Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

17/11/2018

Bouillon de jeunesse

roman jeunesse, roman adoLa fille qui n’existait pas

Natalie C. ANDERSON

Pocket jeunesse, 2018

L’auteur a travaillé une dizaine d’années dans l’humanitaire en Afrique, ce qui constitue le matériau du roman. Du Kenya au Congo : une jeune fille de 15 ans, seule et orpheline, vit dans la rue sous l’emprise d’un gang. Volontaire et possédant une grande force de caractère, elle pense avoir échappé au sort réservé aux filles dans ces bandes. Futée et agile, elle sert de pickpocket, v ole des fichiers. Sa quête de vengeance (venger l’assassinat de sa mère) évolue en quête des origines. A partir de 15 ans.

 

roman jeunesse, roman adoRhizome

Nadia COSTE

Seuil jeunesse, 2018

En 2081, les côtes étant submergées, les humains occupent des skycities, villes toutes en hauteur, avec des murs végétaux pour purifier l’air. Les dirigeants se trouvent dans les hauteurs, tandis que certaines populations sont cantonnées dans les bas-fonds pour cultiver. Un jeune botaniste découvre que les plantes communiquent entre elles, et peuvent même communiquer avec lui… en le colonisant. Sujets : nourrir la planète, qualité de l’air, manque de place. A partir de 13 ans.

 

roman jeunesse, roman adoJefferson

Jean-Claude MOURLEVAT

Gallimard jeunesse, 2018

Jefferson le hérisson, accusé de l’assassinat de son coiffeur « Définitifs », enquête pour trouver le coupable. Au-delà de l’enquête, ce roman parle aussi d’amitié et de solidarité, et des rapports entre humains et animaux. Toujours la qualité d’écriture de Jean-Claude Mourlevat, une valeur sûre en littérature jeunesse !  A partir de 9 ans.

 

roman jeunesse, roman adoLe mot d’Abel

Véronique PETIT

Rageot, 2018

Le monde d’Abel est analogue au nôtre, à ceci près que chaque personne reçoit vers la fin de son enfance la révélation d’un mot, personnel, intime, qui le définit et détermine sa vie. Abel a la hantise de ne pas recevoir son mot, d’en recevoir un qui lui semblerait insignifiant, ou pire, de recevoir un mot négatif, qui conditionnerait sa vie entière. Sujets : détermination versus choix personnels, influence du groupe. A partir de 11 ans. Prix Gulli 2018 du roman jeunesse.

 

roman jeunesse, roman adoInterfeel

Antonin ATGER

Pocket jeunesse, 2018

Dans un monde futuriste où les réseaux sociaux prennent le pouvoir, Interfeel permet de partager ses émotions, d’être toujours en contact avec les autres grâce à une puce et une opale. Quelques personnes restent hors réseau et luttent contre le totalitarisme du système. Premier roman très réussi, par un jeune auteur de la région à suivre ! A partir de 15 ans.

 

roman jeunesse, roman adoFake, fake, fake

Zoé BECK

Milan, 2016

de son vrai nom Henrike Heiland, est une écrivaine , éditeur et traductrice allemande

Un prénom pourri, des pieds taille 49, pas d’amis…  Edvard, ado en fin de collège, surveille l’apparition tardive de sa puberté et se morfond d’amour pour une fille qui l’ignore. Sur un blog, il se crée un avatar parfait.  Quand la belle Constance mord à l’hameçon, ça devient compliqué...  Assez comique.

 

roman jeunesse, roman adoDans la lumière de l’aube

Julien PIGNARD

Edition du Poutan, 2018

Lyon. Quatre amis d’enfance, arrivés à la trentaine, se retrouvent autour de l’un d’eux, de retour après 2 ans d’absence, et qui a besoin de leur aide. Redémarrage de leur amitié et de leur amitié et de leur vie. Belles descriptions de Lyon. Roman à 4 voix, au style moyen. Sujet : amitié. Pour jeunes adultes.

