Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

20/07/2021

Sous un ciel d'or

roman ado,amour,années folles

 

Sous un ciel d’or

Laura Wood

Pocket Jeunesse, 2021, 378 p., 18€50

 

Années 1920, dans les Cornouailles. La jeune Lou vit au sein d’une famille unie et sympathique, dans une ferme prospère. Passionnée de lecture, écrivant elle-même à ses heures, elle trouve son espace de rêve dans la maison de l’île, belle demeure  abandonnée depuis des années par ses riches propriétaires.

Lorsque les Cardew réinvestissent l’île pour un été de fêtes et d’excès, Lou, fascinée par la famille et ses prestigieux invités, se prend à rêver d’une vie qui lui semble tellement plus stimulante et pétillante. Mais la clique des citadins fortunés lui trouve-t-elle d’autres attraits que celui de la nouveauté et de la candeur ?

Un roman agréable et facile à lire, situé dans les années folles, à l’aube de nouvelles perspectives pour les femmes, qui peuvent s’imaginer un autre destin que le mariage et la famille. Ce qui ne les empêche pas de rêver du grand amour.

Merci à Marie de l'Agence ComJ, et aux éditions Pocket Jeunesse, pour l'envoi de ce roman 
Aline

 

28/06/2021

Burn

roman ado, fantasy

Burn

Patrick NESS

Pocket Jeunesse (PKJ), octobre 2020, 398 p., 18€90

 

En 1957, dans la petite ville de Frome, aux États-Unis, Sarah est l’objet de brimades en tant que métisse, et son ami Jason –américain d’origine japonaise- plus encore ! Pour tenter de maintenir leur ferme à flot, le  père de Sarah doit se résoudre à embaucher un dragon (et un bleu, de l’espèce de la pire réputation). Sarah est censée se méfier de « La bête », pourtant Kazimir le dragon semble la protéger.

Selon le dragon bleu, Sarah serait la clé d'une prophétie au cœur des conflits entre humains et dragons, et l'avenir du monde entier serait en jeu. De son côté, Malcolm, jeune assassin élevé dans une secte d’adorateurs des dragons, est en route pour Frome pour accomplir la prophétie à sa façon… si le FBI qui le poursuit ne le tue pas avant.

L’originalité de Patrick Ness est de faire coexister un récit de fantasy avec la société américaine des années 1950, avec ses tensions raciales et homophobes, la guerre froide avec la Russie, et les premiers pas de la conquête de l’espace.

L'aventure est prenante, pleine d’action et de retournements, mais trop rapide pour développer les personnalités des protagonistes. Après un début assez détaillé, le récit s'emballe pour finir en un seul tome, et déterminer l'avenir des mondes en une scène finale enlevée.

Aline

21/06/2021

Soleil jusqu'à la fin

soleil-jusqu-a-la-fin-600x.jpg

 

Soleil jusqu'à la fin

Mélanie Georgelin

Sarbacane (Exprim'), 2021, 208 p., 16€

 

La vie d’Amaya bascule le jour où les gendarmes la trouvent près du corps de sa mère, morte de chagrin après le départ du père pour une autre femme.

La jeune fille de douze ans est alors envoyée dans une Maison d’Enfants à Caractère Social, puisque sa tante ne peut pas l’accueillir chez elle, faute de moyens. Dans ses bagages, elle emporte la robe flamenco de sa maman, sa poupée Soledad à qui elle confie tout et son courage, immense.  Aux Coucous, elle fera la rencontre d’autres enfants que la vie a cabossés. Directeur, éducateurs, psychologue vont tenter de l’apprivoiser, mais ils ne sauront pas la protéger du pire.

C’est auprès de Madeleine et Pierrot, quelque part dans un refuge perdu dans le Vercors qu’Amaya va rassembler les petits morceaux d’elle-même et se reconstruire.

Bouleversant, poignant, sensible et tellement intelligent ! L’écriture de Mélanie Georgelin est belle, faussement légère. Elle parle de la vie, de la mort, des évènements qui parachutent les enfants dans le monde des adultes, bien avant l’heure.

