Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

20/07/2014

Le legs d'Adam

 

 

roman étranger,allemagne,nazismeLe legs d’Adam

Astrid Rosenfeld

Gallimard (du monde entier), 2014

Traduit de l’allemand “Adams Erbe” par Bernard Lortholary

Edward Cohen grandit dans l’appartement familial de Berlin, où le grenier, qui a toujours été le repaire d’un aïeul, abrite  son grand-père. Moses, vieillissant, est de plus en plus troublé par la ressemblance d’Edward avec son frère Adam, disparu pendant la deuxième guerre mondiale en emportant les économies familiales rassemblées pour que la famille puisse émigrer à l’abri de la folie nazie.

Tiraillé entre les adultes, très différents, qui l’ont vu grandir, Edward ne sait comment orienter sa vie, jusqu’à ce que le journal de son grand-oncle Adam parvienne entre ses mains, lui révélant la vie et les choix de cet homme -qui lui ressemblait peut-être aussi par son caractère.  Adam était un rêveur, élevé par son excentrique grand-mère Edda Klingmann, qui lui avait appris à n’avoir peur de rien, pas même des allemands nazis. Une seule rencontre avait changé  le cours de son existence et donné un sens à sa vie.

Ce roman évoque les heures sombres du nazisme, et quelques actes anonymes et humbles de résistance, mais avant tout la puissance de l’amour et des rêves.

Aline

21/01/2013

Miss Peregrine et les enfants particuliers

Miss Peregrine et les enfants particuliersfantastique,nazisme,différence

 

Ransom Riggs, traduit de l'américain par Sidonie Van den Dries

 

Bayard jeunesse, mai 2012, 14.50 €

 

Après avoir appelé son petit-fils à l'aide dans ce qui ressemblait à un délire paranoïaque, le grand-père de Jacob est mort dans des circonstances étranges. Jacob l'a trouvé agonisant au fond d'un bois, portant de profondes marques de griffes, et il a à peine eu le temps de recueillir ses dernières paroles avant de fuir à son tour devant un monstre… invisible pour les autres.

 

Sous le choc, hanté de terribles cauchemars, Jacob est encouragé par son psychologue à tenter de comprendre le dernier message de son grand-père, et à se rendre au Pays de Galles, dans l'orphelinat extraordinaire où celui-ci a grandi. Et si les récits de monstres et d'enfants particuliers dont le régalait son grand-père lorsqu'il était enfant n'étaient ni des délires, ni des mensonges… ? Et si sa mort atroce s'expliquait par son enfance ?

 

Récit émouvant et original, qui oscille entre l'année 1940 et l'époque actuelle. C'est une sorte de conte fantastique, certes, mais aussi un livre qui fait réfléchir sur la sécurité et l'enfermement, les persécutions contre les juifs, le devoir d'agir,…

 

Les illustrations, d'anciennes photos sépia de personnages étranges, contribuent à mettre le lecteur dans l'ambiance. Le héros est un adolescent réfléchi, plein de bonne volonté. Il est entouré de nombreux personnages attachants, qui possèdent une certaine profondeur, et dont la différence fait le charme et la force.

 

 

Pour la suite : le tome 2 devrait paraître en anglais au printemps 2013. Et Tim Burton aurait acquis les droits cinématographiques de ce roman, dont l'univers semble fait pour lui !