 

roman jeunesse, roman adoGeorge

Alex GINO

Ecole des Loisirs, 2017

Quand la maîtresse propose de jouer une pièce de théâtre à l’école, George veut à tout prix interpréter le personnage de Charlotte.  Ainsi, tout le monde comprendra enfin qui elle est. Car George (ou plutôt Melissa, comme elle se surnomme) le sait : elle est une fille, bien que tout lui rappelle au quotidien qu’elle est un garçon. Même si ce n’est pas de la façon qu’elle espérait, cette pièce de théâtre va lui permettre de prendre confiance en elle, d’évoluer et de s’imposer. Ce roman aborde avec délicatesse le sujet délicat de la transidentité chez les enfants. A partir de 10 ans.

 

roman jeunesse, roman adoChair à ballon

Alain DEVALPO

Gründ, 2012

Histoire basée sur les faits réels, ce roman ado traite des jeunes noirs africains cibles d’arnaqueurs dans le monde du football. Une belle leçon de vie et d’humilité au travers de l’histoire de Kaci, Sénégalais, l’une des victimes d’un escroc blanc.

08/10/2018

Bouillon de rentrée littéraire... mais pas que !

roman,roman étranger,roman ado4 3 2 1

Paul AUSTER

Actes Sud, 2018

Selon la légende familiale, le grand-père Isaac Reznikoff quitta un jour à pied sa ville natale de Minsk avec 100 roubles cousus dans la doublure de sa veste, eut moultes aventures avant d’arriver enfin aux Etats Unis, où il fut rebaptisé Ferguson à Ellis Island. A partir de là, l’auteur invente 4 trajectoires pour le même personnage… dont le destin change en fonction de son environnement et de l’influence des évènements. Au travers de ces 4 variations biographiques, l’auteur retrace l’histoire des Etats-Unis.  Ambitieux et intéressant.

 

roman,roman étranger,roman adoKhalil

Yasmina KHADRA

Julliard, 2018

Récit d’un jeune de Molenbeek radicalisé, venu à Paris en 2015 pour semer la terreur. Yasmina Khadra propose une approche psychologique du sujet en se mettant dans la tête d’un kamikaze. Ses rapports aux autres, à la mère de cet ami… Dérangeant et captivant, du grand Khadra !

 

roman,roman étranger,roman adoUn monde à portée de main

Maylis de KERANGAL

Verticales, 2018

Une jeune fille, indécise sur son avenir après le bac, s’inscrit dans une école de copiste. S’ensuivent ses années d’école, puis ses travaux à Rome à Cinecita, dans la grotte de Lascaux,… Maylis de Kerangal nous offre une plongée détaillée dans la peinture et le métier de peintre en décors. A son habitude, son roman est extrêmement documenté et précis. Vous ne regarderez plus les fresques de la même façon !

 

roman,roman étranger,roman adoMille petits riens

Jody PICOULT

Traduit de l’américain « Small Great Things » par Marie Chabin

Actes Sud, 2018

Plaçant son récit dans les Etats Unis d’aujourd’hui, l’auteur raconte la communauté blanche bien-pensante, et les pensées de ceux qui ne se croient pas racistes – pas si claires vis-à-vis des noirs. Alternant entre trois personnages, le roman en suit l’évolution : une sage-femme noire professionnelle et appréciée ; un suprématiste blanc qui refuse qu’une soignante noire s’occupe de son bébé ; une avocate blanche. Facile à lire.

 

roman,roman étranger,roman adoChanger l’eau des fleurs

Valérie PERRIN

Albin Michel, 2018

Violette Toussaint vient de l’assistance publique. Elle a été garde-barrière, puis gardienne de cimetière, chargée de l’entretien des tombes et de l’accueil des familles. Une leçon de courage et de résilience, avec des personnages tout simples mais très bien racontés. (Par l’auteur de Les oubliés du dimanche, qui se passait en maison de retraite).

 

roman,roman étranger,roman adoLes meilleurs amis du monde

Gilly MacMILLAN

Les Escales, 2018

Noah et Abdi sont amis depuis l’enfance, bien qu’issus de milieux différents : Noah vient d’une bonne famille BCBG anglaise, tandis qu’Abdi est réfugié Somalien. Lorsque le corps de Noah est repêché dans un canal de Bristol, Abdi est soupçonné, mais il ne peut (ou ne veut) rien dire. On voit progresser deux familles qui n’ont rien en commun dans leur recherche de vérité. Très bien écrit.