Amaya interpelle le lecteur en le nommant Albert. Elle le positionne en témoin de chaque fêlure comme pour lui dire "Tu vois, la vie, elle fait ça aussi…" Certains chapitres nous proposent de voyager dans le monde des adultes pour compléter ce prisme sensible sur les différents aspects de l’aide sociale à l’enfance.

Il y a tellement d’humanité dans ce livre que l’on en sort grandi. Retourné, épluché, lessivé, mais grandi. Une belle leçon de résilience ! Dès 13 ans

Lissy

18:27 Publié dans Livres pour ados | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : roman ado

09/09/2020

Quand le spectacle a le goût du sang

roman ado, dystopie, critique des lecteurs

 

Show Stopper

Hayley BARKER

Bayard, 2019, 17€90

Traduit de l'anglais par Laurence Bouvard

 

On suit dans l’histoire Hoshiko et Ben, évoluant des deux côtés du Cirque de l’horreur. Ben en tant que spectateur, qui n’a qu’à se délecter de la mort des artistes, et Hoshiko, la funambule qui doit faire son numéro -à la fin potentiellement mortel.

Mais Ben tombe sous le charme d’Hoshiko, et, pour simplifier, veut l’aider. Elle, Hoshiko, veut que ses « proches » survivent à l’enfer qui se déchaînera, suite à la rencontre des deux protagonistes.

Ce livre contient son lot de personnages attachants, ainsi que d’inhumanité, d’horreur et de mort (parfois violente), mais aussi de petites joies et d’espoir, le tout écrit de façon à ce qu’une fois commencé on ne lâche plus le livre !

Excellent ouvrage. J’ai bien aimé ce livre et le recommande, mais peut-être pas aux enfants trop jeunes. D'ailleurs il est rangé au rayon ados.

Valentine P.

08/06/2020

Soeurs de sang

roman ado, fantasyL'envol du Phénix

Sœurs de sang, tome 1

Nicki PAU PRETO

Lumen, 2020, 724 p., 16€

Traduit de l’anglais (canadien) Crown of Feathers par Julie Lafon et Céline Morzelle

 

Autrefois, de puissantes reines défendaient leur royaume sur le dos de fantastiques créatures, phénix capables de s’embraser et de cracher des flammes. Mais ces temps sont révolus, et les animages, qu’ils soient capables de d’imprégner des phénix ou juste de communiquer avec les animaux, sont désormais traqués.

Véronyka et sa grande sœur Val ont grandi dans la clandestinité, survivant depuis des années de chasse et de rapine. Elles pourraient retrouver leur dignité, si les deux œufs de phénix qu’elles ont découvert se décidaient à éclore. Encore faudrait-il que les oiseaux de feu les choisissent, et qu’elles sachent les élever. Or le seul groupe de dresseurs de phénix qui résiste encore dans les montagnes refuse d’entraîner les femmes.

La relation complexe entre les deux sœurs est au cœur du récit, autant que leur ténacité, et leur volonté de devenir dresseuses de phénix.

Véronyka est narratrice principale, même si d’autres personnages gagnent de l’épaisseur en prenant tour à tour la parole : Sev, enrôlé de force dans l’armée, qui cache de son mieux sa  nature d’animage ; Tristan, dresseur de talent dont tous les efforts semblent néanmoins insuffisants par rapport aux attentes de son père ; et enfin, la terrible Val !

Dans la lignée d’Eragon, (ou en version adulte, des Cavaliers de Pern ou Game of Thrones), un roman d’Heroic Fantasy pour ados, fluide et agréable à lire. Les dragons sont remplacés par des phénix, mais l’idée reste la même. Le tome 2 de la trilogie est annoncé en 2020.

Aline

08/03/2020

L'Estrange Malaventure de Mirella

conte, roman ado

 

L’Estrange Malaventure de Mirella

Flore VESCO

Ecole des Loisirs (Medium +), avril 2019, 215 p., 15€50

 

Où l’on se passionnera pour les aventures de Mirella la porteuse d’eau, en la bourgade fort peu démocratique de Hamelin. Le conte des frères Grimm est évoqué, et soutient l’imagination du lecteur. Cependant l’histoire alternative inventée par Flore Vesco est d’une portée plus large, et s’intéresse à toute la structure de la société aux inégalités criantes.

