Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

26/02/2021

Sélection polar

Sélection de polars et romans noirs, par la librairie Un Petit Noir, des pentes de la Croix-Rousse.

 

roman policier, roman noirL’ange rouge

François Médéline

Manufacture des livres, 2020, 512 p., 20€90

Lyon, 1997-1998, découverte à Confluence d’un homme crucifié sur un radeau. L’enquête se passe dans le milieu des étudiants des beaux-arts, de l’extrême gauche des pentes de la Croix-Rousse, la famille d’un grand pharmacien lyonnais… Elle est également prétexte à s’intéresser aux personnages de flics, à leurs failles, aux guerres entre services. L’intrigue et l’écriture sont toutes deux très bonnes. Par l’auteur de La politique du tumulte (financement politique) et Rêve de guerre (histoire familiale entre deux frères, l’un policier, l’autre accusé d’un crime).

 

roman policier, roman noirNoir diadème

Gilles Sebhan

Rouergue (Noir), 2021, 182 p., 18€

Lorsque le corps profané d'un adolescent est découvert aux abords d'un camp de fortune de réfugiés migrants, l’inspecteur Dapper en fait une affaire personnelle. Un roman noir réaliste et nécessaire, qui suit l’itinéraire de jeunes victimes et l’exploitation de la pauvreté.

 

roman policier, roman noirLes boîteux

Frédéric L’Homme

Le Rouergue (Rouergue Noir), 2020, 272 p., 20€

Début des années 1980, dans une réalité qui s'écarte légèrement de celle que nous connaissons, la guerre éclate entre la police judiciaire et le « boulevard Soult », autrement dit les « boîteux » ou barbouzes des services secrets, dont l'action centrée sur la lutte antiterroriste a longtemps échappé au contrôle des juges. L’enquête de la PJ, sur des crimes datant de 1958, se place à la limite de l’espionnage.

 

roman policier, roman noirNoir côté cour

Jacques Bablon

Jigal (Noir), 2020, 176 p., 17€

Huis clos dans un immeuble parisien. Le narrateur occupe un appartement du 5ème étage, qui appartenait à son père, ancien propriétaire de tout l’immeuble qu’il a vendu peu à peu. Un type du 3ème étage est assassiné. L’enquête nous fait visiter tout l’immeuble et ses différents occupants. Histoire de famille, de vengeance, d’erreur et de faux semblants, avec une écriture ciselée.

 

roman policier, roman noirLes martyres de Montplaisir

Jacques Morize

Andre Odemard éditions, 2020, 278 p., 18€

Les enquêtes du Commissaire Séverac se déroulent chacune dans un arrondissement de Lyon, à grand renfort de repas dans les bistrots et bouchons lyonnais. Dans ce roman, le quartier Montplaisir est le théâtre de deux assassinats abjects de vieilles dames. Ne laissant aucune trace derrière lui, si ce n’est une rose bleue, le criminel parvient même à orienter les policiers sur une fausse piste. Le commissaire aurait-il affaire à des crimes en série... ?  Enquête policière locale, facile à lire, avec un duo de criminels très violents.

 

roman policier, roman noirL’imposture du marronnier

Mariano Sabatini

Actes sud (Actes Noirs), 2021, 400 p., 22€80

Polar italien actuel, dans le milieu de la politique et de la mafia à Rome. L’enquêteur est un journaliste assez psychologue, aidé de son ami flic intègre. Classique et plaisant.

 

roman policier, roman noirJustice indienne

David Heska Wanbli Weiden

Gallmeister (Americana), 2021, 416 p., 24€20

Polar sur une réserve indienne, avec un crime et un enquêteur, justicier autoproclamé.  L’auteur s’intéresse aux addictions des peuples amérindiens, à la façon dont l’argent a fait exploser un système qui était, à la base, solidaire.

 

roman policier, roman noirDans la gueule de l’ours

James A. Mclaughlin

Rue de l'échiquier, 2020, 448 p., 23€

Dans les Appalaches, des ours (espèce protégée) sont tués. Rice, en cavale, s’est plus ou moins refait une virginité dans le coin. Garde forestier, il vit en symbiose avec la nature, et décide d’enquêter sur ces actes de braconnage… Prix Edgar Allan Poe aux Etats-Unis, Grand prix de la littérature policière BILIPO et prix SNCF.

