Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

13/03/2018

Rencontre sur le pouce

Le programme de vendredi soir était bien chargé, mais une cinquantaine de lecteurs a pris le temps d'une rencontre avec Olivier Courtois, journaliste et co-auteur (texte) de la bande dessinée La France sur le pouce.

prix des lecteurs, rencontre d'auteur, bande dessinée

Olivier Courtois présente ses 3 mois d'autostop en une BD qui tient du carnet de route et du portrait de la diversité française, en une trentaine de tableaux. Au volant, à côté de quelqu'un qui sait les écouter, les conducteurs se taisent parfois, mais  souvent se racontent jusque dans leur vérité intime.prix des lecteurs,rencontre d'auteur,bande dessinée

Aux questions sur sa sécurité, Olivier répond par le portrait d'une France bienveillante. Les dessins de Phicil ont su s'écarter des heures passées en voiture pour présenter aussi bien des portraits que des planches de paysages, ou des extrapolations à partir du récit des conducteurs.

 

28/02/2018

Sur le pouce

Première étape du prix M.O.T.S

Rencontre avec Olivier Courtois

La France sur le pouce

bande dessinée, prix des lecteurs

01/02/2018

Prix M.O.T.S.

Après plusieurs mois de lectures intensives et de débats au sein du comité de sélection composé de bibliothécaires professionnelles et de bénévoles dévoreuses de livres,  la sélection 2018 du prix des lecteurs M.O.T.S.  des  4 Villages (Messimy, Orliénas, Thurins et Soucieu) a été révélée le samedi 27 janvier à la médiathèque de Thurins devant une assistance très attentive à la présentation des divers titres.

prix des lecteurs

Comme tous les ans, ce sont  5 romans et 6 BD qui sont proposés à la lecture jusque fin juin à tous les usagers désireux de s’impliquer dans le vote. Personne n’est obligé de tout lire puisqu'un système de notation des ouvrages est pratiqué : une moyenne des points est en effet réalisée à terme pour déterminer les lauréats.

 

Cette année, le comité de sélection a choisi de mettre à l'honneur des premiers romans, et des premières bandes Dessinées "ou presque" (premières collaborations ou réalisations de début de carrière).

 

Ont donc été retenus, pour les romans :

Fils du feu de Guy Boley chez Grasset
Les fils conducteurs de Guillaume Poix chez Verticales
Une histoire des abeilles de Maja Lunde, Presses de la Cité
Onze ans
de Jean-Baptiste Aubert chez Christophe Lucquin éditeur
La Petite fille et le monde secret
de Maren Uthaug chez Actes Sud

 

Pour les B.D. :

L' Aimant de Lucas Harari chez Sarbacane
L'Appel
de Laurent Galandon et Dominique Mermoux chez Glénat
Ces jours qui disparaissen​t
de Timothé Le Boucher chez Glénat
La Différence invisible 
de Julie Dachez et Mademoiselle Caroline chez Delcourt
La France sur le pouce
d'Olivier Courtois chez Dargaud
La Saga de Grimr
de Jérémie Moreau chez Delcourt

 

Durant les cinq mois de ce marathon lecture, nous prendrons deux pauses en compagnie d'auteurs de la sélection :

Le vendredi 9 mars à 18h30, rencontre avec Olivier Courtois à la Bibliothèque de Soucieu
Le samedi 5 mai à 14h30, rencontre avec Jean-Baptiste Aubert à la Médiathèque de Messimy

 

C'est le vendredi 6 juillet à 18h30 qu'aura lieu la proclamation des résultats à la Médiathèque d'Orliénas.

D'ici là, pour agrémenter les pauses dans la découverte de toutes ces merveilles, on pourra profiter d'une playlist musicale sur le thème des débuts, premières fois et commencements constituée par la médiathèque de Messimy !

 

23/11/2017

Apéro BD

bande dessinée

bande dessinée

Dès le décor, le ton était donné pour notre soirée apéro-BD.bande dessinée

Le speed-booking était une première ... tout le monde s'est pris au jeu dans une ambiance bon enfant!

 bande dessinée

 bande dessinée

 bande dessinée

 bande dessinée

La gentillesse et le coup de crayon de Ben ont fait "mouche" ! Il a enchaîné les dédicaces non-stop devant un public conquis par ses dessins :

 bande dessinée

 bande dessinéeEt oui, c'était bien un "apéro BD" !!! ... la preuve : bande dessinée

voilà ! une  belle atmosphère qui colle à l'esprit du festival de la Bulle d'Or.