Porter l’eau est le travail obligatoire assigné aux enfants trouvés pendant 10 ans (s’ils y suvivent). En tant que fille, Mirella se trouve tout en bas de l’échelle –juste avant les enfants orphelins et les lépreux. Jeune pucelle harcelée, travailleuse infatigable, solidaire de tous les opprimés, Mirella est surtout inventrice de chansons bien troussées, puissamment évocatrices, qui aident à vivre.

Le récit est plaisamment rythmé, dans une ambiance moyen-âgeuse assurée tant par les pittoresques descriptions que par le vocabulaire soigneusement daté. Flore Vesco ne prend pas ses lecteurs par la facilité, et propose une écriture ambitieuse, travaillée, comme dans son roman « De cape et de mots » (2015) –que nous avions aussi beaucoup aimé !

Aline

26/02/2020

Envole-moi

roman ado, roman d'amour, handicap

 

Envole-moi

Annelise HEURTIER

Casterman, 2017, 363 p., 12.90€

 

Swann, lycéen passionné de musique et de guitare, participe à un vide-grenier pour gagner les 200€ manquants pour acheter LA guitare Gibson de ses rêves. C’est là que sa vie s’envole, avec la rencontre qui le fait passer de sympathique jeune charmeur à amoureux fou. Je n’en dis pas plus pour laisser aux lecteurs le plaisir de la découverte.

Simplement, sachez que c’est  une touchante histoire d’amour, écrite avec justesse, qui pousse à grandir vers une relation profonde, engagée, et à ignorer le regard des rabat-joie.

Ce roman ado est plein de tendresse, avec des personnages majoritairement positifs, et parcouru de musique et de poésie.  Il se dévore –facilement- d’une seule traite, avec émotion.

 

Hier, le vent du soir, dont le souffle caresse,

Nous apportait l'odeur des fleurs qui s'ouvrent tard ;

La nuit tombait ; l'oiseau dormait dans l'ombre épaisse.

Le printemps embaumait, moins que votre jeunesse ;

Les astres rayonnaient, moins que votre regard.

 

Moi, je parlais tout bas. C'est l'heure solennelle

Où l'âme aime à chanter son hymne le plus doux.

Voyant la nuit si pure et vous voyant si belle,

J'ai dit aux astres d'or : Versez le ciel sur elle !

Et j'ai dit à vos yeux : Versez l'amour sur nous !

 

                   Victor Hugo (Contemplations)

17/11/2018

Bouillon de jeunesse

roman jeunesse, roman adoLa fille qui n’existait pas

Natalie C. ANDERSON

Pocket jeunesse, 2018

L’auteur a travaillé une dizaine d’années dans l’humanitaire en Afrique, ce qui constitue le matériau du roman. Du Kenya au Congo : une jeune fille de 15 ans, seule et orpheline, vit dans la rue sous l’emprise d’un gang. Volontaire et possédant une grande force de caractère, elle pense avoir échappé au sort réservé aux filles dans ces bandes. Futée et agile, elle sert de pickpocket, v ole des fichiers. Sa quête de vengeance (venger l’assassinat de sa mère) évolue en quête des origines. A partir de 15 ans.

 

roman jeunesse, roman adoRhizome

Nadia COSTE

Seuil jeunesse, 2018

En 2081, les côtes étant submergées, les humains occupent des skycities, villes toutes en hauteur, avec des murs végétaux pour purifier l’air. Les dirigeants se trouvent dans les hauteurs, tandis que certaines populations sont cantonnées dans les bas-fonds pour cultiver. Un jeune botaniste découvre que les plantes communiquent entre elles, et peuvent même communiquer avec lui… en le colonisant. Sujets : nourrir la planète, qualité de l’air, manque de place. A partir de 13 ans.

 

roman jeunesse, roman adoJefferson

Jean-Claude MOURLEVAT

Gallimard jeunesse, 2018

Jefferson le hérisson, accusé de l’assassinat de son coiffeur « Définitifs », enquête pour trouver le coupable. Au-delà de l’enquête, ce roman parle aussi d’amitié et de solidarité, et des rapports entre humains et animaux. Toujours la qualité d’écriture de Jean-Claude Mourlevat, une valeur sûre en littérature jeunesse !  A partir de 9 ans.