 

roman,roman étranger,roman adoLe magasin jaune

Marc TREVIDIC

J.C. Lattes, 2018

En 1929, un jeune couple ouvre une boutique de jouets dans le quartier de Pigalle. Repeint d’un jaune éclatant, le magasin est rayonnant, et propose de beaux jouets du Jura. La petite fille du couple devient la mascotte du quartier. Vie du quartier avec ses hauts et ses bas jusqu’après la guerre.

 

roman,roman étranger,roman adoLe peintre d'aquarelles

Michel TREMBLAY

Actes Sud, 2018

Marcel a passé plus de 50 ans dans un hôpital psychiatrique au fond des Laurentides. Depuis des années, il peint à l'aquarelle, sur les conseils de son médecin : les montagnes menaçantes qui l'entourent, mais aussi la mer, qu'il n'a jamais vue. Le roman est son passage à l'écriture, dans un essai de journal intime. Il y écrit de très belles pages sur la peinture, de la préparation du papier à la réalisation de ses aquarelles, et s'essaie à comprendre sa vie. Enfant épileptique, sujet à des crises de schizophrénie, il avait été enfermé après avoir mis le feu aux cheveux de sa mère... Avec la douceur des teintes d'aquarelle, le récit émouvant d'une vie confisquée par les médicaments, consacrée à la peinture. (Se lit seul, mais peut aussi être intégré à la saga des Desrosiers).

 

roman,roman étranger,roman adoLe pays des contes

Chris COLFER

M. Lafon, 2016 à 2018

Alexe et Connor sont des jumeaux très différents. Alexe aime les livres, tandis que Connor –peu scolaire- a beaucoup d’amis.  Depuis le décès de leur père, il y a un an, leur mère travaille dur. Leur grand-mère est conteuse dans les hôpitaux. Un jour, les jumeaux se retrouvent projetés dans le livre des contes, où les histoires sont en fait bien différentes des versions que nous connaissons. Enfermés de l’autre côté, il leur faut réunir 8 objets magiques éparpillés dans les villes des différents personnages.  Aventure, humour et émotion sont au rendez-vous dans cette série pour ados. (Série en cours, mais chaque tome est clos.)

 

roman,roman étranger,roman adoFrappe-toi le cœur

Amélie NOTHOMB

Albin Michel, 2017

Alfred de Musset : « Frappe-toi le cœur, c’est là qu’est le génie ». Une jolie fille qui a tout pour elle épouse un pharmacien, puis vit mal la perte de sa jeunesse lorsqu’elle devient mère. La narratrice, sa fille, est détestée par sa mère narcissique et jalouse. Le récit s’attache à l’évolution des trois enfants, conditionnée par leur relation à la mère, que ce soit l’excès ou le manque d’amour. Relations humaines, rivalités, manipulations… et retournement en fin de roman. Un bon Nothomb.

 

roman,roman étranger,roman adoBakhita

Véronique OLMI

Albin Michel, 2017

Fin du 19e siècle. Une fillette soudanaise, raflée par des esclavagistes, va vivre un destin incroyable –avec des moments très durs. Ses pérégrinations l’emmèneront jusqu’en Italie. Après la perte de sa langue maternelle, et la perte de son identité, la religion l’aidera à se réaliser. Le style colle très bien à l’histoire et aux émotions, par son choix de mots et de phrasé. Très beau récit émouvant, inspiré de la vie de Joséphine Bakhita, canonisée par Jean-Paul II en 2000.

 

roman,roman étranger,roman adoCelui qui va vers elle ne revient pas

Shulem DEEN

Globe, 2017

Essai, ou roman autobiographique. L’auteur vient d’un Shetl, communauté juive hassidique traditionnelle près de Brooklyn. Tenté par la radio, internet et une émancipation vis-à-vis du groupe, le narrateur raconte aussi comment ceux qui sortent de ces communautés soudées en sont bannis et se retrouvent déconnectés, esseulés.

 

roman,roman étranger,roman adoUn jour, tu raconteras cette histoire

Joyce MAYNARD

P. Rey, 2017

Joyce Maynard retrace ses années de bonheur avec son mari Jim, rencontré à 55 ans, leur complicité, et leur douloureux chemin ensemble lorsque Jim est atteint d’un cancer du pancréas.