Thierry Ducroix et Aline Gauthier

10:12 Publié dans Animation | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : bande dessinée

15/10/2017

Apéro BD

bande dessinée

18h30   Speed-booking

cours échanges en tête à tête, par périodes de 2 mn

l'art du speed-dating pour le livre : vous ne viendrez pas trouver l'âme sœur mais votre prochaine lecture ! …ou persuader les autres de lire votre BD préférée 

 

19h   Benjamin Jurdic

Discussion et dédicace   

Les Bds de Ben Jurdic : Les Rues de Lyon (La bataille des Tard Venus / La Fanny) et Zoé Babysitter

 

Apéro garni

 ~Gratuit et ouvert à tous~

Informations et programme complet du festival de la Bulle d'or, les 18-19 novembre à Brignais.

09:09 Publié dans Animation | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : bande dessinée

13/06/2017

Prix M.O.T.S. des 4 villages 2017 : les résultats !

Vendredi 9 juin, en salle du Conseil de Messimy, le palmarès du prix des lecteurs M.O.T.S. 2017 a été dévoilé devant un public de près d’une quarantaine d’auditeurs. Ce sont, au total, environ 150 participants répartis sur Messimy, Orliénas, Thurins, et Soucieu-en-Jarrest qui ont lu la sélection constituée de 5 romans et 6 BD. 104 lecteurs ont participé au vote.

La soirée a été lancée par Madame Catherine Di Folco, sénateur-maire de Messimy, en présence d’élus des autres communes. De vivants échanges autour des titres du prix ont suivi, permettant encore une fois de faire le constat d’une grande richesse dans les approches des textes. Le fil rouge du voyage sur les cinq continents qui a avait été retenu par les bibliothécaires pour orienter le choix des ouvrages a été fort apprécié, beaucoup de lecteurs ont aimé voyager à travers les livres sélectionnés.

prix des lecteurs, bande dessinée, roman prix des lecteurs, bande dessinée, roman

Ont donc remporté le prix cette année :
ÉtuŋwAŋ : Celui-Qui-Regarde de Thierry Murat, chez Futuropolis pour la catégorie BD
La Mort de Mitali Dotto de Anirban Bose, publié au Mercure de France, pour la catégorie roman

Un buffet en plein air a clôt la rencontre et a permis aux lecteurs de poursuivre les discussions autour des ouvrages et de signifier aussi leur volonté de repartir pour la découverte d’une nouvelle sélection en 2018. De la lecture en perspective cet été pour les bibliothécaires... et pour tous les lecteurs qui voudront bien participer aux suggestions de livres !

07/06/2016

Prix M.O.T.S, les résultats !

C’est ce vendredi 3 juin, à la médiathèque de Thurins, qu’a été révélé le palmarès du prix des lecteurs M.O.T.S. des 4 villages. Ce sont, au total, 100 lecteurs répartis sur les quatre communes participantes, qui ont lu la sélection constituée de 5 romans et 6 BD présentée en novembre dernier.

La soirée a été lancée par Madame Chantal Kramp, adjointe à la culture à Thurins, en présence d’élus d’Orliénas, Messimy et Soucieu-en-Jarrest et d’un public composé d’une cinquantaine de lecteurs. Après un temps d’échanges et de partages nourris autour des titres du prix qui a permis de prendre la mesure de la richesse des approches face à un même ouvrage, le classement a été révélé par les quatre bibliothécaires qui ont commenté les résultats obtenus dans leur médiathèque.

prix des lecteurs

Cette édition 2016 du prix a donc mis à l’honneur L’Orangeraie de Larry Tremblay, éd. La Table ronde, pour la catégorie roman et Un certain Cervantès de Christian Lax, éd. Futuropolis  pour la catégorie BD.

prix des lecteurs prix des lecteurs

Un temps convivial autour d’un buffet a suivi l’annonce des résultats, pendant lequel les discussions enthousiastes et animées se sont poursuivies.

Karine

01/02/2016

Bouillon de lecture BD

Le bouillon, c’est aussi l’occasion de lire des genres auxquels on n’est pas habitué. J’ai trouvé les deux bandes-dessinées suivantes intéressantes, mais –par goût personnel- j’aurais préféré lire ces histoires dans des romans.

bande dessinée

 

Des maux pour le dire
Yves LACROIX, ill. LAX
Vent d’Ouest, 1995, 13.90€


Yves, handicapé de naissance, a besoin des auxiliaires de vie, mais ils ne sont pas tous « super ». Le meilleur d’entre eux, Mehdi, devient l’ami de Yves, mail il disparaît, enlevé par des ennemis de son père, qui le torturent. Il est soigné à l’hôpital, puis s’enfuit. Yves voyage jusqu’au cœur de l’Afrique pour tenter de le retrouver.
Au cours de ce voyage, Yves affronte des péripéties multiples, des gens qui l’aident, d’autres qui sont indifférents. Les dessins sont parlants.