 

roman jeunesse, roman adoLe mot d’Abel

Véronique PETIT

Rageot, 2018

Le monde d’Abel est analogue au nôtre, à ceci près que chaque personne reçoit vers la fin de son enfance la révélation d’un mot, personnel, intime, qui le définit et détermine sa vie. Abel a la hantise de ne pas recevoir son mot, d’en recevoir un qui lui semblerait insignifiant, ou pire, de recevoir un mot négatif, qui conditionnerait sa vie entière. Sujets : détermination versus choix personnels, influence du groupe. A partir de 11 ans. Prix Gulli 2018 du roman jeunesse.

 

roman jeunesse, roman adoInterfeel

Antonin ATGER

Pocket jeunesse, 2018

Dans un monde futuriste où les réseaux sociaux prennent le pouvoir, Interfeel permet de partager ses émotions, d’être toujours en contact avec les autres grâce à une puce et une opale. Quelques personnes restent hors réseau et luttent contre le totalitarisme du système. Premier roman très réussi, par un jeune auteur de la région à suivre ! A partir de 15 ans.

 

roman jeunesse, roman adoFake, fake, fake

Zoé BECK

Milan, 2016

de son vrai nom Henrike Heiland, est une écrivaine , éditeur et traductrice allemande

Un prénom pourri, des pieds taille 49, pas d’amis…  Edvard, ado en fin de collège, surveille l’apparition tardive de sa puberté et se morfond d’amour pour une fille qui l’ignore. Sur un blog, il se crée un avatar parfait.  Quand la belle Constance mord à l’hameçon, ça devient compliqué...  Assez comique.

 

roman jeunesse, roman adoDans la lumière de l’aube

Julien PIGNARD

Edition du Poutan, 2018

Lyon. Quatre amis d’enfance, arrivés à la trentaine, se retrouvent autour de l’un d’eux, de retour après 2 ans d’absence, et qui a besoin de leur aide. Redémarrage de leur amitié et de leur amitié et de leur vie. Belles descriptions de Lyon. Roman à 4 voix, au style moyen. Sujet : amitié. Pour jeunes adultes.

 

roman jeunesse, roman adoGeorge

Alex GINO

Ecole des Loisirs, 2017

Quand la maîtresse propose de jouer une pièce de théâtre à l’école, George veut à tout prix interpréter le personnage de Charlotte.  Ainsi, tout le monde comprendra enfin qui elle est. Car George (ou plutôt Melissa, comme elle se surnomme) le sait : elle est une fille, bien que tout lui rappelle au quotidien qu’elle est un garçon. Même si ce n’est pas de la façon qu’elle espérait, cette pièce de théâtre va lui permettre de prendre confiance en elle, d’évoluer et de s’imposer. Ce roman aborde avec délicatesse le sujet délicat de la transidentité chez les enfants. A partir de 10 ans.

 

roman jeunesse, roman adoChair à ballon

Alain DEVALPO

Gründ, 2012

Histoire basée sur les faits réels, ce roman ado traite des jeunes noirs africains cibles d’arnaqueurs dans le monde du football. Une belle leçon de vie et d’humilité au travers de l’histoire de Kaci, Sénégalais, l’une des victimes d’un escroc blanc.

08/10/2018

Bouillon de rentrée littéraire... mais pas que !

roman,roman étranger,roman ado4 3 2 1

Paul AUSTER

Actes Sud, 2018

Selon la légende familiale, le grand-père Isaac Reznikoff quitta un jour à pied sa ville natale de Minsk avec 100 roubles cousus dans la doublure de sa veste, eut moultes aventures avant d’arriver enfin aux Etats Unis, où il fut rebaptisé Ferguson à Ellis Island. A partir de là, l’auteur invente 4 trajectoires pour le même personnage… dont le destin change en fonction de son environnement et de l’influence des évènements. Au travers de ces 4 variations biographiques, l’auteur retrace l’histoire des Etats-Unis.  Ambitieux et intéressant.

 

roman,roman étranger,roman adoKhalil

Yasmina KHADRA

Julliard, 2018

Récit d’un jeune de Molenbeek radicalisé, venu à Paris en 2015 pour semer la terreur. Yasmina Khadra propose une approche psychologique du sujet en se mettant dans la tête d’un kamikaze. Ses rapports aux autres, à la mère de cet ami… Dérangeant et captivant, du grand Khadra !