 

roman,roman étranger,roman adoL’homme de ma vie

Yann QUEFFELEC

Guérin, 2017

L’auteur parle de sa relation difficile à son père, l’écrivain Henri Quéffelec, dont il a toujours essayé de capter l’attention et l’amour. Sensible et sympathique.

 

roman,roman étranger,roman adoGuide des égarés

Jean d’ORMESSON

Gallimard, 2016

Le regard de l’écrivain sur l’humanité. Belle écriture et philosophie sans en avoir l’air.

 

 

 

18/07/2018

La couleur du mensonge

La couleur du mensonge.gifLa couleur du mensonge

Erin BEATY

LUMEN, 2018, 505 p., 15€

 

C’est à Tennegol que se nouent tous les cinq ans les mariages arrangés avec soin par les marieuses, qui préparent ainsi les alliances entre puissants. Sage Fowler, vive et instruite, mais orpheline et indiscipliné, n’a aucune chance de s’y trouver un mari, cependant elle est engagée comme apprentie par l’une des plus prestigieuses entremetteuses, Maîtresse Rodelle. En chemin pour la capitale, elle devra espionner pour elle les filles de bonne famille et les membres de la garde dans le cortège réunissant tous les beaux partis de la province… Les intrigues, les complots et les histoires d’amour se multiplient, tandis qu'un dangereux piège se prépare.

Eva, 15 ans : « La couleur du mensonge est un roman génial qui m’a transportée à une autre époque, avec tous les défis et les histoires d’amour. Le récit est raconté par plusieurs personnes. Il faut lire attentivement car le texte n’est pas toujours facile à comprendre, avec ses nombreux personnages, mais à part ça c’est une histoire fantastique que je recommande énormément. »

15/03/2017

Des chiffres et de l'action

roman ado, aventure

Le cercle des 17

Richard Paul EVANS

Pocket jeunesse (PKJ.)

Traduit de l’américain Michael Vey. The Prisoner of cell 25, par Christophe Rosson

Depuis sa naissance, Michael Vey possède un pouvoir électrique surprenant, mais il a toujours dû le cacher… jusqu’à ce qu’il craque sous le harcèlement des caïds du lycée et n’utilise ses pouvoirs pour se défendre, sous les yeux de la jolie Taylor, l’une des filles les plus populaires du lycée. Tous deux  décident d’enquêter sur l’origine de cette différence, mais ils sont vite pourchassés par une mystérieuse organisation qui veut les utiliser à des fins douteuses.

Beaucoup d’action et de suspense dans ce roman pour ados et jeunes adultes dans la lignée des Alex Rider (Anthony Horowitz) ou Missing (Meg Cabot). L’intrigue progresse vite, donc on ne s’ennuie pas une minute à la lecture. Le revers de la médaille, c’est que les personnages sont peu approfondis. Ceci étant, la série comporte 5 autres tomes, où l’on peut espérer que leurs caractères vont être affinés…

Pierre et Aline ont aimé.

 

roman ado,aventureLes Cent

Kass MORGAN

R. Laffont

Traduit de l’américain Homecoming

Depuis la guerre nucléaire, l'humanité s'est réfugiée dans les stations spatiales en orbite à des milliers de kilomètres de la planète. Les règles sont draconiennes afin d’éviter d’accroître la population : un enfant maximum est autorisé par famille, la naissance d’enfants en surnombre entraîne l’euthanasie d’un de ses parents ! Pour autant, l’air va bientôt commencer à manquer, aussi 100 jeunes, tous mineurs, tous accusés de crimes passibles de la peine de mort, se voient-ils accorder une seconde chance. Leur mission : retourner recoloniser la Terre. Seulement, l'atmosphère y est toujours potentiellement radioactive et à peine débarqués les 100 risquent de mourir. Face à un monde hostile, ces jeunes au lourd passé vont devoir se battre pour survivre, et pourraient bien être le seul espoir de l'humanité.

Chacun reste lourdement marqué par son passé à l’heure de reconstruire l’humanité. Trahisons, amours, suspense… dans ce roman d’action, adapté en série TV.  4 tomes parus à ce jour. Ce récit n’est pas aussi bien mené que Hunger games, mais il se lit facilement. Pierre a aimé, mais Aline trouve que la romance prend trop de place.