 

roman policier, roman noirCe lien entre nous

David Joy

Sonatine, 2020, 302 p., 21€

Un braconneur abat un homme par erreur, et enterre le corps. Arrive un homme de la vallée, qui cherche son frère et enquête. A partir d’un fait divers, une histoire de vengeance d’une violence extraordinaire, portée par une très belle écriture. Très américain.

 

roman policier, roman noirDans la vallée du soleil

Andy Davidson

Gallmeister (Americana), 2020, 472 p., 24€80

Manipuler ou être manipulé… Un VRP itinérant s’arrêt dans un motel, et reste aider la gérante qui se bat au quotidien pour faire marcher l’établissement. Histoire de cette femme, de sa « conquête de l’ouest personnelle », grands espaces américains, et… un truc pas net du côté du VRP !

 

roman policier, roman noirMictlán

Sébastien Rutès

Gallimard (La Noire), 2020, 154 p., 17€

Deux types se relaient pour conduire un semi-remorque réfrigéré, avec interdiction de s’arrêter, sauf dans les stations-service pour faire le plein du camion. Les ordres du Gouverneur sont clairs : « si tu t’arrêtes, c’est pour toujours ! ». On suit les pensées -noires- de Gros et Vieux, condamnés à rouler sans trêve, qui philosophent au volant sur la vie, la mort, et pourquoi on tient à sa peau. Court et cynique.

 

roman policier, roman noirMarseille 73

Dominique Manotti

Les Arènes (Equinox), 2020, 450 p., 20€

Un polar très politique, dans l’atmosphère « anti-beur » de Marseille. Attitude des policiers qui enquêtent sur des morts arabes. Bien écrit, bien construit, avec des références à l’histoire, et des restes d’O.A.S.

 

roman policier, roman noirDeux balles

Gérard Lecas

Jigal (Polar), 2020, 216 p., 18€50

Deux vétérans d’Afghanistan reviennent à Marseille, bien abîmés psychologiquement. Ils s’étaient promis de monter ensemble un foodtruck à leur retour, mais l’un des deux doit d’abord suivre une lourde rééducation pour son handicap. En attendant, l’autre rejoint ses frères dans un business de magouilleurs. Comment on place son éthique, et comment on fait des ajustements… un parcours humain très noir !

 

roman policier, roman noirJoueuse

Benoît Philippon

Les Arènes (Equinox), 2020, 368 p., 18€

Dans le milieu du jeu, une jolie jeune femme tombe sous le charme d’un joueur professionnel de poker, bluffeur et manipulateur. Le thème n’est pas très original, mais l’écriture est pleine d’humour. Par l’auteur de Mamie Luger.

 

roman policier, roman noirLa mort et le météore

Joca Reiners Terron

Zulma, 2020, 192 p., 17€50

La tribu amazonienne des Kaajapukugi est décimée par l’avancée de la « civilisation ». Le mystérieux Boaventura cherche à les sauver en les implantant au Mexique, mais il est rattrapé par son passé et meurt juste avant leur arrivée. Peut-on décider comment « faire le bien » pour autres, lorsque ni la langue ni les références culturelles ne sont les mêmes ? Plus proche de la métaphysique que du polar, l’auteur s’intéresse à la spiritualité des indiens d’Amazonie.

19/02/2021

Les dynamiteurs

roman noir, Amérique

Les dynamiteurs

Benjamin Whitmer

Gallmeister (Americana), 2020, 392 p., 24€20

Traduit de l’américain par Jacques Mailhos

 

1895, le vice règne à Denver, ville minée par la pauvreté et la violence. Sam aide de son mieux Cora à nourrir et protéger une bande d’orphelins. Installés dans une usine désaffectée, les adolescents  doivent défendre ce « foyer » contre les clochards violents et vicieux. Une nuit, un géant monstrueusement défiguré les aide à faire fuir leurs attaquants. Sam, qui sait lire, est le seul à pouvoir communiquer avec Goodnight, et se laisse peu à peu embringuer dans les combines des « têtes de nœud ». Pour nourrir les plus jeunes, il rentre malgré lui dans le monde violent des adultes.