 

roman,roman étranger,roman adoUn monde à portée de main

Maylis de KERANGAL

Verticales, 2018

Une jeune fille, indécise sur son avenir après le bac, s’inscrit dans une école de copiste. S’ensuivent ses années d’école, puis ses travaux à Rome à Cinecita, dans la grotte de Lascaux,… Maylis de Kerangal nous offre une plongée détaillée dans la peinture et le métier de peintre en décors. A son habitude, son roman est extrêmement documenté et précis. Vous ne regarderez plus les fresques de la même façon !

 

roman,roman étranger,roman adoMille petits riens

Jody PICOULT

Traduit de l’américain « Small Great Things » par Marie Chabin

Actes Sud, 2018

Plaçant son récit dans les Etats Unis d’aujourd’hui, l’auteur raconte la communauté blanche bien-pensante, et les pensées de ceux qui ne se croient pas racistes – pas si claires vis-à-vis des noirs. Alternant entre trois personnages, le roman en suit l’évolution : une sage-femme noire professionnelle et appréciée ; un suprématiste blanc qui refuse qu’une soignante noire s’occupe de son bébé ; une avocate blanche. Facile à lire.

 

roman,roman étranger,roman adoChanger l’eau des fleurs

Valérie PERRIN

Albin Michel, 2018

Violette Toussaint vient de l’assistance publique. Elle a été garde-barrière, puis gardienne de cimetière, chargée de l’entretien des tombes et de l’accueil des familles. Une leçon de courage et de résilience, avec des personnages tout simples mais très bien racontés. (Par l’auteur de Les oubliés du dimanche, qui se passait en maison de retraite).

 

roman,roman étranger,roman adoLes meilleurs amis du monde

Gilly MacMILLAN

Les Escales, 2018

Noah et Abdi sont amis depuis l’enfance, bien qu’issus de milieux différents : Noah vient d’une bonne famille BCBG anglaise, tandis qu’Abdi est réfugié Somalien. Lorsque le corps de Noah est repêché dans un canal de Bristol, Abdi est soupçonné, mais il ne peut (ou ne veut) rien dire. On voit progresser deux familles qui n’ont rien en commun dans leur recherche de vérité. Très bien écrit.

 

roman,roman étranger,roman adoLe magasin jaune

Marc TREVIDIC

J.C. Lattes, 2018

En 1929, un jeune couple ouvre une boutique de jouets dans le quartier de Pigalle. Repeint d’un jaune éclatant, le magasin est rayonnant, et propose de beaux jouets du Jura. La petite fille du couple devient la mascotte du quartier. Vie du quartier avec ses hauts et ses bas jusqu’après la guerre.

 

roman,roman étranger,roman adoLe peintre d'aquarelles

Michel TREMBLAY

Actes Sud, 2018

Marcel a passé plus de 50 ans dans un hôpital psychiatrique au fond des Laurentides. Depuis des années, il peint à l'aquarelle, sur les conseils de son médecin : les montagnes menaçantes qui l'entourent, mais aussi la mer, qu'il n'a jamais vue. Le roman est son passage à l'écriture, dans un essai de journal intime. Il y écrit de très belles pages sur la peinture, de la préparation du papier à la réalisation de ses aquarelles, et s'essaie à comprendre sa vie. Enfant épileptique, sujet à des crises de schizophrénie, il avait été enfermé après avoir mis le feu aux cheveux de sa mère... Avec la douceur des teintes d'aquarelle, le récit émouvant d'une vie confisquée par les médicaments, consacrée à la peinture. (Se lit seul, mais peut aussi être intégré à la saga des Desrosiers).

 

roman,roman étranger,roman adoLe pays des contes

Chris COLFER

M. Lafon, 2016 à 2018

Alexe et Connor sont des jumeaux très différents. Alexe aime les livres, tandis que Connor –peu scolaire- a beaucoup d’amis.  Depuis le décès de leur père, il y a un an, leur mère travaille dur. Leur grand-mère est conteuse dans les hôpitaux. Un jour, les jumeaux se retrouvent projetés dans le livre des contes, où les histoires sont en fait bien différentes des versions que nous connaissons. Enfermés de l’autre côté, il leur faut réunir 8 objets magiques éparpillés dans les villes des différents personnages.  Aventure, humour et émotion sont au rendez-vous dans cette série pour ados. (Série en cours, mais chaque tome est clos.)