11/10/2014

Au-delà des étoiles

Au-delà des étoiles

Beth REVIS, Pocket jeunesse (PKJ), sept 2014, 441 p., 18.50 €

Traduit de l’américain Across the Universe par Cécile Chartres

roman ado,science-fictionLe Godspeed, vaisseau interplanétaire, voyage en direction de la planète Centauri, terraformable. Scientifiques et militaires de haut rang sont cryogénisés, tandis que la communauté de futurs colons, composée principalement d’agriculteurs, fait se succéder les générations dans l’immense vaisseau.

La narration est menée en alternance par deux jeunes : Elder, futur dirigeant du vaisseau, devrait faire son apprentissage auprès du Doyen, mais celui-ci se montre peu coopératif et de plus en plus tyranique. Amy, cryogénisée pour accompagner ses parents, aurait dû être réanimée après 300 ans à l’arrivée du vaisseau. Mais son caisson est désactivé et elle se réveille 50 ans avant la date prévue. Tous ses rêves sont gâchés et elle doit s’habituer à vivre dans l’espace clos du vaisseau, avec des mœurs et des règles qui la heurtent.

Pire, d’autres caissons sont débranchés, causant la mort des personnes cryogénisées qu’ils contiennent. Amy craint pour ses parents et enquête avec Elder. Mais plus ils approfondissent le fonctionnement du vaisseau, plus ils remettent en question la planification et l’autorité du Doyen…

Ce que j'ai aimé ? le suspense, un début d'histoire d'amour pas trop « nouille », l'opposition entre personnages : jeunes plus idéalistes, et vieux pour qui la fin justifie les moyens. Mais surtout des pistes de réflexion intéressantes : Qu’est-ce que la normalité / la différence ? Le pouvoir et ses dérives : a-t-on le droit, au prétexte du bien général, de mentir et manipuler... voire pire (je ne vous dis pas tout !)

Ce qui aurait pu être amélioré ? Les personnages ne sont pas très approfondis, ce qui sera peut-être compensé dans les tomes suivants. Le lecteur devine avant la fin qui débranche des caissons, mais reste pourtant suspendu au récit pour comprendre le rôle et les motivations de chacun.

Roman de science–fiction pour ados, bien ficelé, entre dystopie et space-opera. Le tome est relativement clos, et pourrait se lire seul, mais la trilogie est déjà parue en anglais.

Aline

04/05/2014

La passe-miroir

roman ado,aventure,fantasy

La passe-miroir, livre 1 :

Les fiancés de l'hiver

Christelle Dabos

Gallimard Jeunesse, 2013, 18 €

Depuis la Déchirure, la terre est éclatée en petits morceaux suspendus, en gravitation autour du noyau. Ces  "Arches" sont indépendantes, chacune fonctionne selon une organisation différente, qui découle des dons particuliers de son "Esprit" fondateur.

Sur Anima, les dons se développent tous en lien avec les objets : animer les transports, réparer le papier, etc. Pour sa part, Ophélie est Liseuse, ce qui signifie qu'elle peut, au toucher, retracer l'histoire d'un objet et de ceux qui l'ont possédé. Son don en fait une excellente conservatrice de musée. C'est une héroïne introvertie, maladroite, mal fagotée, qui s'intéresse à la vérité des gens, plus qu'à leur apparence. Elle possède en outre un talent de passe-miroir.

Suite à un mariage arrangé par les Doyennes d'Anima, elle suit son fiancé Thorn, un grand escogriffe austère et impénétrable, sur l'Arche du Pôle. Il lui faut s'adapter à un monde totalement différent du sien, où les Familles aristocrates disposent de dons dangereux, et tenter de survivre au milieu des mortelles intrigues de la Citacielle.

Dans ce roman très imaginatif, l'auteur sait installer un univers complet original. L'intrigue est prenante et les personnages, peu ordinaires, souvent ambivalents, sont convaincants et attachants. La fin du tome 1 tient en haleine, le livre 2 est prévu pour fin 2014.