bande dessinée

 

La dame de Damas
Jean-Pierre FILIU,
Ill. Cyrille POMES
Futuropolis, 2015, 18€

 


« La dame de Damas s’est levée ce matin
Liberté dans les cœurs, aube à portée de main
Cette dame je la chante, c’est la Révolution.
Sur les murs de Syrie j’écris partout son nom. »
Depuis fin 2010 jusqu’en août 2013 sont décrits les manifestations pacifiques contre Bachar el-Assad, la répression terrible, les bombardements, les armes chimiques… Le héros essaie de communiquer à l’ONU les crimes du dictateur mais personne ne l’écoute. A Doraya, quartier de la banlieue sud-ouest de Damas, les habitants tentent de survivre à la guerre civile, et d’aimer.
Une histoire d’amour contrarié, les bombardements et la « mort blanche » qui frappe la capitale syrienne,… tout est trop triste ! Les dessins sont expressifs.

Georgette

Le tirailleur

Prepub-LeTirailleur-150px.jpg

 

Le tirailleur

Alain Bujak et Piero Macola

Futuropolis, 120p.

Alain Bujak a rencontré Abdesslem. A l’époque de leur rencontre cela faisait plus de 6 ans, à l’âge de 80 ans, qu’Abdesslem vivait dans un logement social loin de sa famille pour pouvoir toucher sa pension en tant qu’ancien tirailleur marocain. Dans sa petite pièce qui lui sert de logement à Dreux il se livre alors au reporter-photographe. Il lui raconte comment en 1939, alors qu’il n’était qu’un petit berger de la campagne profonde du Maroc, il s’est fait embrigader de force dans l’armée française. Il vit la seconde guerre mondiale comme tirailleur pendant 4 ans sans avoir pu dire au revoir à sa famille. Finalement après la guerre il décide de rester et de combattre en Indochine pour ne revoir sa famille que de longues années plus tard.

BD en forme de reportage. On passe du moment présent où Alain Bujak interroge Abdesslem aux moments passés pendant la guerre. BD pratiquement documentaire, elle est augmentée à la fin par un reportage photo « Voyage chez Abdesslem ». Passant 9 mois sur 12 en France seul pour toucher une misérable pension, Abdesslem décide finalement de rentrer définitivement au pays pour vivre ses dernières années en compagnie de sa famille. Ce reportage le montre dans son pays parmi les siens.

Belle histoire de vie édifiante et tragique mais aussi critique des conditions de traitement par l’armée française qui considérait ces militaires marocains comme des « indigènes », leur imposant des traitements différents de celui des français. Et en les récompensant à peine avec une pension ridicule. Dénonciation d’une armée française qui n’aura eu aucune reconnaissance pour ces hommes qui ont combattus dans ses rangs, lui donnant leur vie.

Récit du vieil homme poignant et touchant. En contradiction, les illustrations sont douces et pastels par contre très réalistes. Des passages entiers sont sans texte, laissant le lecteur seul face à des planches entières d’illustrations splendides.

Plus qu'une bande dessinée, c’est un documentaire et un témoignage poignant que nous offre ici le duo Bujak/Macola.

Abdesslem à Bujak: "Qu'est-ce que tu veux savoir mon fils ?"

Céline

16/01/2016

ce n'est pas toi que j'attendais

bande dessinée

 

Ce n’est pas toi que j’attendais

Fabien Toulmé

Delcourt, 2014

J'ai lu avec plaisir cette BD autobiographique. L'auteur raconte la venue au monde de sa deuxième fille Julia dont la trisomie 21 n'a pas été détectée. Cette naissance est un bouleversement énorme pour le papa qui ne comprend pas ce qui leur arrive. Il a du mal à regarder sa fille, ne peut pas la prendre dans ses bras. Elle doit être opérée du coeur, l'intervention se déroule très bien . La maman assume et aime Julia, elle essaie d'aider son mari à entrer en relation avec leur seconde fille. Ils découvrent la réalité de la maladie et ses différentes facettes avec le soutien du milieu médical et la rencontre d'enfants atteints du même handicap et de leurs familles. Finalement ce papa accepte et aime Julia: " Ce n'est pas toi que j'attendais mais je suis content que tu sois là".

Cette BD n'est pas du tout larmoyante, des pointes d'humour. Il fait réfléchir sur le problème du handicap. De plus, elle est agréable à lire, avec des dessins et textes clairs, des chapitres de différentes couleurs.

En fin d'ouvrage, des photos de Julia et de son papa. L'auteur est né en 1980 à Orléans.

Ginette