Tous les personnages évoluent dans un Denver désespérément corrompu, où la violence des truands répond à celle de la police et des Pinkerton. L’auteur dresse une fresque très noire des villes américaines en voie de « civilisation » au moment où certains élus tentent d’établir leur loi, entre pionniers, mineurs, tables de jeux, saloons,…  On pense au Dickens des orphelins devant survivre dans les bas-fonds de Londres, et au Steinbeck de l’Amérique désespérée. L’écriture est prenante, les rebondissements tiennent en haleine.

Aline

18/04/2020

Antidotes au confinement : polar

roman policier, roman noir, thriller, nouvelle40 auteurs de polars imaginent l’après-confinement. Le site de Polars sur Garonne et le Festival Lisle Noir publient une nouvelle par jour : une belle brochette d’auteurs de polar, thriller ou roman noir !

roman policier, roman noir, thriller, nouvelle

L’occasion de retrouver vos auteurs préférés… ou d’en découvrir de nouveaux !

Jour 1 : Déconfinés, Ian MANOOK

Jour 2 : La vengeance des chauves-souris, Nadine MONFILS

Jour 3 : Le jour d’après, Jean-Luc BIZIEN

Jour 4 : Madame Mathesen, Niko TACKIAN

Jour 5 : Homo Confinus, Bernard WERBER

Jour 6 : Au somment de la chaîne alimentaire, Claire FAVAN

Jour 7 : Relations de bon voisinage, Olivier NOREK

Jour 8 : Comptes rendus, Nicolas LEBEL

Jour 9 : You’ll never walk alone, David KHARA

Jour 10 : Blanc sur noir, Ingrid ASTIER

Jour 11 : N’est pas témoin de Jéhovah qui veut, Benoît SEVERAC

Jour 12 : Pas le moment, Mouloud AKKOUCHE

Jour 13 : C’est la fin, Céline DENJEAN

Jour 14 : Dasha et le très vieux magicien, Mathias MALZIEU

Jour 15 : Huis clos, Fabrice PAPILLON

Jour 16 : Adoptons les gestes barrières, Michèle PEDINIELLI

Jour 17 : Midas, Eric WIETZEL

Jour 18 : Âme de pique et âme de cœur, Sonia DELZONGLE

Jour 19 : Le virus est revenu, Jacques SAUSSEY

Jour 20 : Le complexe de Cassandre, Simone GELIN

Jour 21 : Voulez-vous… ? Michel BUSSI

Jour 22 : Juste toi et moi, Marlène CHARINE

Jour 23 : Et après… les hommes, Bernard MINIER

Jour 24 : Encore une vie, Sandrine DESTOMBES

Jour 25 : 16 000 têtes, Eric GIACOMETTI

Jour 26 : Réclusion, Danièle THIERY

à suivre...

 

roman policier, roman noir, thriller, nouvelleSur le site des éditions Calmann Levy, retrouvez aussi une nouvelle inédite à télécharger.

Tout le monde a vu sa vie chamboulée par le long confinement : travail, organisation personnelle, hobby, tout a changé. Jacques Expert, qui raconte les monstres de l'intérieur depuis longtemps dans ses polars, imagine ici ce qu'il en est du confinement quand on est un serial-killer...

 

 

06/12/2012

De bons voisins

De bons voisins

Ryan David John, Actes Sud (Actes noirs), 2012, 21 €

 

Dans cette ville des Etats-Unis, les habitants se croisent, se saluent, s’influencent peut-être…

Au milieu de la nuit, Katrina Marino a fini son service, verrouillé le bar, et rentre chez elle, lorsqu’elle est sauvagement attaquée au pied de son appartement. Elle appelle à l’aide et résiste à son agresseur. Plusieurs voisins de sa résidence sont témoins de la scène, mais, pris chacun dans son drame ou ses soucis personnels, ils négligent tous d’appeler la police. Comble d’ironie, la police n’est pas loin, mais les policiers sont occupés à leurs affaires louches, voire criminelles.

 

Roman noir, sordide et déprimant, inspiré par l’assassinat, en 1964 à New York, de Kitty Genovese. Didier Decoin a également consacré son roman « Est-ce ainsi que les femmes meurent » à ce fait divers qui a durablement marqué la conscience collective américaine. Sans doute à cause de son atrocité, mais aussi parce qu’il s’est produit quasiment sous les yeux de plusieurs témoins qui sont restés apathiques. Il semblerait que dans une situation d'urgence,  les témoins soient d'autant moins susceptibles d'intervenir qu'ils sont nombreux, chacun comptant sur les autres pour agir... Terrifiant !