19/02/2013

Rêves en noir

Rêves en noirroman ado,thriller,handicap

Jo Witek, Actes Sud Junior (romans ADO, thriller), 2013, 268 p., 14.50 €

Depuis son enfance, Jill est aveugle. Jusqu'ici, très entourée et soutenue par ses parents, elle a assumé sa différence, surmonté tous les obstacles, pratiqué de nombreux sports avec volonté… Mais à 16 ans, elle a aussi envie de "se trouver jolie et normale dans le regard des autres". D'où une certaine propension à se mettre dans des situations dangereuses, comme le soir où elle décide de partir se promener dans Belleville sans sa canne blanche, et où, témoin d'une agression, elle ne peut rien faire, si ce n'est appeler de l'aide.

Lorsque les secours arrivent, la victime a disparu, aussi personne ne la croit. Aidée par ses copains de l'Institut National des Jeunes Aveugles, stimulée par des rêves en couleurs où elle voit un jeune homme en danger, elle enquête.

 

Le roman rend bien le sentiment de mal être et de révolte de la jeune fille, même s'il est difficile de croire qu'il puisse pousser une jeune fille intelligente à se conduire de façon aussi écervelée et à foncer dans les pièges sans se soucier des conséquences pour elle et pour ses amis. A défaut d'être un polar tout à fait crédible, le roman est en tout cas un riche témoignage sur les difficultés au quotidien des jeunes aveugles, où chaque geste est un défi :

"Je suis fatiguée de passer mes journées à relever des challenges. M'habiller, me brosser les dents, mettre la table du petit déjeuner, me rendre à l'école sans me faire écraser, trouver la bonne info sur internet ou un bouquin transcrit en braille : chaque minute de ma vie est une épreuve. C'est épuisant, je te jure !"

 

En même temps, leur remarquable travail d'adaptation est mis en évidence, et  Jill et ses amis nous rappellent qu'ils sont des personnes normales, avec les mêmes émotions que les voyants, les mêmes envies, les mêmes joies aussi !   

08/05/2011

Steampunk

La saga des Wildenstern, tome 1 "Voraces"
Oisín McGann, traduit de l'anglais (Irlande) "Ancient Appetites" par Patrick Imbert
Mango, (Mondes imaginaires), août 2010, 18 €, 375 p

Saga familiale située à l'époque victorienne, avec meurtres, complots, trahison...
Basée en Irlande où elle opprime le pauvre peuple, la famille Wildenstern a bâti un gigantesque empire financier mondial. Il faut dire que cette famille a un fonctionnement bien particulier, basé sur l'ambition et l'agressivité, conforté par les particularités physiques de ses membres : les Wildenstern jouissent d'une longévité et de capacités de guérison exceptionnelles ! Le patriarche de la famille est tout simplement le plus impitoyable, et le code de succession est très particulier : l'assassinat pour monter dans la hiérarchie du pouvoir est même encouragé !

Nathanaël, 3ème fils du patriarche tyrannique, rentre de quelques années aventureuses en Afrique pour se mesurer à la Bête de Glenmalure. Il espère impressionner son père en domptant ce terrible mécanimal. Son triomphe est de courte durée, puisqu'il apprend le décès de son frère aîné, et que des soupçons d'assassinat pèsent sur lui. Charmant, mais désinvolte et égoïste, il doit revoir sa position dans la famille et dans la vie. La situation se complique encore lorsque des ancêtres momifiés sont ramenés à la vie par Gérald, le fou de science, et qu'ils revendiquent leur place dans la famille !
Et pendant ce temps, le peuple essaye de survivre, se rebelle parfois, ou vit de rapines.

Je n'ai évoqué que le héros principal, mais l'auteur s'attache à de nombreux personnages, originaux et surprenants. Le côté "steampunk" est surtout développé dans les surprenants "mécanimaux", mi automates, mi animaux. Leur lien particulier avec les Wildenstern s'expliquerait peut-être par mathaumaturgie, science qui consiste à expliquer la magie par les maths...
Le lecteur en apprendra sans doute plus dans le tome 2, "Féroces", paru le 8 avril.
Au total, un livre intelligent, à l'intrigue bien menée, dans un monde original. Pour bons lecteurs.
A dévorer ! 

Aline