. Wespieser, 2012

« Karl Marx et mon père avaient un point commun : ils ne travaillèrent jamais pour gagner leur vie. « Les vrais révolutionnaires ne travaillent pas », affirmait mon père. Cet état de fait lui paraissait logique : on ne pouvait œuvrer à l’abolition du salariat et être salarié – c’était incompatible. »

Après la mort de Behrouz (le meilleur des jours en persan), sa fille s’attache à retracer son parcours. Frêle nourrisson non désiré, puis entouré par sa mère d’une attention de tous les instants, Behrouz a grandi en Iran dans une famille bourgeoise athée très aisée, proche du pouvoir. Marié à Zahra, qu’il a courtisée avec tant d’assiduité qu’elle a fini par le choisir parmi tous ses soupirants bien qu’elle ne l’aime pas plus qu’un autre. Venu finir ses études en France, à la Sorbonne à la fin des années 60, il a consacré des décennies à la rédaction d’une thèse, jamais achevée (« De la détermination de l’histoire par la superstructure dans l’œuvre de Karl Marx ») et a vécu toute sa vie des subsides maternels. Behrouz contribue en 1979 à la Révolution d’Iran en faisant de son appartement un lieu d’accueil pour les réfugiés iraniens, sans pour autant apprécier la personnalité de Khomeini.

Facétieux, généreux, lucide et bourré de charme, il fait de sa vie une éternelle comédie. Sa fille, sa complice et sa plus grande admiratrice, dresse ici le portrait attachant de ce père extravagant. Ecrit finement, plein d’affection et d’une certaine nostalgie, ce roman reste assez léger. Il est comme une collection de scènes de la vie de Behrouz, d’instantanés de sa relation avec sa mère, sa femme et surtout sa fille. Les évènements d’Iran restent en filigrane. C’est plutôt un roman familial, agréable à lire.

 

Nazanine HOZAR

Ecrivaine irano-canadienne née à Téhéran en 1978, puis a déménagé au Canada avec sa famille dans son enfance après la révolution iranienne et a grandi à Surrey, en Colombie-Britannique.

iranAria

Stock (La Cosmopolite), 2020

1er roman dédié à sa mère, à l’Iran et à la culture persane qui lui est chère.

Téhéran 1953. Behrouz, humble chauffeur dans l’armée découvre, un jour en rentrant du travail dans les quartiers populaires où il vit, une petite fille aux yeux bleus âgée de seulement quelques jours. Malgré la croyance populaire qui dit que les yeux bleus sont le signe du diable, il décide d’adopter ce bébé avec sa femme Zahra. Il la prénomme Aria qui est en fait un prénom masculin et qui signifie « petit conte chanté ».

Saga sur 3 générations de 1950 à 1980 qui raconte le destin d’Aria et ses proches entremêlé à celui de l’Iran : ¼ de siècle de l’histoire iranienne avec le gouvernement du shah Mohammad Reza Pahlavi jusqu’au retour d’exil de l’ayatollah Khomeini et la naissance de la République Islamique.

Roman facile à lire et très intéressant de part les divers thèmes abordés tels que : l’identité, l’amour, l’amitié, la fidélité envers les personnes et envers ses valeurs, la force de caractère, la culture persane, l’histoire de l’Iran.

 

Saïdeh PAKRAVAN

Saïdeh Pakravan, née en Iran dans une famille francophone, est une auteure franco-américaine. Ecrit des romans, nouvelles et poèmes. Est également critique de film et blogueuse politique.

iranAzadi

Belfond, 2015

1er roman. En persan, Azadi signifie liberté.

Téhéran, juin 2009. Les élections ont été truquées pour que Mahmoud Ahmadinejad reste à la tête du pays. La jeunesse aisée s’empare de la rue et manifeste son mécontentement, avec allégresse, sur la place Azadi. Chaque jour, Raha, étudiante en architecture, et ses amis rejoignent les manifestants. Un vent de liberté semble souffler. Mais Raha est arrêtée puis violée et torturée en prison. Son monde s’écroule et elle essaie de se reconstruire avec, entre autres, le procès contre ses bourreaux.

La diversité des personnages et leurs expériences donne une vision éclairée de la société iranienne. Le courage et la volonté de Raha donnent une lueur d’espoir portée par cette jeunesse enthousiaste. Pour Saïdeh Pakravan, l’Iran est certes « un monde irrationnel, un monde aux contours incertains », mais il y règne sous la beauté des lieux « un sentiment d’éternité, de poésie, de spiritualité ».

 

Omar KHAYAM

Né en 1048 (?) à Nichapur en Perse (actuel Iran) mort en 1113 est un poète, philosophe, mathématicien et astronome persan. Ses poèmes sont principalement écrits en persan alors que ses traités scientifiques le sont en arabe.

Quelques citations :

« Sois heureux un instant, cet instant c’est ta vie. »

« Hier étant révolu, ne l'évoque plus !

Ne te lamente pas, non plus, à propos d'un demain pas encore venu !

Ne te fonde ni sur le passé, ni sur le futur :

Vis joyeusement l'instant présent, ne gaspille point tes jours ! »

« La nuit n'est peut-être que la paupière du jour. »

« Le paradis et l'enfer sont en toi. »

« Boire du vin et étreindre la beauté

Vaut mieux que l’hypocrisie du dévot ;

Si l’amoureux et si l’ivrogne sont voués à l’Enfer,

Personne, alors, ne verra la face du Ciel. »

 

DIVERS

Love story à l'iranienne

de Jane Deuxard et Zac Deloupy

Une bande dessinée de reportage écrite par Jane Deuxard et dessinée par Zac Deloupy. L'ouvrage recueille des témoignages d'Iraniens au début du XXIe siècle : leurs espoirs, leurs questions, leurs craintes et leurs frustrations face à la société. Beaucoup de ces dialogues portent sur les relations amoureuses et familiales compliquées des interlocuteurs. Prix France Info de la bande dessinée d'actualité et de reportage.

Compte-rendu rédigé par Valérie B.

14:14 Publié dans Bouillon de lecture | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : iran