 

roman,roman étranger,roman adoFrappe-toi le cœur

Amélie NOTHOMB

Albin Michel, 2017

Alfred de Musset : « Frappe-toi le cœur, c’est là qu’est le génie ». Une jolie fille qui a tout pour elle épouse un pharmacien, puis vit mal la perte de sa jeunesse lorsqu’elle devient mère. La narratrice, sa fille, est détestée par sa mère narcissique et jalouse. Le récit s’attache à l’évolution des trois enfants, conditionnée par leur relation à la mère, que ce soit l’excès ou le manque d’amour. Relations humaines, rivalités, manipulations… et retournement en fin de roman. Un bon Nothomb.

 

roman,roman étranger,roman adoBakhita

Véronique OLMI

Albin Michel, 2017

Fin du 19e siècle. Une fillette soudanaise, raflée par des esclavagistes, va vivre un destin incroyable –avec des moments très durs. Ses pérégrinations l’emmèneront jusqu’en Italie. Après la perte de sa langue maternelle, et la perte de son identité, la religion l’aidera à se réaliser. Le style colle très bien à l’histoire et aux émotions, par son choix de mots et de phrasé. Très beau récit émouvant, inspiré de la vie de Joséphine Bakhita, canonisée par Jean-Paul II en 2000.

 

roman,roman étranger,roman adoCelui qui va vers elle ne revient pas

Shulem DEEN

Globe, 2017

Essai, ou roman autobiographique. L’auteur vient d’un Shetl, communauté juive hassidique traditionnelle près de Brooklyn. Tenté par la radio, internet et une émancipation vis-à-vis du groupe, le narrateur raconte aussi comment ceux qui sortent de ces communautés soudées en sont bannis et se retrouvent déconnectés, esseulés.

 

roman,roman étranger,roman adoUn jour, tu raconteras cette histoire

Joyce MAYNARD

P. Rey, 2017

Joyce Maynard retrace ses années de bonheur avec son mari Jim, rencontré à 55 ans, leur complicité, et leur douloureux chemin ensemble lorsque Jim est atteint d’un cancer du pancréas.

 

roman,roman étranger,roman adoL’homme de ma vie

Yann QUEFFELEC

Guérin, 2017

L’auteur parle de sa relation difficile à son père, l’écrivain Henri Quéffelec, dont il a toujours essayé de capter l’attention et l’amour. Sensible et sympathique.

 

roman,roman étranger,roman adoGuide des égarés

Jean d’ORMESSON

Gallimard, 2016

Le regard de l’écrivain sur l’humanité. Belle écriture et philosophie sans en avoir l’air.

 

 

 

18/07/2018

La couleur du mensonge

La couleur du mensonge.gifLa couleur du mensonge

Erin BEATY

LUMEN, 2018, 505 p., 15€

 

C’est à Tennegol que se nouent tous les cinq ans les mariages arrangés avec soin par les marieuses, qui préparent ainsi les alliances entre puissants. Sage Fowler, vive et instruite, mais orpheline et indiscipliné, n’a aucune chance de s’y trouver un mari, cependant elle est engagée comme apprentie par l’une des plus prestigieuses entremetteuses, Maîtresse Rodelle. En chemin pour la capitale, elle devra espionner pour elle les filles de bonne famille et les membres de la garde dans le cortège réunissant tous les beaux partis de la province… Les intrigues, les complots et les histoires d’amour se multiplient, tandis qu'un dangereux piège se prépare.

Eva, 15 ans : « La couleur du mensonge est un roman génial qui m’a transportée à une autre époque, avec tous les défis et les histoires d’amour. Le récit est raconté par plusieurs personnes. Il faut lire attentivement car le texte n’est pas toujours facile à comprendre, avec ses nombreux personnages, mais à part ça c’est une histoire fantastique que je recommande énormément. »